Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 27-03
    Le yaourt en mode salé

    Léger, frais et polyvalent, le yaourt se cuisine à toutes les sauces.

  • 24-03
    Les fromages de lactosérum : rien ne se perd, tout se transforme !

    Brocciu AOP, brousse, pérac, recuite… : ces fromages ont pour point commun d’être élaborés avec du petit-lait ou lactosérum issu de la fabrication d’un premier fromage.

  • 22-03
    Le beurre dans tous ses états

    Une histoire d’émulsion et de températures.

  • 20-03
    Des fraises pour célébrer le printemps

    Les meilleurs alliés des fraises ? Les produits laitiers !

Voir toutes les actualités
Accords

Camembert de Normandie et whisky non tourbé d'Ecosse : un accord insolite

Accord Camembert

Cousine de celle des bries, la famille des camemberts contient des fromages de plus petite taille, ce qui change beaucoup leur affinage. Un peu plus salés, ils sont aussi plus lactiques et souvent bien crémeux. Leur croûte évolue fréquemment vers une note piquante.

On attribue toujours l’origine du camembert de Normandie, ce célèbre fleuron de la gastronomie française, à la fermière Marie Harel, habitante du village de Camembert. En 1791, elle mit au point ce fromage en suivant les conseils d’un prêtre réfractaire, habitué à fabriquer du brie. En 1890, l’ingénieur Ridel lance la fabrication à grande chelle de la boîte en bois, inventée par le négociant Jules Charrel. Cet emballage permet d’empiler et de faire voyager ces fromages coulants. À la même époque, le développement du train permit de faire connaître ce fromage à Paris. Commence alors l’essor de la production du camembert de Normandie.

La croûte fine et duveteuse du camembert de Normandie, parsemée de pigments rouges, dégage des parfums de sous-bois et d’étable. La pâte brillante et ivoire a une odeur de lait cru. La pâte est souple, crémeuse avec une saveur légèrement salée.

s’accorde avec

Whisky non tourbé - Ecosse : un accord insolite

Whisky

Informations sur l'accord

Whisky Speyside Glengoyne 10 ans, single scotch

Robe : jaune doré clair, légèrement ambrée.

Nez : fin, avec des notes délicatement iodées, puis une variation de nuances d’agrumes, de malt fermenté, une finale un peu rancio.

En bouche : souplesse en attaque, matière enveloppée et ample portée par des arômes d’une finesse remarquable. Finale légèrement âpre et amère.

Accord

La méthode de dégustation classique avec des eaux-de-vie (on coupe un volume de whisky par un volume d’eau) permet d’harmoniser ce camembert qui s’imprègne des flaveurs du whisky comme un aimant attire le fer. Cette compression donne un grand plaisir. En diminuant l’effet « alcool », on concentre les flaveurs (iodées, agrumes, rancio) sur l’intensité lactique du fromage. La légère amertume du camembert est anesthésiée au profit d’un double effet gustatif : apparition d’une rondeur et d’un fondu remarquables.

Pourquoi

Ce scotch délicatement parfumé mais non tourbé, puissant au palais, imprègne la texture crémeuse et fondante du camembert, un accord assez inattendu qui vous enchantera.

A retenir

Souple
Iodé
Agrumes, rancio
Légère amertume

Recettes utilisant : Camembert de Normandie AOP

Voir toutes les recettes
Camembert de Normandie AOP
Fromage
Pur Vache - Basse-Normandie

Camembert de Normandie AOP

En savoir plus sur ce fromage

Autres accords

Baguette aux herbes

Camembert de Normandie et baguette aux herbes : un accord audacieux

Baguette de tradition française

Camembert de Normandie et baguette de tradition française : l’accord de prédilection

Vin rouge

Camembert de Normandie et vin rouge de Bourgogne : un accord de prédilection

Vin rouge

Camembert de Normandie et vin rouge – Bourgogne Beaujolais : l’accord de prédilection

Voir tous les fromages de la famille