Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Accords

Pont-l'Évêque et cidre brut de Normandie : un accord régional

Le nom de ce fromage, Pont-l’Évêque, provient du nom même de la localité du Calvados où se tenait un important marché aux fromages. C’est, sans nul doute, l’un des fromages les plus anciens de Normandie. Il serait apparu au XIIe siècle selon les écrits retrouvés, mais il ne prendra son nom et sa forme actuels qu’au XVIIe siècle. Époque à laquelle, un amateur normand lui rend ainsi un bel hommage : « l’angelot est fait avec tant d’art que, jeune ou vieux, il n’est que crème ».

Le pont-l’évêque aurait été créé par des moines cisterciens installés à l’ouest de Caen qui l’appelèrent « angelot ». En 1225, Guillaume de Lorris, dans « le Roman de la rose », écrit : « les bonnes tables étaient toujours garnies au dessert de fromages angelots ». Ce fromage servit longtemps de moyen d’échange, de rémunération et, bien sûr, d’impôt.

Plus doux que ce que ne laisse deviner leur odeur entêtante, ces fromages sont à l’honneur dans l’est et le nord de la France. Sous la croûte orangée, des saveurs franches et affinées, fruitées avant tout, avec une touche d’épices en fin de bouche.

s’accorde avec

Cidre brut - Normandie : un accord régional

Cidre brut

Informations sur l'accord

Cidre brut
Saint Georges
Pays d’Auge

Robe : dorée à reflets d’or pâle. Mousse abondante, spumescente, peu intense.

Nez : très fruité avec des notes légères d’une présence de gaz carbonique.

En bouche : attaque élégante, plutôt ronde, légèrement acidulée avec une
pointe d’amertume. Matière fluide et concentrée avec des arômes fruités persistants. Légèrement pétillant, ce qui rend le cidre gouleyant et frais.

Accord

Le cidre est un beau conjoint parce qu’il libère de la rondeur, de l’élégance, du fruit et de la fraîcheur avec des notes équilibrées, tout en sagesse et en subtilité.

Pourquoi

L’accord régional entre le Cidre Pays d’Auge et le pont-l’évêque se crée sur l’équilibre des saveurs, la fraîcheur du cidre se mêle à l’onctuosité du fromage pour un grand moment de plaisir.

A retenir

Spumescent
Fruité
Pétillant

Pont l'Evêque AOP
Fromage
Pur Vache - Basse-Normandie

Pont-l’Évêque AOP

En savoir plus sur ce fromage

Autres accords

Baguette aux graines

Pont-l’Évêque et baguette aux graines : l’accord de prédilection

Pain aux lardons

Pont-l’Évêque et pain aux lardons : un accord audacieux

Vermouth rouge

Pont-l’Évêque et Vermouth rouge d’Italie : un accord insolite

Vin rouge

Pont-l’Évêque et vin rouge du Jura : l’accord de prédilection

Voir tous les fromages de la famille