Alimentation & Santé
A chacun ses besoins

Adultes

Un père et sa fille à table
Pendant cette période « active » que représente la vie d’adulte, une alimentation équilibrée permet de garder la forme et de préserver son capital santé. L’âge adulte n’est pas aussi exigeant du point de vue nutritionnel que l’adolescence car la croissance est terminée, mais il est tout aussi important de veiller à ses apports alimentaires.

C’est une période d’entretien et même si les besoins de l’adulte varient en fonction du mode de vie, seule une alimentation variée et équilibrée permet de garder la forme et de maintenir son poids, tout en contribuant à diminuer le risque de certaines maladies (cancer, maladies cardiovasculaires, obésité).

Comment ? Consommer tous les jours des aliments de chaque famille alimentaire, en quantité adaptée à ses besoins est la solution pour équilibrer son alimentation. La famille des produits laitiers (lait, fromages, produits laitiers frais) trouve naturellement sa place du fait de leur composition reconnue en termes de bénéfice pour la santé.

De nombreuses études concluent que les consommateurs réguliers de lait et produits laitiers ont une diminution des risques de mortalité (étude Monica*) de fractures (étude Framingham**), et que la consommation de produits laitiers a aussi un effet protecteur sur les risques de maladies cardio-vasculaires, diabète de type 2, syndrome métabolique et surpoids.

Comme tous les aliments, les produits laitiers doivent toujours garder leur place au menu. La vie professionnelle peut favoriser la sédentarité, les rythmes répétitifs… pour lutter contre cette tendance, il faut bouger !

L’exercice physique régulier – sport, marche, jardinage, etc. – est indispensable pour entretenir le tonus, tout en favorisant la prévention du surpoids et de l’obésité. Il contribue également à augmenter la densité des os, à condition que les apports en calcium soient suffisants.

Durant cette période, le stress, la sédentarité, le manque de temps fait que parfois l’alimentation passe en second plan. Les comportements qui peuvent en découler tels que des repas déstructurés, grignotages, régimes « auto-prescrits » parfois restrictifs… nuisent à l’équilibre alimentaire.

Les repas ne sont alors plus adaptés, trop rapidement consommés et décalés pouvant occasionner quelques troubles du transit. L’alimentation, par le biais des yaourts et des laits fermentés, permettrait de rééquilibrer le microbiote intestinal (ou flore intestinale), contribuant ainsi au bon fonctionnement de l’intestin (c’est l’effet probiotique).

En effet les bactéries lactiques contenues dans les yaourts ou les laits fermentés « prédigèrent » les sucres et ainsi favorisent leur absorption. L’ingestion régulière de ces aliments, et donc de ferments lactiques, aurait par conséquent un effet bénéfique sur la digestion. La consommation régulière de yaourts et de laits fermentés aurait aussi comme effets positifs : la régulation du transit intestinal ; la réduction de la durée des diarrhées, l’amélioration des symptômes de l’intolérance au lactose…

Du fait de tous ces éléments, durant cette période, pas question d’abandonner les produits laitiers. Le lait et les produits laitiers fournissent des éléments essentiels au maintien de de son état de santé. S’appuyant sur les expertises et les consensus scientifiques actuellement disponibles, les nutritionnistes et le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommandent toujours la consommation de 3 produits laitiers par jour.

 

*Monica, Bongard V, Ferrières J et al (en cours de publication)
**Framingham, Sahni S Protective Association of Milk Intake on the Risk of Hip Fracture: Results from the Framingham Original Cohort J Bone Mineral Research 2014 DOI 10.1002/jbmr.2219