Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

10 idées de desserts pour la fête des pères

Douceur et fraîcheur au programme.

Tarte aux fraises

La fête des pères a lieu chaque année le troisième dimanche de juin. Pour célébrer comme il se doit les papas et l’arrivée de l’été, retrouvez nos meilleures idées à base de produits laitiers.

1. Une tarte aux fraises

Alors que la saison des fraises françaises bat son plein, rien de tel qu’une pâte sablée pur beurre garnie de crème pâtissière et de fruits parfumés, sans oublier quelques brins de menthe pour la déco.

2. Une charlotte aux fruits rouges

Pour un avant-goût d’été, la classique charlotte s’anime avec un mélange acidulé de fraises, framboises et groseilles. La bonne idée pour rester dans cette harmonie de couleurs du cœur : des biscuits roses de Reims en remplacement des traditionnels biscuits à la cuiller.

3. Un clafoutis aux cerises

Lors des années particulièrement douces, les premières cerises arrivent en mai, et sont délicieusement sucrées en juin  ! On en profite pour concocter un authentique clafoutis, à servir avec un beau nuage de chantilly.

4. Une pavlova fraise-passion

Légère et fondante, cette composition aussi spectaculaire que facile à préparer fait l’unanimité chez les mamans… mais aussi les papas et les enfants ! On l’agrémente avec des fraises de saison et de la pulpe de fruit de la passion, parce que notre maman, on l’aime passionnément.

5. Un crumble pomme-rhubarbe

Une journée de mai pluvieuse ? On dégaine un crumble de pomme tendre et réconfortant, réveillé par la touche acidulée de la rhubarbe dont c’est la pleine saison, sans oublier une boule de crème glacée à la vanille.

6. De la panna cotta au coulis de fraise

Avec de la crème liquide ou du lait fermenté, la panna cotta se prépare à l’avance et se glisse dans des jolis petits verres pour un service individuel du meilleur effet. Au dernier moment, on la nappe avec un délicieux coulis de fruits frais.

7. Une tarte au citron

C’est le dessert préféré de nombreux gourmands… dont font partie de nombreux papas ! Sur une pâte sablée cuite à blanc, on étale une couche généreuse de lemon curd et le tour est joué.

8. Une tarte tropézienne

Même si la composition exacte de cette création originale est toujours restée secrète, on n’hésite pas à se lancer dans la préparation d’une brioche maison garnie de crème pâtissière allégée avec de la crème fouettée.

9. Un gâteau magique à la vanille

Pour amuser les grands et les petits, on peut préparer à plusieurs mains un gâteau magique qui se divise, avec une seule pâte, en trois couches pendant la cuisson : flan, crème et génoise. On le sert avec un coulis de framboise pour une touche onctueuse et fruitée.

10. Une crème glacée

Si la chaleur est déjà bien installée, on mise enfin sur une crème glacée maison à base de crème fraîche et de lait frais, à customiser selon les préférences de papa : chocolat, café, vanille, caramel au beurre salé, fruits rouges…

Plus d'articles

Mots clés

Hamburger à l'agneau
article précédent
8 idées pour marier agneau et produits laitiers

8 idées pour marier agneau et produits laitiers

Gigot, rôti, côtelettes, sauté, haché… : quelle que soit la découpe, l’agneau aime les produits laitiers !

Tendre, raffinée et pleine de caractère, la viande d’agneau s’accommode parfaitement avec les produits laitiers qui lui apportent de la fraîcheur et des saveurs.

  1. De l’agneau grillé avec une sauce au fromage blanc : faire griller des côtelettes ou des brochettes d’agneau au barbecue. Pendant ce temps, préparer une sauce légère : battre 1 bol de fromage blanc avec 1 gousse d’ail finement hachée, 6 cuillères à soupe d’herbes aromatiques mélangées (persil, basilic, menthe, coriandre, estragon, ciboulette…), 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique et un peu de sel. Ajouter un filet d’huile d’olive et servir cette sauce bien fraîche avec l’agneau brûlant.
  2. Un carpaccio d’agneau au comté : faire durcir un rôti ou un petit gigot d’agneau pendant quelques minutes au congélateur. Le couper en tranches très fines à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Les disposer en rosace sur des assiettes. Parsemer de copeaux de comté taillés au couteau économe, de pignons de pin grillés, de demi-tomates cerises et de feuilles de coriandre. Arroser avec le jus d’1 citron mélangé avec 8 cuillères à soupe d’huile d’olive, du sel et du poivre. Déguster très frais.
  3. Un kebab maison avec sa sauce blanche : faire confire un gigot d’agneau au four avec de l’ail, de l’oignon, du thym, du paprika, du sel et du poivre. Préparer une sauce blanche en mélangeant 2 yaourts nature + 2 cuillères à soupe de mayonnaise + le jus d’1 citron + 1 gousse d’ail râpée + 1 poignée de feuilles de menthe ciselées + 1 poignée de feuilles de persil plat ciselées + du sel. Découper le gigot en tranches très fines. Répartir celles-ci dans des pains pitas réchauffés. Ajouter des rondelles d’oignon doux, de la salade croquante hachée et des morceaux de tomate. Napper avec la sauce au yaourt et déguster rapidement.
  4. Un curry d’agneau crémeux : faire revenir 1 kg de cubes d’agneau dans une noix de beurre avec 3 oignons émincés et 2 cuillères à soupe de pâte de curry. Ajouter 1 boîte de tomates concassées et 1 grand verre de lait. Laisser mijoter pendant une quarantaine de minutes. En fin de cuisson, ajouter 2 belles cuillères à soupe de crème fraîche et laisser chauffer pendant 1 minute. Servir parsemé de feuilles de coriandre, avec du riz.
  5. Une moussaka comme en Grèce : faire griller au four 4 aubergines coupées en rondelles. Faire revenir 3 oignons dans une noix de beurre, puis ajouter 3 gousses d’ail râpées et 750 g d’agneau haché. Faire rissoler en mélangeant pendant quelques minutes. Assaisonner avec du sel, du poivre et une pincée de cannelle, puis ajouter ½ litre de coulis de tomate et laisser mijoter pendant 30 minutes. Disposer une couche d’aubergines au fond d’un plat à gratin beurré, verser la moitié de la viande, ajouter le reste d’aubergines et couvrir avec le reste de viande. Préparer une béchamel avec 80 g de beurre, 80 g de farine et 1 litre de lait. L’assaisonner avec du sel, du poivre et de la noix muscade, puis incorporer 2 jaunes d’oeuf hors du feu. Verser sur les aubergines, saupoudrer de fromage râpé et enfourner pour 45 minutes à 180 °C.
  6. Des yakitori d’agneau : faire durcir un rôti ou un gigot d’agneau de 400 g pendant quelques minutes au congélateur. Le couper en tranches très fines à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Piquer des cubes de fromage (gruyère, comté, cantal, raclette, gouda, edam…) d’1 cm de côté sur des petites piques à brochettes. Les entourer avec 2 tranches d’agneau. Les tremper dans de la sauce yakitori et les faire griller 30 secondes à 1 minute par face, au four, au barbecue ou à la poêle, en les badigeonnant régulièrement avec la sauce.
  7. Des hamburgers orientaux : mélanger 400 g d’agneau haché avec 1 oignon râpé, du sel et 1 cuillère à café bombée de ras el hanout (mélange d’épices). Former des steaks avec les mains et les faire cuire à la poêle. En fin de cuisson, les couvrir avec des tranches de fromage, les laisser fondre. Dans des pains à hamburger préchauffés, empiler les steaks au fromage avec des oignons, des aubergines grillées, des feuilles de menthe et une sauce au yaourt.
  8. Une blanquette d’agneau : faire revenir 1 kg de gros cubes d’agneau dans une noix de beurre, puis ajouter une garniture aromatique hachée (carottes, poireaux, céleri-branche, oignon, ail) et un bouquet garni. Couvrir d’eau et saler. Faire mijoter pendant 1 h 30 à 2 h. Faire cuire brièvement un mélange de beurre et de farine à proportions égales, puis le lier avec le bouillon de la viande, 1 jaune d’oeuf, 3 grosses cuillères de crème fraîche et un filet de jus de citron. Laisser chauffer quelques minutes sans faire bouillir.

Crédit photo : A. Beauvais – F. Hamel / CERCLES CULINAIRES DE FRANCE. 

Tarte au citron meringuée
article suivant
Les secrets de la tarte au citron

Les secrets de la tarte au citron

Une pâte croustillante, une crème fondante et acidulée, une douce meringue en option : vite, une tarte au citron !

Voici un dessert qui met tout le monde d’accord : classique de la pâtisserie française mais très populaire ailleurs dans le monde et notamment aux États-Unis, la tarte au citron plaît autant aux petits qu’aux grands. Nos conseils pour la réussir.

La pâte sucrée  

Le premier étage de la tarte au citron, ou plutôt son rez-de-chaussée, est constitué d’un socle croustillant qui va servir de support à la crème citronnée. Les pâtissiers optent généralement pour une pâte sucrée composée de farine, de beurre, de sucre, d’oeuf et d’une pointe de sel. Ce qui différencie cette recette de base de celle de la pâte sablée ? Le beurre est ici crémé avec le sucre et non sablé avec les ingrédients secs. La pâte sablée, plus riche en beurre mais moins sucrée, a pourtant ses inconditionnels, surtout quand une partie de la farine est remplacée par de la poudre d’amandes, ingrédient qui s’acoquine particulièrement bien avec le citron. Les plus gourmands optent carrément pour un sablé breton, encore plus riche et friable que la pâte sablée de base. Dans tous les cas, la pâte est cuite à blanc puis ramenée à température ambiante avant d’être garnie.

La crème au citron

Pour agrémenter la pâte croquante, place au lemon curd, une crème citronnée à la fois douce et acidulée à laquelle le beurre apporte une texture parfaitement lisse et fondante. La recette de base, composée de zeste et de jus de citron, de sucre, de beurre et d’oeufs, peut être accessoirisée selon les envies : herbes infusées dans le jus de citron préalablement chauffé (romarin, thym, verveine, basilic…), ou ajout d’ingrédients aromatiques directement dans la crème (gingembre frais finement râpé, zeste de combava, petits cubes de citron confit…). Une fois la crème refroidie, il suffit de l’étaler sur le fond de tarte. Une astuce pour éviter que la pâte ne ramollisse au contact du lemon curd : il faut la « chablonner », c’est-à-dire la badigeonner au pinceau avec un peu de chocolat blanc fondu, puis laisser refroidir avant de garnir. Pour la finition, il est possible de coiffer cette tarte au citron avec une couche de meringue à faire dorer sous le gril.

Et en bonus, le lait concentré !

Pour les curieux et/ou les cuisiniers pressés, il existe une recette de tarte au citron moins traditionnelle mais inratable à base de lait concentré sucré. Cette fois, une pâte sablée précuite est couverte d’un mélange de lait concentré sucré, d’oeufs et de zeste et jus de citron (voir la recette). En une vingtaine de minutes au four, le tour est joué ! Il arrive même que la pâte sucrée soit remplacée par un socle préparé à la manière d’un cheesecake, c’est-à-dire avec des biscuits broyés, mélangés avec du beurre fondu et tassés au fond d’un moule : en refroidissant, le beurre permet de figer la couche de biscuits. C’est d’ailleurs le procédé utilisé pour préparer la « Key lime pie », tarte au citron vert emblématique de la Floride, dont la garniture ne saurait se passer de lait concentré. Une bonne idée pour renouveler le dessert préféré des Français !

Crédit photo : C. Herlédan / CERCLES CULINAIRES DE FRANCE.