filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

5 chiffres à découvrir concernant les produits laitiers

Quand L’Économie laitière apporte un éclairage insolite sur la filière française et les produits laitiers dans le monde.

Assortiment-de-produits-laitiers

L’édition 2015 de L’économie laitière en chiffres vient de paraître. Édité chaque année au printemps, ce document présente une très large palette de données annuelles sur les produits laitiers en France, en Europe et dans le monde. Perfectionnez votre culture laitière avec 5 chiffres-clés.

19,4
C’est la part, en pourcentage, des producteurs français de lait de vache situés en Bretagne : véritable terre de lait, cette région concentre presque un cinquième des producteurs français. Juste derrière, avec 13,5%, arrivent les Pays de la Loire, riches en traditions fromagères.

54,8
C’est l’effectif moyen de vaches laitières dans les fermes françaises. On est très loin du fantasme des exploitations laitières industrielles concentrant des milliers d’animaux ! Dans ces exploitations à taille humaine, souvent familiales, la taille modeste des troupeaux permet aux éleveurs de connaître chacune de leurs vaches et d’assurer jour après jour leur bien-être.

112 242
C’est la quantité de beurre, en tonnes, fabriquée en Basse-Normandie, ce qui fait de cette région, et de loin, la première région productrice de beurre en France. La Bretagne lui emboîte le pas (89 440 tonnes), puis c’est le tour des Pays de la Loire (53 064 tonnes). La Normandie reste ainsi le « pays gras et savoureux en toute chose » que décrivait Froissart au XIVe siècle. Elle est aussi le fief d’un beurre français particulièrement célèbre et prestigieux, le beurre d’Isigny AOP.

25,9
C’est la quantité de fromage, en kilos par habitant, consommée par les Français. Les Européens l’apprécient particulièrement : Allemands (24,3 kg), Italiens ( 20,7 kg), Néerlandais (18,5 kg) et Tchèques (16 kg) devancent les Américains (15,4 kg).

17,3
C’est la quantité de lait, en kilos par habitant, consommée par… les Chinois ! Qui a dit que ces derniers ne connaissaient pas les produits laitiers ? C’est loin des 110 kg annuels des Australiens, mais étonnamment comparable aux 17,4 kg des Turcs. Depuis les années 1980, l’industrie laitière chinoise connaît en effet un essor exceptionnel. Aujourd’hui, la consommation de lait est encouragée par les pouvoirs publics et les jeunes générations s’y mettent de plus en plus, par exemple au petit-déjeuner.

Plus d'articles

Mots clés

Petit-déjeuner à la ferme
article précédent
Du 1er au 15 juin 2015, les produits laitiers fêtent le Printemps bio !

Du 1er au 15 juin 2015, les produits laitiers fêtent le Printemps bio !

Petit-déjeuner à la ferme, jeu en ligne et nouvelle image au programme.

Le Printemps bio, c’est reparti ! Les produits laitiers bio s’engagent à travers une matinée sur le terrain, un jeu pour gagner des cadeaux et une image renouvelée.

7 juin 2015 : un petit-déjeuner à la ferme pour la fête du lait bio

Née en 2005, la fête du lait bio constitue l’occasion de découvrir les produits laitiers bio locaux au sein de 90 fermes réparties dans 10 régions : Alsace, Bretagne, Champagne-Ardenne, Bourgogne, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Basse-Normandie, Pays de la Loire, Picardie et Rhône-Alpes.

Cette année, ce temps fort du Printemps bio se déroulera le 7 juin, avec à la clé un petit-déjeuner dans l’une des fermes participantes. En famille ou entre amis, les visiteurs découvriront toute la diversité et la richesse des produits laitiers bio locaux (laits, yaourts, beurres, crèmes, fromages, desserts lactés et même glaces pour les plus gourmands). Les petits-déjeuners seront en effet accompagnés de nombreuses animations : rencontres avec les éleveurs, visites des fermes, traite des vaches, marchés bio locaux, animations pour les petits et les grands, expositions, balades, concerts…

Des événements auront également lieu en ville, à Lille et Nantes, sur l’esplanade du Parc des Machines de l’île en association avec la Fête du Vélo.

Toutes les infos et la liste des fermes participantes sur le site http://fete-du-lait-bio.fr.

Et aussi…

  • Du 1er au 21 juin : le jeu « Paniers lait bio ».

Toujours à l’occasion du Printemps bio 2015, les produits laitiers lancent un nouveau jeu sur le site www.produitslaitiersbio.com. Ce jeu de réflexe propose près de 10 lots à gagner : paniers de produits laitiers bio et goodies lait bio. Addictif !

Logo Produits laitiers bio

  • Une nouvelle image pour les produits laitiers bio.

Enfin, à la suite d’un travail de fond entamé en 2014, l’interprofession laitière inaugure une nouvelle identité visuelle pour les produits laitiers bio : nouveau logo, signature personnalisée et actions sur le terrain toujours plus proches des consommateurs.

> Le nouveau dépliant « Les produits laitiers bio » à télécharger (PDF).

> Le site www.produitslaitiersbio.com.

Banc
article suivant
Quand les briques de lait se transforment en mobilier urbain

Quand les briques de lait se transforment en mobilier urbain

C’est le concept « Made in France » développé par l’entreprise Signal Concept.

De nombreux emballages de produits laitiers sont recyclables et recyclés, comme l’attestent certains logos à connaître. Les emballages utilisés dans l’élevage laitier font eux aussi l’objet de démarches ciblées de recyclage. Mais saviez-vous que les briques d’emballage du lait et de certaines crèmes fraîches peuvent être recyclées… sous forme de bancs, tables de pique-nique ou autres éléments de mobilier urbain ? Isabelle Mercier, responsable commerciale de Signal Concept, entreprise à l’origine de cette idée, raconte l’histoire de ce projet innovant.

De la signalisation au mobilier urbain

Tout a commencé quand Signal Concept, une société de fabrication de signalisation routière située à Notre-Dame-d’Oé, en Indre-et-Loire, a cherché à diversifier ses débouchés. « Jusqu’ici, nous commercialisions un peu de mobilier urbain, mais nous n’en fabriquions pas, raconte Isabelle Mercier. Quand Jean-Christophe Aracil, le PDG de Signal Concept, a découvert le matériau innovant produit par Traidib, une entreprise de recyclage installée dans le Cher, il a décidé de se lancer directement dans la fabrication » Pari gagné ! Les collectivités locales, qui constituaient déjà la principale clientèle de Signal Concept, ont rapidement soutenu le projet avec une subvention et des commandes de mobilier. Le marché, désormais exponentiel, commence à intéresser des grandes entreprises privées.

Le PolyAl, un matériau recyclé et résistant  

Table-de-pique-niqueAppelé PolyAl, le matériau est issu du recyclage des briques qui conditionnent le lait, les crèmes fraîches, les jus de fruits ou encore les soupes. Tetra Pak, leader mondial du secteur, est d’ailleurs partenaire du projet. Les briques alimentaires sont en effet constituées à 73 % de carton, qui est recyclé directement par les entreprises de fabrication de carton, mais elles contiennent aussi du polyéthylène (23 %) et de l’aluminium (4 %), deux éléments qui sont transformés en PolyAl. Utilisé depuis une vingtaine d’années par les vignerons pour en faire des piquets de vigne, ce matériau dense, résistant, imputrescible et non toxique a largement fait ses preuves.

Des débouchés multiples

Bancs, tables de pique-nique, pots de fleurs, poubelles, pots de fleurs, potelets, boîtes à livres publiques, table de ping-pong… : Signal Concept a imaginé plusieurs objets de mobilier urbain à base de PolyAl. Les inventions se multiplient au gré des besoins et des demandes. Pour les collectivités, les avantages du PolyAl sont nombreux. Il s’agit d’abord d’un mobilier qui nécessite peu ou pas d’entretien, donc moins de frais. De plus, d’un point de vue sociétal, le concept s’inscrit dans une économie circulaire, puisque les objets sont recyclés et recyclables à l’infini. « Dans le cadre des campagnes de recyclage organisées par les écoles, c’est même éducatif, poursuit Isabelle Mercier. Quand on dit aux enfants que le banc de leur cour d’école est issu des briques alimentaires qu’ils ont apportées, ils sont ravis ! »