A la une

derniers articles
  • 24-02
    Quelle race de vache pour quel fromage AOP ?

    Grâce à la précision de leurs cahiers des charges, les AOP fromagères ont un impact direct sur la biodiversité des races d’élevage, préservant ainsi des races laitières spécifiques.

  • 22-02
    L’édition 2017 du Salon International de l’Agriculture commence samedi !

    La 54e édition du Salon International de l’Agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2017 à Paris Expo Porte de Versailles.

  • 17-02
    Les bons accords entre vins rouges et fromages

    L’accord fromages-vins rouges est tout à fait possible en faisant attention aux tanins et en n’oubliant pas les vins doux.

  • 15-02
    Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

    Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

5 idées pour réinventer la raclette

Envie d’une raclette originale ? Suivez le guide !

Raclette-B

RacletteEnvie d’une raclette originale ? Suivez le guide !

1/ La plus ludique : la raclette accessoirisée.

La traditionnelle trilogie fromage-pommes de terre-charcuterie se customise avec des suppléments variés. Les plus connus ? Les œufs de caille, que l’on fait cuire seuls dans les poêlons façon œufs au plat ou directement cassés sur les tranches de fromage. Autre possibilité : saupoudrer ces dernières d’épices (graines de cumin, curry, paprika, flocons de piment…) et/ou de fruits secs torréfiés et grossièrement concassés (noix, amandes, noisettes, noix de cajou…) avant de les faire fondre.

2/ La plus terroir : la raclette de bleu.

Il n’y a pas que la raclette (le fromage) pour faire une bonne raclette (le plat) ! L’échange fonctionne particulièrement bien avec les fromages bleus, notamment les plus doux comme le bleu de Gex, le morbier ou le Bresse Bleu. De même, dans le Vercors, la raclette locale s’appelle « vercouline » : elle se prépare avec du bleu du Vercors-Sassenage, un fromage à pâte persillée qui présente la particularité de fondre tout en en gardant son crémeux – tout simplement irrésistible.

3/ La plus inattendue : la raclette de Babybel au micro-ondes.

C’est la plus amusante pour les enfants et elle ne demande que 30 secondes chrono : retirer la cire d’un Babybel, le mettre dans un ramequin ou une coupelle qui passe au micro-ondes, le faire chauffer 30 secondes à 600 watts, c’est prêt. Il ne reste qu’à faire couler le fromage fondu sur des pommes de terre cuites ou des tranches de pain grillé. Autre possibilité : préparer des mouillettes à tremper dans le Babybel chaud, façon œuf à la coque fromager.

4/ La plus insolite : la raclette de la mer.

Oui, vous avez bien lu : du fromage et du poisson réunis dans un même plat ! Ce dernier remplace la traditionnelle charcuterie pour un accord étonnant mais très savoureux. Deux possibilités : les poissons déjà préparés (poissons fumés, saumon mariné…) ou les produits de la mer crus (cubes de poisson, crevettes, noix de Saint-Jacques, petites seiches…), à faire cuire directement sur les appareils à raclette équipés d’une pierrade. À servir avec des pommes de terre, des tomates cerises, des petits oignons au vinaigre et de l’aneth frais.

5/ La plus équilibrée : la raclette « 5 par jour ».

Au revoir les pommes de terre bouillies, place aux légumes frais. Légumes racines (carottes, panais, betteraves…) et chou-fleur cuit al dente sont particulièrement appropriés, sans oublier les crudités pour la fraîcheur (tomates cerises, petits champignons de Paris, céleri-branche…). Mais la vraie surprise, ce sont les fruits crus ou cuits : pommes fraîches, poires au vin, dés d’ananas, lamelles de mangue… Tout est permis pour les amateurs de sucré-salé !

Crédit photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés