A la une

derniers articles
  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

6 idées pour recycler le pain rassis

Que faire avec des restes de pain ?

Pain-perdu-B

Pain-perduEn cuisine, rien ne se perd et tout se transforme ! Si vous avez des restes de pain, ne les jetez pas mais recyclez-les en confectionnant :

1/ De la chapelure : dans un robot, mixez vos morceaux de pain sec de façon plus ou moins fine en fonction du résultat souhaité. N’hésitez pas à enrichir cette chapelure maison avec des épices, des herbes aromatiques ou des fruits oléagineux préalablement torréfiés au four ou à la poêle (amandes, cerneaux de noix, pignons, noisettes…). Avec votre chapelure, préparez… des fromages panés !

2/ Des croûtons : prenez des tranches de pain, frottez-les éventuellement avec une gousse d’ail piquée sur une fourchette, puis coupez-les en dés. Utilisez ces croûtons maison tels quels, ou faites-les revenir dans une poêle avec du beurre clarifié. À servir avec une salade composée ou une soupe.

3/ Une panade ou soupe au lait : cette recette traditionnelle des campagnes françaises est constituée de dés de pain rassis mijotés avec du lait. Avant de servir, la soupe est salée, mixée et enrichie de jaune d’œuf, éventuellement de crème et/ou de beurre, souvent de noix muscade. Simple et réconfortante pour les soirées fraîches !

4/ Des tartines : comme les Italiens et leur bruschetta, frottez des tranches de pain sec avec de l’ail, arrosez-les d’un filet d’huile puis garnissez-les d’ingrédients au choix : concassée de tomates, lamelles de jambon cru, légumes marinés, olives… Pour la touche finale, n’oubliez pas le fromage : comme pour les pizzas, c’est lui qui donnera saveur et fondant aux tartines après un passage de quelques minutes sous le gril. Râpé, coupé en fines lamelles, fondu, déposé sur la pâte à la sortie du four, frais, pressé, bleu… : faites en fonction de vos goûts et du contenu de vos placards !

5/ Du pain perdu : délicieusement vintage, cette gourmandise qui fleure bon l’enfance est traditionnellement réalisée avec des tranches de pain rassis, trempées dans un mélange de lait, d’œufs battus et de sucre, puis poêlées au beurre ou au beurre clarifié. À garnir avec du sucre en poudre, du sirop d’érable, du miel, de la crème anglaise, de la confiture de lait, du caramel au beurre salé, de la crème chantilly, de la glace, des fruits frais…

6/ Du pudding : particulièrement répandu dans les cuisines du Nord de la France, du Royaume-Uni, du Sud des États-Unis, de la Belgique et du Québec, le pudding est constitué de pain rassis émietté, de lait, d’œufs et d’autres ingrédients optionnels (fruits frais, séchés ou confits, noix, épices, cacao, pépites de chocolat, zestes d’agrumes, rhum ou autre alcool parfumé, caramel, confiture, poudre d’amandes, noix de coco râpée…). Le tout est versé dans un plat bien beurré, tassé, cuit puis démoulé et dégusté comme un gâteau avec une sauce (crème fouettée, crème anglaise, confiture de lait, coulis de fruits, chocolat fondu…).

Crédit photo : T. Bryone– C. Herlédan / Cercles Culinaires CNIEL. 

Plus d'articles

Mots clés