A la une

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Un amour de fromage

A la Saint Valentin, offrez un cœur… bien affiné !

Coeur de Neufchâtel
Coeur de Neufchâtel

Neufchâtel

Meules, cylindres, bondons, dômes, pavés, pyramides : les formes des fromages sont variées… sans oublier ceux en forme de cœur ! Avec la Saint Valentin, voici l’occasion idéale de les découvrir.

Le Cœur de Neufchâtel

Certainement le plus connu de tous, c’est la seule AOP qui prenne la forme d’un cœur !  Fromage normand assez proche du camembert, en légèrement plus salé, sa pâte lisse et crémeuse développe de tendres arômes de beurre et de champignon frais. La légende dit que ce sont les jeunes filles de Neufchâtel-en-Bray qui l’offraient à leurs amoureux anglais durant la Guerre de Cent Ans, tandis que d’autres y voient la forme des ailes d’un ange.

Bon à savoir : le Neufchâtel existe également en d’autres formats (carré, bondon…) mais c’est le cœur qui reste sa « signature ».

 

Coeur d'Arras

Coeur d’Arras

Le Cœur d’Arras

Une croûte orange à l’odeur marquée (normal, c’est un fromage à croûte lavée), et un cœur doux et subtil : ce fromage est dégusté chaque année lors de la Fête des Rats à Arras, lors de la Pentecôte. Lors de cette fête qui commémore la prise par les Français d’Arras, alors espagnole, tout est en effet en forme de cœur, comme le pain d’épices.

Le Rollot

Déjà fabriqué sous Louis XIV par des moines, ce cœur de Picardie ressemble beaucoup au goût au Maroilles et au cœur d’Arras, en plus épais. Traditionnellement fabriqué aux environs de Rollot, près de Montdidier, sa production avait cessé au début des années 70. Remis au goût du jour grâce à des producteurs fermiers dans la Somme et dans l’Oise, le Rollot existe aussi sous forme ronde, mais le cœur est devenu sa forme la plus courante.

Le Cœur de Guerbigny

Dit aussi « cœur de Marie », c’est encore un fromage picard d’environ 250 g, qui présente une grande similitude avec le Rollot. A croûte lavée, il a longtemps été fabriqué dans des moules en faïence de Forges-les-Eaux. Il est à l’heure actuelle encore fabriqué par un seul producteur, dans la Somme.

Dans la famille des cœurs, mais au chèvre cette fois, on rencontre aussi le Cœur Poitevin, légèrement cendré, et le Cœur de Touraine, de la même famille que le Selles-sur-Cher. Le cœur de Paulinet, quant à lui, est fabriqué à base de lait cru entier de brebis de race Lacaune (celui qui sert à fabriquer le roquefort).

Alors, quel cœur choisirez-vous à table ce soir pour la Saint Valentin ?

Plus d'articles

Mots clés