A la une

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Comment réussir la purée de pommes de terre maison ?

Une purée parfaite en six étapes.

puree-bando

Des pommes de terre cuites, du lait, du beurre, quelques aromates… : à première vue, rien de plus simple qu’une purée ! Pour faire de cette recette de base un grand moment de gastronomie, suivez notre mode d’emploi en six étapes.

1/ Sélectionnez vos pommes de terre : il existe de nombreuses variétés de pommes de terre, chacune présentant des qualités adaptées à tel ou tel usage culinaire. Pour ne pas vous tromper, choisissez des pommes de terre à chair farineuse (bintje, agata, manon…). Envie d’une purée trois étoiles ? Le chef Joël Robuchon, qui a créé la purée de pommes de terre la plus célèbre du monde au début des années 1980, conseille des rattes ou des BF 15. Dans tous les cas, prévoyez 1 kg de pommes de terre pour 6 personnes.

2/ Maîtrisez la cuisson : quelle que que soit leur variété, les pommes de terre doivent être de même calibre pour que leur cuisson soit uniforme. Frottez-les sous l’eau pour les laver mais ne les pelez pas : la peau permet d’obtenir un résultat moins aqueux. Disposez-les dans une casserole et couvrez-les d’eau froide. Salez et portez à ébullition, puis couvrez et laissez cuire environ 30 minutes à petits bouillons (la pointe d’un couteau doit s’enfoncer facilement dans les légumes).

3/ Ne perdez pas de temps : une fois que les pommes de terre sont cuites, égouttez-les et pelez-les immédiatement, encore chaudes, en vous aidant d’une fourchette pour ne pas (trop) vous brûler les doigts. Passez-les alors dans un moulin à légumes à l’ancienne muni d’une grille fine (méthode Robuchon), ou utilisez simplement un écrase-patates pour obtenir une texture plus rustique (méthode des amateurs de grumeaux). Bannissez mixeur plongeant et robot : ils donnent à la purée une texture collante et élastique !

4/ Desséchez la purée : pour réduire le taux d’humidité, mettez la pulpe de pommes de terre dans une casserole, sur feu très doux, et remuez vigoureusement avec une spatule en bois pendant 4 ou 5 minutes.

5/ Ne lésinez pas sur les produits laitiers : beurre et lait entier donnent à la purée sa saveur douce, son fondant et son onctuosité. Commencez par ajouter le beurre froid et coupé en dés (Joël Robuchon conseille 200 à 250 g de beurre pour 1 kg de pommes de terre), en remuant énergiquement. Salez et parfumez éventuellement avec une touche de noix de muscade, puis incorporez petit à petit le lait préalablement chauffé, toujours en mélangeant vaillamment à la spatule ou au fouet. Pour une touche de gourmandise, ajoutez si vous le souhaitez du fromage râpé (comté, beaufort, edam…) ou quelques portions de fromage fondu.

6/ Dégustez sans tarder : servez immédiatement pour conserver toute la saveur et la légèreté de la purée. Si, malgré tout, vous souhaitez préparer votre purée un peu à l’avance (maximum 2 heures), gardez-la à couvert sur un bain-marie à feu très doux. Bon appétit !

> A lire : Le meilleur et le plus simple de la pomme de terre de Joël Robuchon, Le Livre de poche, 1996.

Crédit photos : Alexandra Beauvais – Franck Hamel / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés