A la une

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Des expressions pleines de lait !

Zoom aujourd’hui sur les expressions qui filent la métaphore autour du lait.

Verre de lait et lettres

Mot "Lait" et bouteille de laitLes expressions françaises autour du lait sont nombreuses. Découvrez quelle est leur origine et pourquoi elles ont eu tant de succès !

Le lait, c’est blanc !

Et oui, surtout que l’on sait même pourquoi il est de cette couleur. Il en est même devenu la référence quand on dit « blanc comme du lait », et encore plus chic quand il s’applique à la carnation. Avoir un teint de lait, c’est avoir une peau blanche, certes, mais douce et parfaite. Expression qui date de l’époque où seules les dames de la bonne société étaient pâles car elles se protégeaient du soleil avec des ombrelles. Seules les paysannes, exposées aux rigueurs du temps toute l’année, étaient hâlées. Un teint de lait, c’est donc aussi un signe de distinction sociale… désormais suranné.

Le lait, c’est bon…

Doux, légèrement sucré, il est apprécié dès le plus jeune âge. On dit d’un vin qu’il se boit « comme du petit lait », pour dire qu’il se boit facilement avec grand plaisir. Mais si l’on sort du domaine de la dégustation, « boire du petit lait » ne signifie pas boire le petit lait de sa faisselle ! Boire du petit lait, c’est éprouver une vive satisfaction d’amour propre : on disait autrefois « avaler doux comme lait », en faisant allusion à la satisfaction du bébé en train de téter. Ce n’est qu’après 1945 que le lait s’est transformé en « petit » lait, pour souligner le côté fort agréable de la chose. Le petit lait, dit aussi lactosérum ou lait ribot en Bretagne, est le liquide restant après le barratage du beurre ou après l’égouttage des fromages. Il est particulièrement doux, frais et agréable à boire.

Le lait, ça déborde facilement…

Qui n’a jamais fait s’échapper du lait de sa casserole en le faisant bouillir ? Ça monte d’un coup ! C’est bien à cette propriété que fait allusion l’expression « soupe au lait » qui désigne une personne s’énervant facilement et sans prévenir, impulsive et colérique. Sa colère « monte » d’un coup, comme une soupe au lait sur un feu trop vif… Attestée dès la deuxième moitié du XVIIIe siècle, « s’emporter comme une soupe au lait » est devenu un adjectif substantivé suite à son succès.

Le lait, c’est produit en abondance…

« Être une vache à lait », c’est se faire exploiter pour obtenir des avantages et surtout de l’argent. Pas très valorisante pour les vaches, cette image souligne surtout que les vaches sont traites sans douleur et sans que l’animal ne se plaigne, de façon tout à fait naturelle.

Si le lait occupe une place bien particulière dans les expressions françaises, on y rencontre aussi pas mal de beurre. Mais ceci est une autre histoire !

Plus d'articles

Mots clés