Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

DIY : des cadeaux gourmands maison pour Noël

6 idées de recettes à offrir.

Fudges au chocolat

Vous avez attaqué vos fournées de bredele, mais avez-vous pensé à concocter des gourmandises à offrir pour les fêtes de fin d’année ? Des bocaux, des rubans, des étiquettes et beaucoup d’amour : avec les produits laitiers, les cadeaux gourmands deviennent un jeu d’enfant ! Nos 6 meilleures idées de gourmandises à offrir.

  1. Un bocal « SOS cookies » : laver et sécher un bocal d’1 litre. Mélanger 250 g de farine, 1 sachet de levure chimique et ½ cuillère à café de sel. Verser et tasser dans le bocal. Ajouter délicatement 200 g de pépites de chocolat, tasser. Verser ensuite 100 g de sucre roux, puis 100 g de sucre blanc et enfin 100 g de noisettes concassées ou autres fruits secs, en formant chaque fois des couches distinctes. Écrire les instructions suivantes sur l’étiquette : « Préchauffer le four à 180 °C. Verser le contenu du bocal dans un saladier. Incorporer 150 g de beurre mou, 1 œuf et 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille. Former des palets et les déposer sur des plaques couvertes de papier cuisson en les espaçant. Enfourner pour 14 minutes. Laisser refroidir et déguster avec un verre de lait. »
  2. Un mélange pour chocolat chaud : mélanger 200 g de cacao en poudre amer, 200 g de sucre en poudre et 200 g de fécule de maïs. Répartir dans des petits bocaux et accrocher la recette suivante : « Pour 2 tasses, mettre 3 cuillères à soupe de mélange pour chocolat chaud dans une casserole. Ajouter ½ litre de lait entier. Faire chauffer à feu moyen, en remuant sans cesse avec un fouet, jusqu’à ce que le liquide épaississe. Déguster tel quel ou chapeauté de crème chantilly. »
  3. Des fudges au chocolat et aux noix : beurrer un moule carré et le tapisser avec du papier cuisson. Faire fondre 250 g de chocolat pâtissier et 250 g de lait concentré sucré au bain-marie. Quand la préparation est lisse, incorporer 100 g de cerneaux de noix et 1 pincée de fleur de sel. Verser dans le moule et lisser. Laisser refroidir puis réfrigérer pendant au moins 2 heures. Couper en cubes et conserver au frais dans une boîte hermétique. Accrocher une note : « Fudges au chocolat et aux noix, à sortir du réfrigérateur 30 minutes avant la dégustation. »
  4. Un pot de caramel au beurre salé : verser 150 g de sucre en poudre dans une casserole à fond épais. Faire chauffer à feu moyen sans remuer et en surveillant attentivement. Quand le sucre est caramélisé et ambré, ajouter 90 g de beurre demi-sel coupé en cubes et remuer. Ajouter 20 cl de crème fleurette entière en faisant attention aux projections brûlantes. Remettre à feu doux et remuer pendant quelques minutes jusqu’à ce que le mélange redevienne homogène. Verser dans un pot et laisser refroidir pour que la sauce devienne plus ferme. Conserver au frais. Accrocher une note racontant la petite histoire du caramel au beurre salé.
  5. De la confiture de lait en boîte : mettre des boîtes de lait concentré sucré fermées dans une casserole, les couvrir d’eau et porter à ébullition. Laisser cuire à petits bouillons pendant 3 heures, en veillant à ce que les boîtes restent toujours immergées. Laisser refroidir et sécher les boîtes. Les décorer avec des papiers à motifs et des rubans. Accrocher sur chaque boîte une étiquette avec des idées d’utilisation.
  6. Une terrine de foie gras : immerger un foie gras cru d’1 kg de qualité « extra » dans du lait entier. Laisser reposer à température ambiante pendant 1 heure. Préchauffer le four à 140 °C. Égoutter et essuyer le foie gras, puis le déveiner délicatement. L’assaisonner avec 14 g de sel fin et du poivre moulu à volonté. Mettre le foie gras dans une terrine, tasser légèrement et poser le couvercle. Déposer la terrine dans un plat rempli d’eau chaude pour former un bain-marie. Enfourner pour 30 minutes. Laisser refroidir puis réfrigérer pendant au moins 48 heures.

En bonus, imprimez nos étiquettes gratuites pour vos cadeaux gourmands (cliquez sur les images pour les agrandir avant de les imprimer) : 
Planche d'étiquettes pour cadeaux gourmands (1)

 

 

 

 

 

Etiquettes pour cadeaux gourmands

Plus d'articles

Mots clés

Si Paris était un gâteau
article précédent
Les livres à (s’)offrir à Noël

Les livres à (s’)offrir à Noël

Trois livres à déposer au pied du sapin à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Besoin d’idées de cadeaux pour Noël ? Voici trois livres à dévorer avec les yeux… mais pas que !

Par bonheur, le laitPour les amateurs de fictions à partager en famille : Par bonheur, le lait.

Un beau matin, un jeune garçon et sa petite sœur se rendent compte qu’il n’y a plus une goutte de lait dans la maison : impossible de manger leurs céréales du petit-déjeuner ! En l’absence de leur mère partie à une conférence, leur papa amateur de thé au lait s’arrache à son journal pour aller acheter une bouteille de lait. C’est le point de départ d’un périple rocambolesque fait de voyages dans le temps et de rencontres avec des extraterrestres, un volcan, des pirates, des dinosaures de l’espace, des poneys surdoués, des « wompires » et autres personnages extraordinaires. Comme l’écrit le Britannique Neil Gaiman, auteur de ce conte fantastique, « par bonheur, le lait est avec lui » ! Le dessinateur français Gilles Roussel, alias Boulet, met magistralement en images la version française du récit, illustrant parfaitement l’imagination débridée de son créateur. Un petit bijou d’humour et de poésie à offrir à tous les petits et grands enfants.

Par bonheur, le lait, de Neil Gaiman et Boulet, Au Diable Vauvert, 12,50 €.

Si Paris était un gâteauPour les amoureux de Paris : Si Paris était un gâteau.

Parce que Paris reste le symbole de la joie de vivre et de manger, ce beau livre de recettes en pop-up, illustré par le duo d’artistes Mesdemoiselles, explore en dessins et en relief neuf recettes typiques de la pâtisserie française : orangettes, truffes fondantes au chocolat et à la crème, galette géante au beurre, petites madeleines, cake chocolat-noisettes, meringue, bûche, tuiles aux amandes et rochers pralinés. L’occasion de faire un tour de manège au pied de la Tour Eiffel, de s’émerveiller devant la beauté de la place de la Concorde, de se recueillir devant les Invalides, de se promener dans Montmartre pour découvrir la basilique du Sacré Cœur, de jouer avec les animaux du Zoo de Vincennes ou encore d’admirer la magnifique devanture de la plus ancienne chocolaterie de Paris, « À la Mère de Famille ». Fondée en 1761, celle-ci est aujourd’hui tenue par le chef pâtissier Julien Merceron qui signe les recettes. Une bien jolie manière de déclarer son amour à la capitale de la gourmandise !

Si Paris était un gâteau de Julien Merceron et Mesdemoiselles, Marabout, 25,90 €.

Cuisiner tout simplementPour ceux qui veulent se mettre à la cuisine : Cuisiner, tout simplement.

Nul besoin d’avoir une mère fin cordon-bleu pour se mettre aux fourneaux ! Sonia Ezgulian, cuisinière et auteur culinaire prolifique, rappelle l’héritage culinaire reçu de sa grand-mère arménienne, mais raconte que c’est surtout au fil de rencontres et de lectures qu’elle a forgé ses connaissances et savoir-faire. Elle ouvre ici les portes de sa cuisine pour partager ses paniers de saison, ses conseils d’achat et de conservation, ses produits préférés et ses meilleures astuces. Saviez-vous par exemple qu’après avoir utilisé les graines de vos gousses de vanille, vous pouvez faire infuser les cosses dans la bouteille de lait entreposée au réfrigérateur ? Blanquette de veau, endives au jambon, lasagnes à la béchamel et à l’ail des ours, sauce au yaourt et à l’avocat, gratin dauphinois en serpentin, rösti, quiche, feuilleté aux fromages, panna cotta « double crème », sablés, tatin de quetsches, crème de riz à la poudre de caramel, flan pâtissier, madeleines… : dans ses 150 recettes bourrées de créativité, Sonia Ezgulian ne cède à aucune mode, piochant dans toutes les tendances culinaires, pourvu que ce soit bon !

Cuisiner, tout simplement de Sonia Ezgulian, Editions de la Martinière, 29,90 €.

Saumon fumé
article suivant
4 menus pour les fêtes de fin d’année

4 menus pour les fêtes de fin d’année

Nos meilleures idées festives à base de produits laitiers.

Noël et le jour de l’An arrivent bientôt ! Pour éviter l’affolement au dernier moment, composez dès maintenant vos menus pour les retrouvailles familiales.

1) Menu de Noël traditionnel

Chaque année, vos proches et notamment vos enfants calment rapidement vos velléités d’originalité : pour Noël, ils veulent un repas 100 % classique !

2) Menu de Noël prêt à l’avance

Vous n’avez aucune envie de passer la soirée debout derrière les fourneaux ? Misez sur un repas préparé les jours qui précèdent les festivités.

  • Apéritif : des petits sablés au fromage, à picorer avec du champagne pour bien commencer la soirée.
  • Entrée : un plateau de fruits de mer préparé par le poissonnier, accompagné de toasts à tartiner avec un trio de beurres aromatisés (algues, citron, aneth).
  • Plat principal : un gravlax de saumon servi avec de la chantilly salée, une sauce aigre-douce à l’aneth et des pommes de terre rôties au beurre.
  • Dessert : des panna cottas individuelles au coulis de fruits de la passion, complétées par des truffes au chocolat.

3) Menu de Noël chic et pas cher

Ce n’est pas parce que le budget est serré qu’il n’est pas possible de se régaler !

  • Apéritif : des samoussas au fromage bleu et aux poires (à remplacer par du camembert et des pommes cuites pour ceux qui n’aiment pas les pâtes persillées).
  • Entrée : un cappuccino de champignons (velouté de champignons de Paris au lait, coiffé au dernier moment d’un chapeau de chantilly salée au lard fumé).
  • Plat principal : des boudins blancs doucement dorés à la poêle, accompagnés de quartiers de pomme caramélisés avec du beurre et un filet de miel.
  • Dessert : une pavlova façon mont blanc composée d’un grand disque de meringue, de crème de marrons, de chantilly et de cacao en poudre.

4) Menu de Noël végétarien

Un repas de réveillon sans viande ni poisson, c’est possible ! Le secret : ne pas essayer d’imiter les classiques, mais miser sur des recettes festives et colorées riches en produits laitiers.

  • Apéritif : une tarte soleil au fromage râpé et pesto rosso (tomates séchées mixées avec des pignons, de l’ail et de l’huile d’olive).
  • Entrée : une crème de potimarron aux châtaignes, décorée au dernier moment avec un tourbillon de crème liquide et un nuage d’épices chaudes (muscade, cannelle, gingembre…).
  • Plat principal : des œufs cocotte à la truffe noire ou aux cèpes selon le budget, à accompagner tout simplement de pain grillé beurré et découpé en mouillettes.
  • Dessert : des œufs à la neige délicatement déposés sur un lit de crème anglaise et décorés avec un filet de caramel.