Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 20-02
    Le rôle du fromage dans le « French paradox »

    Les mangeurs de fromage ont une mortalité cardio-vasculaire moindre que ceux qui n’en consomment pas.

  • 17-02
    Les bons accords entre vins rouges et fromages

    L’accord fromages-vins rouges est tout à fait possible en faisant attention aux tanins et en n’oubliant pas les vins doux.

  • 15-02
    Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

    Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

  • 13-02
    3 idées de repas de Saint-Valentin pour ceux qui n’aiment pas la Saint-Valentin

    Parce qu’on en a marre de la cuisine gnangnan et des sentiments dégoulinants.

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Pourquoi les produits laitiers influencent-ils la diminution des risques cardio-vasculaires ?

Le rôle protecteur des produits laitiers sur les risques cardio-vasculaires vient d’être confirmé dans deux études récentes françaises ayant suivi un échantillon de Français pendant plus de 10 ans. Une diminution des risques cardio-vasculaires Dans l’une, les hommes qui consomment le plus de produits laitiers, de lait et de produits  laitiers frais sont moins souvent [...]

bandeau-seniorsport

Le rôle protecteur des produits laitiers sur les risques cardio-vasculaires vient d’être confirmé dans deux études récentes françaises ayant suivi un échantillon de Français pendant plus de 10 ans.

Une diminution des risques cardio-vasculaires

Dans l’une, les hommes qui consomment le plus de produits laitiers, de lait et de produits  laitiers frais sont moins souvent atteints de syndrome métabolique par rapport aux petits consommateurs. Le syndrome métabolique se compose de multiples symptômes : obésité abdominale, anomalie du bilan lipidique (triglycérides élevés, cholestérol HDL bas), hypertension artérielle, glycémie élevée ou diabète, soit autant de facteurs de risques cardio-vasculaires.

Dans l’autre étude, les consommateurs de ces mêmes produits laitiers ont significativement moins de diabète, moins de « mauvais » cholestérol (LDL), moins de triglycérides et de syndrome métabolique, avec in fine  un risque de décès par maladie cardio-vasculaire diminué de 30%.

Comment les produits laitiers assurent-ils un rôle protecteur ?

Les produits laitiers contiennent une multitude de nutriments qui pourraient contribuer à la diminution du risque cardio-vasculaire. Par exemple les protéines, notamment les caséines et le calcium diminuent la pression artérielle, mais aussi le mauvais cholestérol.

Mais au-delà des nutriments, nous mangeons des aliments et c’est sans doute la combinaison des nutriments au sein des produits laitiers et leurs interactions qui expliquent leur effet bénéfique contre le risque cardio-vasculaire. Leur consommation est par ailleurs un marqueur de la qualité de l’alimentation : ceux qui respectent les 3 produits laitiers quotidiens recommandés par le PNNS ont globalement une alimentation plus équilibrée. Les résultats montrent que la mortalité est significativement diminuée pour les gros consommateurs de produits laitiers, mais aussi de fruits, de légumes et de pain

Quelles préconisations de consommation ?

Pour s’assurer un bénéfice protecteur par rapport aux maladies cardio-vasculaires, les préconisations de recommandation issues de l’étude sont donc de

infographie-conso

Soit les recommandations du PNNS pour une alimentation équilibrée, qui se voient ainsi confortées.

Pour plus d’informations nutritionnelles, consultez le site du CERIN

Crédit photo : T.LACOSTE / QUALIPIGE / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés