A la une

derniers articles
  • 18-01
    Le pain perdu roulé, oh la bonne idée !

    Chaud, moelleux, croustillant, gourmand… : hmmm, on en veut !

  • 16-01
    Que manger quand on allaite ?

    De tout… ou presque.

  • 13-01
    Les bons accords entre vins blancs et fromages

    Des secs aux mutés, en passant par les moelleux et les liquoreux, nos meilleures idées de mariages entre vins blancs et fromages.

  • 11-01
    Question pas bête : qu’est-ce que le tank à lait ?

    Une cuve indispensable pour conserver le lait cru dans les fermes laitières.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

La finale du Meilleur Ouvrier de France Fromager au Salon de l’Agriculture

Venez encourager la crème des fromagers !

bandeau-MOF

La finale du concours du Meilleur Ouvrier de France (MOF) Fromager fait étape au Salon International de l’Agriculture le 22 février pour deux épreuves spectaculaires. Considéré comme consécration suprême pour tous les artisans qui concourent, soyez nombreux à venir les encourager !

FInale du concours de MOF Fromager au Salon de l'Agriculture en 2007La crème des fromagers

Des 20 candidats au titre de Meilleur Ouvrier de France qui ont participé à la demi-finale en novembre 2010 à Rungis ne demeurent que 9 finalistes : moins de la moitié des candidats. Dominique Bouchait (Montrejeau), François Bourgon (Toulouse), Pierre Gay (Annecy), Marc Janin (Champagnole), Jean-Charles Karmann (Versailles), Christelle Lorho (Strasbourg), François Robin (Paris), Téophane Michel (Paris) et Vincent Vergne (Nîmes) devront le mardi 22 février montrer leur maîtrise de la découpe et réaliser une œuvre monumentale (dite aussi chef-d’œuvre).

Sur l’ensemble des épreuves du MOF, ils auront été confrontés à un jury constitué de 44 professionnels et se verront attribuer chacun 120 notes évaluant leur maîtrise, leur méthodologie, leur créativité, leurs connaissances, leur expression orale, etc.

La finale du Concours MOF Fromager 2011 est la seule de toutes les finales MOF accessible au grand public.

Les deux épreuves

Le public pourra ainsi assister à :

  • L’épreuve de découpe et de mise en valeur
    Elle permet d’apprécier les connaissances et le professionnalisme des candidats en matière de maîtrise des coupes, d’esthétisme de la présentation, de créativité des coupes et de maîtrise des gestes professionnels.
  • La réalisation d’une œuvre monumentale
    En respectant le thème de cette année, « Paysages de fromages d’ici et d’ailleurs », il s’agit de réaliser une œuvre n’excédant pas les dimensions de la table de présentation (soit 2 m de diamètre) et pouvant être démontée, tout en étant visible à 360°. Toute modification de la forme initiale des fromages et tout assemblage ne peuvent être réalisés à l’avance : au moins 50 sortes de produits laitiers doivent être utilisés dans l’œuvre. Cette épreuve permettra aux jurés d’apprécier les connaissances et le professionnalisme des candidats en matière de créativité, de culture fromagère et de connaissance des terroirs, de connaissance des produits d’Origine Protégée Laitières, de maîtrise du degré d’affinage des produits et de respect des gestes professionnels.

Les prochaines étapes

Les finalistes se retrouveront ensuite à Clermont-Ferrand le 16 mai 2011 pour les deux épreuves ultimes : la dégustation à l’aveugle et le grand oral. En attendant, soyez nombreux à venir admirer leurs œuvres !

En pratique
Rendez-vous mardi 22 février dès 9h au niveau du ring bovin dans le Pavillon 1.

Plus d'articles

Mots clés