Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 18-01
    Le pain perdu roulé, oh la bonne idée !

    Chaud, moelleux, croustillant, gourmand… : hmmm, on en veut !

  • 16-01
    Que manger quand on allaite ?

    De tout… ou presque.

  • 13-01
    Les bons accords entre vins blancs et fromages

    Des secs aux mutés, en passant par les moelleux et les liquoreux, nos meilleures idées de mariages entre vins blancs et fromages.

  • 11-01
    Question pas bête : qu’est-ce que le tank à lait ?

    Une cuve indispensable pour conserver le lait cru dans les fermes laitières.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Le beurre tartinable, un produit 100 % naturel

Découverte du procédé qui permet de garder du beurre tendre au réfrigérateur.

Pile de biscottes et biscotte beurrée

Pour que le beurre soit facile à étaler dès sa sortie du réfrigérateur, les fabricants ont mis au point un procédé innovant mais totalement naturel. Finies, les biscottes brisées du petit-déjeuner !

Le secret du beurre tendre

Dans le beurre tartinable, il y a… du beurre, et rien d’autre ! À température ambiante, le beurre est un mélange de matières grasses dures, molles et liquides. Mais à basse température, la majorité des matières grasses du beurre sont dures, si bien qu’il est difficile de le tartiner lorsqu’il sort du réfrigérateur.

Pour obtenir un  beurre facile à tartiner en toutes circonstances, on sépare les fractions qui sont dures, molles et liquides à température ambiante, par un procédé physique nommé « cristallisation fractionnée ». Puis on mélange par malaxage les fractions dures et liquides. On obtient ainsi un beurre qui est tartinable dès la sortie du frigo : on dit qu’il est frigo-tartinable. En outre, ce beurre garde une bonne tenue jusqu’à une température ambiante de 20 à 25 degrés.

Un vrai beurre devant la loi

Ce beurre est donc facile à tartiner tout en répondant aux obligations réglementaires. En effet, l’appellation « beurre », sans adjectif, est juridiquement protégée en France grâce au décret du 30 décembre 1988, mais aussi sur le territoire de l’Union Européenne. C’est un produit laitier, de type émulsion d’eau dans la matière grasse, obtenu par des procédés physiques, dont les constituants sont d’origine laitière. Il est préparé à partir de crèmes pasteurisées, congelées ou surgelées. Il doit être composé d’au moins 82 % de matière grasse, d’environ 16 % d’eau (c’est un maximum) et de matière sèche non grasse (au maximum 2 %).

Il existe aussi un beurre tartinable « léger » (39 à 41 % de matière grasse), lui aussi réglementé, mais il ne peut pas être étiqueté avec la simple mention « beurre ». N’hésitez plus !

> Le beurre tartinable s’utilise à chaud ou à froid. Son onctuosité en fait un complice idéal pour les tartines du petit-déjeuner, les toasts apéritifs, les sandwichs (dont l’incontournable jambon-beurre !) et les beurres aromatisés.

Crédit photo : P.JAVELLE / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés