A la une

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Le musée du Quai Branly célèbre le lait en Mongolie

Le dernier Café Milk de l’année Café Milk se tiendra le 3 juin prochain.

Café Milk : la Mongolie

Le 3 juin prochain, de 16 h à 18 h, se tiendra le quatrième Café Milk de la saison dans le cadre des « dimanches décalés » du musée du quai Branly. Après les Indiens, les Peuls et les éleveurs mauritaniens, partez pour la Mongolie avec l’anthropologue Sandrine Ruhlmann !

À la découverte des laits du monde

La consommation du lait est très ancienne et c’est un aliment universel. C’est pourquoi le musée du quai Branly et les produits laitiers se sont associés, depuis janvier, pour proposer au public plusieurs conférences gourmandes autour du goût et de sa géographie. Chaque séance de cette série intitulée « Café milk : les cuisines du monde » aborde une région du globe représentée au musée et s’appuie sur les œuvres des collections. Un mariage parfait entre les saveurs et les savoirs !

En route pour la Mongolie

La Mongolie, vaste plateau recouvert de steppe d’où se détachent des chaînes de montagnes, est traditionnellement un peuple d’éleveurs nomades, ce qui induit un régime riche en produits animaux et notamment laitiers. Ceux-ci sont issus des cinq espèces d’animaux élevées sur place (vache, chèvre, brebis, chamelle, jument, dri). Bouilli et ensemencé avec du vieux yaourt, le lait est transformé en une peau crémeuse, un onctueux yaourt, du beurre consommé rance, du caillé, du fromage frais et divers fromages séchés qui présentent l’avantage de se conserver tout l’hiver.

De plus, deux alcools à base de laitages, l’aïrag (lait de jument fermenté plus connu sous le nom koumiss, d’origine turque) et l’arkhi (yaourt distillé) sont au cœur de la sociabilité mongole et des pratiques rituelles. Si l’aïrag est offert à chacun sans distinction d’âge, de sexe ou de rang social, notamment l’été, il n’en va pas de même pour l’arkhi, réservé aux personnages que l’on se doit d’honorer : l’arkhi symbolise, dans la hiérarchie des boissons mongoles, le niveau de considération le plus élevé !

Infos pratiques :
Dimanche 3 juin de 16h à 18h.
Accès dans la limite des places disponibles, sur présentation d’un titre d’accès au musée (billet ou pass).

> Présentation du Café Milk sur la Mongolie (PDF 1,24 Ko)

> À lire : les cultures des laits du monde.

Crédits photos : Colette Dahan et Emmanuel Mingasson. Sur la route du lait, Édition Michel Zalio, 2006.

Plus d'articles

Mots clés