A la une

derniers articles
  • 24-04
    Qu’est-ce que l’umami ?

    La fameuse « cinquième saveur » est l’une des clés de la sapidité des fromages affinés.

  • 21-04
    Le best of des boissons lactées à base de yaourt

    Smoothie, lassi, ayran… : les meilleurs breuvages à base de yaourt se préparent à la maison.

  • 17-04
    5 choses que vous ignoriez à propos… du beurre

    C’est terriblement bon, mais encore ?

  • 14-04
    Et si on préparait des chocolats de Pâques maison ?

    4 idées pour faire plaisir aux enfants.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Le Programme Alimentation et Insertion fête ses dix ans

Bien manger en situation de précarité, c’est possible !

Programme Alimentation et Insertion, édition 2013

Améliorer l’équilibre alimentaire des personnes en situation de précarité et créer du lien social : tels sont les deux objectifs de ce programme lancé chaque année à la mi-janvier.

Un programme d’aide alimentaire et sociale soutenu par le CNIEL

Le Programme Alimentation et Insertion a été créé en septembre 2003 par les pouvoirs publics et plusieurs mécènes privés, parmi lesquels figurent les produits laitiers à travers leur interprofession, le CNIEL. Il s’agit avant tout d’une aide concrète destinée aux associations d’aide alimentaire et à leurs bénéficiaires. Les personnes vulnérables sur le plan financier ou psychosocial sont en effet les plus touchées par les pathologies liées à l’alimentation. Pour leur apporter un soutien à long terme, le Programme Alimentation et Insertion s’est fixé deux objectifs : agir en faveur d’un meilleur équilibre nutritionnel des personnes les plus démunies, mais aussi faire de l’alimentation un facteur d’insertion.

Au-delà de l’aide alimentaire et de la distribution d’aliments, il véhicule ainsi des messages validés par le Programme National Nutrition Santé : manger ensemble, bouger, boire de l’eau, 3 produits laitiers par jour, des féculents à chaque repas, manger malin, des fruits et légumes à volonté chaque jour.

Au programme : calendrier, affiches, cours de cuisine…

Pour diffuser ces messages, des calendriers et des affiches sont distribués par les structures d’aide alimentaire. Ces supports pédagogiques proposent des recettes illustrées, équilibrées et à petit prix, des conseils nutritionnels et des astuces mettant en valeur des produits simples. Le calendrier est le fruit des concours de recettes et d’actions mettant en valeur les initiatives de terrain.

L’opération connaît un franc succès : chaque année, plus de 6 000 associations d’aide alimentaire participent au programme et plus d’un million de personnes en difficulté ayant recours à l’aide alimentaire en bénéficient. En 2013, plus de 400 000 calendriers et près de 35 000 affiches seront distribués aux associations d’aide alimentaire ! De plus, pour fêter les dix ans du programme, le chef étoilé  Gérard Cagna et le fondateur du site 750 grammes Damien Duquesne proposeront un cours de cuisine interactif le 18 janvier à 18 h 30 (à suivre en direct sur 750 grammes).

Bien manger avec un petit budget, c’est facile avec les produits laitiers !

Vous l’avez donc compris : parmi les mets simples permettant de manger équilibré et bon marché, les produits laitiers ont tout bon ! Ils permettent en effet de cuisiner de nombreuses recettes savoureuses et économiques : gratins, soufflés, tartes salées, quiches, purées, terrines, salades, cakes salés, croque-monsieur… Associés avec des œufs, de la farine et des légumes, ils constituent même de délicieux plats complets. Riche en protéines de bonne qualité, le fromage peut quant à lui se substituer à la viande.

Le lait permet aussi de mitonner de nombreux desserts (flans, crêpes, clafoutis, crèmes anglaises, crèmes brûlées, milk-shakes, quatre-quarts, sablés…), tout comme le yaourt, indispensable au fameux gâteau au yaourt des familles.

Trois produits laitiers par jour, c’est facile et d’un excellent rapport qualité nutritionnelle / prix : mangez-les ou cuisinez-les !

Le Programme Alimentation et Insertion est porté par le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, le CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière), l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires), la Fondation d’entreprise Nestlé France et l’UMIH (Union des Métiers des Industries de l’Hôtellerie).

Plus d'articles

Mots clés