Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 20-02
    Le rôle du fromage dans le « French paradox »

    Les mangeurs de fromage ont une mortalité cardio-vasculaire moindre que ceux qui n’en consomment pas.

  • 17-02
    Les bons accords entre vins rouges et fromages

    L’accord fromages-vins rouges est tout à fait possible en faisant attention aux tanins et en n’oubliant pas les vins doux.

  • 15-02
    Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

    Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

  • 13-02
    3 idées de repas de Saint-Valentin pour ceux qui n’aiment pas la Saint-Valentin

    Parce qu’on en a marre de la cuisine gnangnan et des sentiments dégoulinants.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les meilleurs accords entre miel et produits laitiers

Lait, fromage, yaourt, beurre, crème fraîche : le miel se pâme devant les produits laitiers !

Miel-et-produits-laitiers

Alors que les ruches se mettent à coloniser les toits des immeubles urbains, le miel a plus que jamais le vent en poupe. Il se marie voluptueusement avec les produits laitiers, pour le plus grand plaisir de nos papilles !

Avec du lait…

À tout seigneur, tout honneur : rien ne vaut une grande tasse de lait chaud au miel pour soulager les gorges irritées par les toux d’hiver. Les fans de saveurs orientales peuvent ajouter à cet élixir une pincée de cannelle ou quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger : soulagement et détente assurés ! En cuisine, rien n’empêche de préparer le traditionnel riz au lait avec du miel en remplacement d’une partie ou de la totalité du sucre habituel : une merveille de douceur à agrémenter de zestes de citron et d’un voile de cannelle moulue.

Avec du fromage…

Si le miel basique, toutes fleurs, permet de réaliser des accords agréables autour du plateau de fromages, c’est en allant chercher du côté des miels monofloraux que l’on construit les plus jolis mariages. Bries, chaources, coulommiers et autres pâtes molles à croûte fleurie aiment par exemple la douceur du miel d’acacia, tandis que les pâtes pressées cuites de type comté ou beaufort préfèrent les notes boisées et de sirop d’érable d’un miel de sapin. Mais pour tenir tête aux fromages bleus (bleu d’Auvergne, fourme de Montbrison, roquefort…), mieux vaut miser sur un miel de bruyère, particulièrement aromatique.

Avec du yaourt…

Quiconque a déjà passé des vacances en Grèce connaît ce dessert simple et savoureux : l’épais et crémeux yaourt grec garni d’une belle couche de miel (thym, sapin, fleur d’oranger…), avec éventuellement une poignée de cerneaux de noix ou de pignons de pin préalablement grillés. Dans le même esprit, une coupe de yaourt nature au miel, fruits frais (pommes, pêches, figues…), secs (noix, amandes, pistaches…) et séchés (raisins, abricots, pruneaux…) permet de commencer la journée d’un bon pied ou de terminer un repas en beauté – une idée qui se décline avec du fromage blanc lisse ou de la faisselle.

Avec du beurre…

C’est l’un des plaisirs matinaux qui rendent le réveil moins difficile : le mélange de beurre et de miel fondant voluptueusement sur les tartines chaudes de pain grillé, à déguster avec un café au lait, un chocolat chaud ou un thé à l’anglaise. Pour une version prête à l’emploi, certains gourmets ne jurent que par le beurre composé au miel : 100 g de beurre mou battu avec 4 cuillères à soupe de miel, un passage au frais, c’est prêt ! Top avec de la brioche, des crêpes juste sautées, des pancakes tout frais ou des gaufres maison.

Avec de la crème fraîche…

Enfin, la crème fraîche épouse volontiers le miel en mode salé ou sucré. Pour un repas facile et rapide, place aux aiguillettes de poulet dorées à la poêle dans du beurre, puis nappées d’un mélange de miel, moutarde à l’ancienne et vinaigre balsamique, avec enfin une belle quantité de crème épaisse et du poivre pour parfaire la sauce. Envie d’un dessert ? Le miel permet aux crèmes glacées de ne pas cristalliser, même sans sorbetière : on fouette 50 cl de crème fraîche épaisse entière avec 4 jaunes d’oeufs, 200 g de miel, 100 g de sucre, le zeste râpé et le jus d’1 citron, jusqu’à ce que le mélange épaississe. On incorpore les blancs des œufs montés en neige ferme, on verse dans un bac, on entrepose au congélateur pendant quelques heures et on déguste tel quel ou avec un coulis de framboise. Vous en reprendrez bien un peu !

Mots clés