A la une

derniers articles
  • 18-01
    Le pain perdu roulé, oh la bonne idée !

    Chaud, moelleux, croustillant, gourmand… : hmmm, on en veut !

  • 16-01
    Que manger quand on allaite ?

    De tout… ou presque.

  • 13-01
    Les bons accords entre vins blancs et fromages

    Des secs aux mutés, en passant par les moelleux et les liquoreux, nos meilleures idées de mariages entre vins blancs et fromages.

  • 11-01
    Question pas bête : qu’est-ce que le tank à lait ?

    Une cuve indispensable pour conserver le lait cru dans les fermes laitières.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les petits-déjeuners du monde : l’Afrique du Sud

Un petit-déjeuner métissé.

Le-rooibos-d'Afrique-du-Sud-B

Petit-déjeuner-basique-en-Afrique-du-SudAprès l’Angleterre, l’Allemagne, les États-Unis et la Chine, cap vers l’Afrique du Sud et son petit-déjeuner bariolé.

Une gastronomie métissée

Il y est difficile de parler de cuisine sud-africaine ou de petit-déjeuner sud-africain tant l’influence des diverses communautés peuplant le pays forme un ensemble multiple et cosmopolite : cuisine hollandaise des Boers revisitée avec des épices africaines et indiennes, cuisine britannique, cuisine des descendants d’esclaves venus notamment d’Asie et de Madagascar… Le tout donne un joyeux mélange entre ingrédients autochtones, épices indiennes et savoir-faire européens.

English breakfast et « pap »

La cuisine traditionnelle demeure toutefois très marquée par celle des colons anglais et hollandais. Ainsi, chez les Anglo-sud-africains notamment, le petit-déjeuner à l’anglaise reste populaire : jus de fruits et fruits frais, yaourts, céréales, pains beurrés, œufs au plat ou brouillés, bacon, saucisses (« boerewors »), champignons sautés, tomates grillées… Mais on peut aussi proposer, en accompagnement, un chutney de fruits abondamment épicé ! Chez les Afrikaners (descendants des pionniers germano-franco-néerlandais) et dans les campagnes en particulier, on mange aussi souvent du « pap », une bouillie à base de maïs moulu Le-rooibos-d'Afrique-du-Sudque l’on sert en accompagnements des plats (un peu comme la polenta italienne !) ou sous forme de « porridge » au petit-déjeuner, avec du lait, du sucre et parfois du beurre pour améliorer la saveur et la texture.

Le roiboos ou buisson rouge

Pour arroser le tout, les boissons les plus populaires sont le café et le thé, avec une mention spéciale pour le rooibos (qui se prononce « roïboss ») ou « buisson rouge ». Cette plante endémique se boit en infusion, comme le thé, mais elle ne contient ni caféine, ni théine. Elle est également pauvre en tanins, substances responsables de l’astringence du thé. En Afrique du Sud, le rooibos s’accompagne le plus souvent de lait et de sucre. Une délicieuse boisson qui a fait le tour du monde grâce à ses qualités gustatives et à ses nombreux bienfaits !

Crédit photo : « Rooibos » Tea par ravissant74 via Flickr

Plus d'articles

Mots clés