A la une

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les petits-déjeuners du monde : l’Allemagne

Un petit-déjeuner varié et copieux.

Petit-déjeuner allemand

Après l’Angleterre, place à l’Allemagne et son copieux « frühstück » (petit-déjeuner allemand).

Un véritable repas

Chez nos voisins d’outre-Rhin, pas question de se contenter d’un café au lait et de tartines : là-bas, le petit-déjeuner est une affaire sérieuse que l’on honore avec des mets salés comme sucrés ! Très prisés par les Allemands, les petits pains individuels « brötchen », dont la pâte contient parfois du fromage frais appelé « Quark », sont sur toutes les tables, tartinés de beurre et de confiture. Ils sont accompagnés de mets variables en fonction des traditions régionales, mais on trouve souvent des céréales, des bretzels, des yaourts, des fromages, des œufs à la coque, des charcuteries (jambon, saucisses, pâté, mortadelle…) et parfois même des cornichons et des rollmops. Le tout est arrosé avec du café, du lait, du café au lait, du chocolat chaud, du thé ou du jus de fruits.

Les Allemands aiment le fromage !

Ingrédient incontournable du petit-déjeuner traditionnel, le fromage occupe une place de choix dans les habitudes culinaires germaniques. Une famille allemande sur deux mange ainsi du fromage le matin sous forme de fromage blanc, de fromage frais et surtout de pâtes dures coupées en tranches. Parmi ces dernières, le fameux Allgäuer Emmentaler, pâte pressée cuite au lait cru de vache qui bénéficie d’une AOP, fait la fierté des Allemands (pour un frühstück à la maison, n’hésitez pas à le remplacer par de l’emmental français, de l’abondance, du beaufort, du comté ou un autre fromage à pâte pressée cuite). Petite curiosité à tester : les amateurs de mélanges sucrés-salés n’hésitent pas à surmonter leur tartine de pain au beurre et à la confiture d’une tranche de fromage !

Zoom sur le « bircher müsli » ou muesli du Docteur Bircher

À Munich et plus généralement dans le sud de l’Allemagne, on déguste aussi du « bircher müsli », une préparation née en Suisse alémanique au début du XXe siècle. Elle fut mise au point par un médecin, Maximilian Bircher-Benner, afin de palier les carences alimentaires de ses patients. La recette originale, qu’il conseillait de déguster au petit-déjeuner ou au dîner, était composée de flocons d’avoine trempés dans de l’eau, de lait concentré sucré, de jus de citron, de pommes râpées et de noisettes ou d’amandes concassées. Aujourd’hui, le lait concentré est souvent remplacé par du lait et/ou du yaourt. Le petit-déjeuner santé par excellence !

Crédit photo : « Frühstück auf dem Balkon » par multipel_bleiben via Flickr

Plus d'articles

Mots clés