Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 20-01
    Les services consommateurs des entreprises laitières… à votre service !

    Conservation, conseils d’utilisation, interrogations nutritionnelles, propositions de nouveaux produits… : le champ d’intervention des services conso est très vaste !

  • 18-01
    Le pain perdu roulé, oh la bonne idée !

    Chaud, moelleux, croustillant, gourmand… : hmmm, on en veut !

  • 16-01
    Que manger quand on allaite ?

    De tout… ou presque.

  • 13-01
    Les bons accords entre vins blancs et fromages

    Des secs aux mutés, en passant par les moelleux et les liquoreux, nos meilleures idées de mariages entre vins blancs et fromages.

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé, Les produits laitiers
-

Les produits laitiers sont-ils aussi gras que vous croyez ?

Retour sur des idées reçues.

bandeau-MG

Entre l’image que l’on a des produits laitiers et la réalité de ce que l’on consomme au quotidien, la vraie teneur en matières grasses (lipides) des produits laitiers peut vous surprendre… dans le bon sens !

Une étude sur la perception des lipides
Pour 59% des consommateurs interrogés sur le pourcentage de matières grasses contenu dans le lait (étude CSA/CNIEL 2010), les produits laitiers sont gras. Ainsi, certains estiment que le lait ½ écrémé contient en moyenne 17 % de lipides (au lieu de 1,6 % dans la réalité),  d’autres qu’un yaourt en contient 21 % (1,1 % dans la réalité) ! Quant à la teneur en matières grasses du camembert, elle est estimée à 48 % (au lieu de 22 %) et celle de l’emmental à 48 % (au lieu de 29 %). La méconnaissance de la composition nutritionnelle des produits laitiers tend à les positionner comme des produits gras car la teneur en matières grasses des produits laitiers est la plupart du temps surestimée. Néanmoins, ils sont 90% à dire que le lait est bon pour la santé et 84% que le lait est la meilleure source de calcium.

Les vrais chiffres !
Côté pratique et pour bien clarifier la situation nutritionnelle des produits laitiers, voici quelques exemples de pourcentage de lipides pour 100 g d’aliment consommé :

  • Laits de consommation : écrémé < 0,3 %,  ½ écrémé 1,5 %, entier 3,5 % ;
  • Fromages : famille très vaste (1000 fromages en France) allant de 0 % à 35 %;
  • Laits fermentés (yaourts et autres) : 0 à 4 %
  • Beurres et dérivés : « matières grasses laitières à tartiner » 10-20 %,  « réduits de 50% de MG » 39-41 %, « allégés » 60-62 %, « standard demi-sel » 80 %, et « classique » 82 %
  • Crèmes et dérivés : « spécialité à base de crème » entre 3 et < 12 %, « légère » 12 à 30 %, classique ≥ 30 %.

On est bien loin de ce que pensent les participants à l’étude !

Au quotidien dans notre assiette
Si l’on rapporte le pourcentage aux portions consommées habituellement par jour, selon les recommandations préconisées, voici la quantité réelle de matières grasses consommées lorsque l’on mange…

  • 10g de beurre = 8,2 g de matières grasses
  • 30g de fromage affiné (type camembert) = 6,6 g
  • 125g de yaourt (au lait entier) = 5 g
  • 250 ml de lait (1/2 écrémé) = 3,7 g

Il s’avère donc que les produits laitiers dans leur ensemble et quotidiennement, contribuent à hauteur d’environ 24 % des apports en lipides des adultes français et a 21 % de ceux des enfants : plus de 75% des matières grasses sont apportées par d’autres sources que les produits laitiers.

A lire aussi :

Crédit photo : Studio B/CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés