A la une

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

L’innovation laitière en 2013 : gourmandise et snacking au rendez-vous !

Quelques nouveautés particulièrement ébouriffantes.

innovations2013B

Innovations-laitières-2013Une étude récente de Mintel Group pour le CNIEL analyse les nouveaux produits laitiers lancés en 2013 dans les grandes et moyennes surfaces de 49 pays. Son principal enseignement ? L’année dernière encore, les industriels ont rivalisé d’idées pour satisfaire les consommateurs ! Quelques nouveautés particulièrement ébouriffantes dans les grandes catégories de produits laitiers :

  • Laits et boissons lactées : les principales saveurs restent certes le chocolat, la fraise, la banane, la vanille et le café. Mais on remarque aussi la présence de parfums beaucoup plus originaux (piña colada en Allemagne, thé vert matcha au Japon, corossol en Amérique latine…) et le développement, en Europe, des saveurs inspirées des desserts classiques américains (sirop d’érable et pancake, bonbons Jelly Belly, banoffee pie…). Les gourmands disent merci !
  • Beurres : les beurres aromatisés tout prêts sont de plus en plus présents en Europe, avec des saveurs salées pour une utilisation culinaire (curry thaï, herbes de Provence, poivron rouge et piment, truffes, pesto…). Les Américains, quant à eux, expérimentent… le beurre sucré ! Au chocolat, à la cannelle, à la fraise ou au thé vert, celui-ci concurrence les fromages à tartiner sucrés qui cartonnent outre-Atlantique.
  • Crèmes : ici encore, les industriels misent sur les crèmes aromatisées ou contenant des assaisonnements séparés, à ajouter lors de la cuisson (safran en Italie, citron-aneth ou champignons en France, vinaigre balsamique et ail rôti en Suède, « oignon français » aux États-Unis…). Pourquoi acheter des sauces toutes prêtes quand on peut soi-même, avec un brin d’aide, créer ses recettes préférées ?
  • Fromages : c’est sur le créneau des nouveaux usages que se font les principales innovations. L’offre en snacking, notamment, explose : les Américains, par exemple, se régalent de bouchées croquantes de gouda déshydraté ! On note aussi l’utilisation croissante de fruits dans les fromages en Europe, qu’ils soient simplement aromatisés ou carrément enrichis de morceaux de fruits : stilton à la mangue et au gingembre au Royaume-Uni, cheddar à l’abricot en Suède… À chaque pays ses préférences !
  • Fromages frais : dans ce domaine, la France reste le pays le plus innovant. Ici encore, les formats adaptés au snacking se développent : ils comprennent souvent des fruits ou des céréales dans un compartiment séparé, notamment pour cibler les enfants – de délicieux goûters en perspective.
  • Yaourts : dans ce secteur très dynamique, on note une augmentation des saveurs gourmandes des yaourts à boire, comme le café colombien de Michel et Augustin. L’objectif ? Attirer un public adulte. Mais ce sont surtout trois nouveautés qui ont retenu notre attention : l’introduction de poches refermables de 2 litres au Canada afin de favoriser l’utilisation du yaourt comme ingrédient culinaire, l’émergence de yaourts « pour hommes » riches en protéines en Bulgarie, et enfin, aux États-Unis, la création de yaourts… aux légumes ! La marque Blue Hill mise ainsi sur une utilisation en cuisine avec ses yaourts à la carotte, à la patate douce et à la betterave, tandis que Danone « Oikos dips » propose des yaourts aromatisés à dipper (oignon français, concombre, poivron rouge grillé, légumes et herbes).
  • Desserts lactés : en Europe, la tendance forte consiste à inclure des biscuits dans les desserts – en Allemagne, c’est l’amaretti italien qui remporte la mise. En Amérique du Nord, on remarque la création de bouchées de fromage à la crème enrobées de brisures de biscuits et aromatisées à la fraise ou à la citrouille. Une invention qui reste assez éloignée des préférence françaises : chez nous, l’authenticité reste très demandée et les petits producteurs proposent de plus en plus de desserts à l’ancienne.

Et vous, qu’aimeriez-vous trouver cette année dans les rayons de vos supermarchés ?

Crédit photo : STUDIO B / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés