A la une

derniers articles
  • 09-12
    DIY : 4 idées de décorations de Noël en emballages laitiers recyclés

    Des moments ludiques et écologiques à partager avec les enfants.

  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Pop cakes, mode d’emploi

Faites sensation avec des gâteaux-sucettes !

Pop cakes de Stéphanie de Turkheim (éditions Tana)

Beaux et bons à la fois, ces petits gâteaux décorés qui se mangent au bout d’un bâton de sucette rencontrent un succès fou. On vous dit tout !

Le principe

Contraction des mots anglais cakes (gâteaux) et lollipops (sucettes), l’expression « pop cakes » désigne des gâteaux déstructurés et ludiques qui se présentent sous forme de sucettes. Inventés par Angie Dudley du blog américain Bakerella, ils se préparent en formant des boulettes à base d’un gâteau émietté et d’un liant (par exemple du fromage frais). Celles-ci sont piquées sur des bâtons de sucettes, trempées dans un glaçage puis décorées.

Les six étapes pour réussir les pop cakes

1/ Réduire un gâteau en miettes : quatre-quarts, gâteau au yaourt, cake sucré, gâteau marbré… le tout est d’utiliser un gâteau entièrement refroidi et à la texture relativement sèche. Celui-ci est passé au robot pour obtenir une sorte de chapelure grossière, en retirant éventuellement la croûte pour une couleur plus claire.

2/ Ajouter un liant : fromage frais à tartiner, fromage fondu au goût neutre, yaourt nature ou aromatisé, crème pâtissière, confiture, pâte à tartiner… c’est lui qui va permettre de façonner les miettes de gâteau ! La difficulté consiste à ajouter le liant petit à petit, en le mélangeant avec les doigts, jusqu’à ce que la texture soit souple mais se condense quand on presse un petit bout de pâte.

3/ Laisser reposer : la pâte ainsi formée est entreposée au frais pendant une heure.

4/ Rouler les boulettes : il suffit alors de former des boulettes de pâte bien compactes entre les mains, de les poser sur une plaque couverte de papier cuisson et de les réserver pendant une bonne heure au réfrigérateur (15 minutes au congélateur).

5/ Glacer et décorer : il existe des glaçages tout prêts ou du « candy melt » (galets de chocolat colorés et aromatisés), mais on peut parfaitement se contenter de chocolat à dessert additionné de beurre. Pour réussir à tous les coups :

  • tremper les bâtons de sucettes dans le glaçage avant de les enfoncer aux deux-tiers dans les boulettes afin de « coller » ;
  • tremper chaque sucette dans le glaçage puis la rouler délicatement sur le bord du récipient pour retirer l’excédent ;
  • décorer les sucettes en les passant immédiatement dans des billes colorées (rayon pâtisserie du supermarché) versées dans une assiette, ou bien attendre que le glaçage ait refroidi pour un décor au stylo à pâtisserie ou à la pâte d’amande.

Si le glaçage durcit, ne pas hésiter à le refaire chauffer pour qu’il soit bien liquide !

6/ Présenter : disposer des pop cakes dans des verres étroits façon bouquets, ou les piquer sur un bloc de mousse ou de polystyrène couvert de papier d’aluminium. Déguster dans les heures qui suivent ou conserver au frais pendant 3 jours au maximum.

> De nombreuses idées sucrées et salées dans le livre Pop cakes de Stéphanie de Turkheim (éditions Tana).

Crédit photo :  ©Tana Editions/Stéphanie de Turchkeim – Sophie Mutterer

Plus d'articles

Mots clés