A la une

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Que faire avec de la faisselle ?

Huit idées pour l’apprivoiser.

faisselle-B

Une saveur fraîche et acidulée, un arôme lactique marqué, une texture crémeuse et humide : la faisselle ne manque pas de qualités ! Que ce soit à cru pour apprécier sa texture grumeleuse ou en cuisson pour une parfaite onctuosité, elle se prête à toutes les envies culinaires. Huit idées pour l’apprivoiser.

Faisselle salée…

Une entrée express fraîche et parfumée : démoulez une faisselle individuelle égouttée sur une assiette. Agrémentez-la d’herbes aromatiques ciselées, de lamelles de radis, de tomates séchées, de jambon cru… façon cervelle de canut ! Arrosez avec de l’huile d’olive, salez et poivrez. Servez avec du pain grillé.

Un dip apéritif : mélangez 200 g de faisselle égouttée avec les ingrédients de votre choix (herbes aromatiques ciselées, épices, jus de citron, ketchup, moutarde, tomates séchées hachées, thon émietté, sardines écrasées…). Réservez au frais pendant 1 heure avant de servir avec des gressins et des crudités.

Une tarte salée : dans n’importe quelle recette de quiche ou de tarte salée, remplacez la crème fraîche par 250 g de faisselle égouttée. Pour le reste de la garniture, comptez, en plus des ingrédients de base (légumes, poisson, lardons…), 3 œuf et 100 g de fromage râpé.

Des verrines : grâce à sa texture légère et jamais écœurante, la faisselle est l’atout fraîcheur des verrines. Nature ou aromatisée (sel, poivre, herbes fraîches…), associez-la avec du saumon fumé, du guacamole et un tartare de tomate ou de concombre.

… et faisselle sucrée !

Un dessert « minute » : démoulez une faisselle individuelle égouttée sur une assiette. Nappez-la de miel, de sirop d’érable ou même de confiture de lait, puis ajoutez quelques fruits frais et / ou secs. C’est prêt !

Une panna cotta : en remplaçant les deux tiers de la crème fraîche liquide par de la faisselle, vous obtiendrez une panna cotta plus légère qu’avec la recette traditionnelle. À agrémenter de coulis de fruits rouges pour accentuer la note acidulée.

Un gâteau façon fiadone : traditionnellement préparé avec du bruccio, ce dessert corse s’accommode parfaitement de faisselle de vache pour une saveur plus douce. Battez 400 g de faisselle bien égouttée avec 130 g de sucre en poudre, 1 cuillère à café bombée de maïzena, 4 œufs et les zestes finement râpés d’un citron. Versez dans un moule carré préalablement beurré. Enfournez pour 45 minutes dans le four préchauffé à 180 °C.

Un clafoutis très moelleux : fouettez 400 g de faisselle égouttée avec 3 œufs, 40 g de farine, 40 g de poudre d’amandes, 100 g de sucre en poudre et une pincée de sel. Répartissez 500 g de cerises noires dans un moule à manqué généreusement beurré. Versez la pâte. Enfournez pour 40 minutes dans le four préchauffé à 180 °C. Dégustez tiède.

Crédit photo : J-F MALLET / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés