A la une

derniers articles
  • 09-12
    DIY : 4 idées de décorations de Noël en emballages laitiers recyclés

    Des moments ludiques et écologiques à partager avec les enfants.

  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Que faire avec du fromage bleu ?

10 idées pour cuisiner les fromages à pâte persillée.

Tagliatelles-au-bleu-B

Tagliatelles-au-bleuBleu d’Auvergne, de Gex ou des Causses, fourme d’Ambert ou de Montbrison, roquefort, montbriac, Bresse Bleu, Saint-Agur… : 10 idées de recettes avec les fromages à pâte persillée.

1/ Des amuses-bouches pour l’apéritif. Coupé en bâtonnets alors qu’il est bien frais, le fromage bleu se glisse dans des fruits séchés (figues, pruneaux, dattes…) ouverts en deux, que l’on entoure éventuellement avec du jambon de pays. Cette association sucrée-salée, particulièrement efficace avec les bleus, fonctionne aussi très bien sous forme de mini-brochettes aux fruits frais et cubes de pain d’épices.

2/ Une sauce à dipper. Mélangé avec du fromage blanc et une touche d’oignon doux (150 g de bleu + 150 g de fromage blanc + un peu d’oignon doux ou frais finement haché + poivre), le bleu se transforme en trempette apéritive pour des légumes crus. Une idée que l’on décline en remplaçant la moitié du fromage blanc par de l’avocat écrasé, façon guacamole de terroir, ou encore par de la mayonnaise pour accompagner des « Buffalo wings » américains, ces ailes de poulet épicées qu’équilibre la douceur du bleu.

3/ Une salade. Écrasé dans une vinaigrette à la moutarde, à l’huile et au vinaigre, le bleu nappe n’importe quelle salade verte, de céleri-branche ou de brocolis cuits al dente. Pour une touche encore plus gourmande, on enrichit la sauce de crème fraîche liquide et on passe le tout dans un petit mixeur ou un blender pour obtenir une consistance bien onctueuse. Les fromages persillés donnent également du caractère à toutes les salades composées : noix (les meilleures amies des bleus !), fruits frais de saison (poires, pêches, figues fraîches, raisins) et morceaux de poulet cuit sont particulièrement indiqués.

4/ Un beurre aromatisé. Malaxé avec la même quantité de beurre mou et éventuellement des aromates (persil plat ou ciboulette finement ciselés, touche de cognac ou d’armagnac, poivre…), il se tartine sur des tranches de pain grillé ou au creux de barquettes de céleri-branche. Quant aux amateurs de steak au bleu, ils déposent ce beurre sur une viande grillée brûlante afin de le faire fondre.

5/ Des feuilletés ou des samoussas. Écrasé avec un peu de crème fraîche liquide, 1 œuf, quelques cerneaux de noix concassés et une herbe aromatique ciselée (ciboulette ou persil), il garnit des petits chaussons de pâte feuilletée ou des feuilles de brick à faire dorer au four. On déguste ces snacks croustillants bien chauds, en amuse-bouches ou en guise d’entrée avec une salade de crudités.

6/ Un topping pour un velouté. Détaillés en copeaux, cubes, lamelles ou bâtonnets, les fromages à pâte persillée se déposent au dernier moment sur les assiettes de soupe brûlante. Leurs légumes de prédilection pour cette utilisation : le céleri-rave, toutes les variétés de courge et le panais. Pour l’été, on pense à la soupe de melon glacée parsemée de fins copeaux de bleu.

7/ Une sauce pour les pâtes et les gratins. Doucement chauffé avec de la crème liquide, il nappe voluptueusement toutes les pâtes et gnocchis. Dans le même esprit, en le faisant fondre dans une sauce béchamel maison, il donne du caractère aux gratins de chou-fleur, champignons, endives, courgettes et pâtes.

8/ Une tarte salée. Réparti comme garniture sur une pâte à tarte avec des épinards, des brocolis ou des champignons, puis couvert de migaine, le fromage bleu revisite les tartes salées et autres quiches pour un dîner vite fait. Une idée qui fonctionne également sous forme de tarte fine composée de pâte feuilletée, de lamelles de poires et de fins copeaux de bleu, ou encore dans l’incontournable pizza aux trois fromages.

9/ Un sandwich. Dans un jambon-beurre sous forme de beurre aromatisé au bleu, un club-sandwich de pain d’épices avec des lamelles de poires et quelques noix concassées, un croque-monsieur au jambon cru, tomates fraîches et noix, des wraps au fromage frais à tartiner, poulet grillé, pommes fraîches et roquette ou encore un hamburger au steak haché et crudités, le bleu s’adapte à tous les sandwichs et même aux petits roulés.

10/ Une terrine. Écrasés à la fourchette avec du beurre mou (250 g de beurre pour 500 g de fromage bleu), des fruits secs mélangés (noix, pignons, raisins secs, abricots secs…) et une goutte de cognac, les fromages à pâte persillée se dégustent enfin avec du pain de campagne après un passage au frais de quelques heures. À vous de trouver vos accords préférés !

Crédit photo : J-F MALLET / CNIEL. 

Plus d'articles

Mots clés