Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 24-04
    Qu’est-ce que l’umami ?

    La fameuse « cinquième saveur » est l’une des clés de la sapidité des fromages affinés.

  • 21-04
    Le best of des boissons lactées à base de yaourt

    Smoothie, lassi, ayran… : les meilleurs breuvages à base de yaourt se préparent à la maison.

  • 17-04
    5 choses que vous ignoriez à propos… du beurre

    C’est terriblement bon, mais encore ?

  • 14-04
    Et si on préparait des chocolats de Pâques maison ?

    4 idées pour faire plaisir aux enfants.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Sandwichs d’ici, sandwichs d’ailleurs

Du jambon-beurre au hamburger, le sandwich fait le tour du monde.

Sandwich aux produits laitiers

Le mot « sandwich » est anglais, comme en témoigne son amusante histoire : il remonterait au début du XIXe siècle, quand le joueur invétéré John Montagu, quatrième comte de Sandwich, se faisait apporter par ses domestiques deux tranches de pain enfermant de la viande froide et du fromage. Son objectif ? Pouvoir manger sans devoir quitter la table de jeu ni se salir les mains. Légende ou réalité, le nom est resté ! Mais le sandwich lui-même est international : quoi de plus universel, en effet, que cet en-cas qui se déguste avec les doigts ?

Les sandwichs en France…

En France, le sandwich prend des allures identitaires : c’est le seul pays du monde où le mythique jambon-beurre tient tête au hamburger ! En pique-nique, au bureau ou à la maison pour un repas sur ce pouce, il se compose de 3 ingrédients clés de la gastronomie française : du pain baguette, du beurre et du jambon blanc.

Autre classique made in France, en version chaude et gratinée cette fois : le célèbre croque-monsieur. Du pain de mie beurré remplace la baguette et du fromage râpé surmonte le jambon blanc, en tout cas dans la version originale. Car ce sandwich dont le succès daterait du début du XXe siècle se réinvente au gré des envies : avec un œuf sur le plat pour un « croque-madame », avec de la béchamel façon gratin, avec du fromage à raclette et de la charcuterie pour recycler les restes de raclette, avec quelques légumes glissés entre le jambon et le fromage pour une touche de fraîcheur…

… et dans le reste du monde

Hors les frontières françaises, le sandwich s’adapte aux habitudes alimentaires de toute la planète. Le croque-monsieur, par exemple, devient grilled cheese aux États-Unis : composé a minima de tranches de pain de mie beurrées et de fromage, il se cuit à la poêle jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu. Au Royaume-Uni, on lui préfère le club-sandwich triangulaire et à deux étages, généralement garni de poulet, fromage, bacon, laitue, tomate et mayonnaise.

Mais le sandwich international par excellence reste celui qui a conquis le monde depuis les États-Unis : il s’agit bien sûr du hamburger, encore plus connu dans sa version « cheeseburger » garnie de fromage. Son concurrent allongé ? Le hot dog à base de saucisse et de condiments. Toujours de l’autre côté de l’Atlantique, les cuisines mexicaines et tex-mex ont exporté partout des sandwichs chauds préparés avec des pains plats appelés « tortillas » : fajitas, tacos, burritos, quesadillas… Dans leur version froide et « fusion », ces sandwichs à base de tortillas sont devenus des wraps, grands classiques du déjeuner pris au bureau.

Partout ailleurs, chaque pays propose des sandwichs typiques composés d’un pain local et d’ingrédients traditionnels : pita en Grèce et dans le Moyen-Orient, panino en Italie, Dagobert en Belgique… Un délicieux moyen de faire le tour du monde !

Découvrez nos recettes faciles et pas chères

Plus d'articles

Mots clés