Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Un jeu 100 % bio pour gagner des cadeaux

Du 15 septembre au 12 octobre, ayez le réflexe produits laitiers bio !

jeu-lait-bio2014

Image_jeuBIO-9-2014Du 15 septembre au 12 octobre, ayez le réflexe produits laitiers bio en découvrant le jeu et le site www.produitslaitiersetviandebio.com.

Rassasiez Jonquille pour qu’elle produise du bon lait

Dès le 15 septembre, histoire de souffler après la rentrée, prenez une pause bio pour nourrir Jonquille avec le jeu des produits laitiers bio. Cette jolie vache au solide appétit a besoin d’au moins dix bouchées de fourrages et nutriments pour être rassasiée ! Attention, vous ne pourrez pas improviser le contenu du repas : les produits laitiers bio – laits, yaourts, crèmes desserts, beurres, fromages, crèmes fraîches, desserts lactés… – sont exclusivement fabriqués avec du lait bio, issu de fermes où les vaches sont élevées selon les règles strictes de l’agriculture biologique, dans le plus grand respect de l’environnement. En particulier, elles sont nourries avec une alimentation essentiellement composée de pâturages et de fourrages provenant presque toujours de l’exploitation elle-même. Pesticides, engrais chimiques de synthèse et Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) sont interdits. Bref, Jonquille est une vache exigeante !

Plusieurs cadeaux pour les petits et les grands

Pour désigner les gagnants, quatre tirages au sort seront organisés, avec, à la clé :

  • Une vache gonflable pour stimuler la motricité et l’équilibre des enfants de 3 à 6 ans (« Rosalie la vache qui rebondit »).
  • Un kit de fabrication de fromages complet avec moules, ferments, épices et un livret de recettes faciles à réaliser.
  • Un kit de fabrication de yaourts avec pots en verre, ferments lactiques, nappages et un livret de recettes.
  • Un kit de goodies aux couleurs des produits laitiers bio : lampe dynamo, sac en coton bio, crayons de couleur, stylo…

Tentez votre chance : jouer au jeu.

Avec les produits laitiers bio, la nature a tout bon !

> Que veut dire bio pour un produit laitier ?

Plus d'articles

Mots clés

encreinvisible-une
article précédent
La grande aventure de la transformation du lait : l’encre invisible

La grande aventure de la transformation du lait : l’encre invisible

Petite expérience amusante pour comprendre la composition du lait.

Vous n’avez pas pu assister aux passionnants ateliers scientifiques du Salon International de l’Agriculture 2014 ? Retrouvez les expériences sur le site www.produits-laitiers.com pour mettre en œuvre chez vous les grandes technologies de la transformation du lait.

Pourquoi cette expérience ?

Qui n’a jamais rêvé d’envoyer des messages secrets que seul les destinataires du message sauront déchiffrer ? Bonne nouvelle : c’est très simple ! Il suffit d’écrire ces messages à l’encre invisible, que l’on appelle aussi encre sympathique. Le lait en est une, comme le citron, le vinaigre ou le jus d’oignon. Son secret ? Sa composition ! En effet, le lait est un liquide riche en nutriments variés.

encreinvisible1

Ce qu’il vous faut :

  • Des feuilles de papiers A4 blanches plutôt épaisses (grammage : 90 g).
  • Une petite pique en bois ou un coton-tige.
  • Du lait entier ou demi-écrémé, versé dans un petit bol.
  • Du papier absorbant.
  • Une bougie et un briquet.
  • Une bassine remplie d’eau pour la sécurité.

Comment faire ?

encreinvisible2

Attention, cette expérience doit être impérativement réalisée avec un adulte.

  • Prenez la petite pique en bois. Trempez-la dans le lait et écrivez votre message sur la feuille blanche, par exemple « le lait». Ça fonctionne aussi avec un coton-tige pour une écriture plus épaisse. Vous pouvez absorber le surplus de lait sur la feuille blanche à l’aide d’une feuille de papier absorbant.
  • Laissez complètement sécher. Votre message devient alors complètement invisible. L’avantage du lait par rapport au jus de citron, c’est qu’il ne laisse pas d’odeur sur la feuille : le secret est encore mieux gardé !
  • encreinvisible4Pour révéler le message, allumez la bougie (les enfants ne doivent jamais réaliser cette étape seuls). Placez la feuille au-dessus de la flamme, à une distance d’environ 5 cm, puis faites bouger doucement le papier. Ne maintenez pas la feuille fixe trop longtemps car elle pourrait s’enflammer (dans ce cas, plongez-la immédiatement dans la bassine d’eau).
  • Petit à petit, le message secret apparaît !

Comment ça marche ?

encreinvisible5Tous les aliments sont constitués de divers nutriments parmi lesquels figurent les glucides (ou sucres) et les protéines. Le lait n’échappe pas à la règle : en plus des vitamines et des minéraux, il contient des glucides (le lactose) et des protéines (notamment la caséine). Ces nutriments sont des molécules organiques qui, lors du chauffage, se décomposent et produisent du carbone. Or, ce dernier est noir !

Dans la mesure où les nutriments brunissent plus vite que le papier, le message est révélé par la flamme de la bougie avant que la feuille ne s’enflamme. Bien sûr, les protéines et les glucides du lait ne servent pas qu’à écrire des messages secrets : les glucides apportent de l’énergie et les protéines les « petites briques » qui participent à la construction des muscles, des os, des organes et de la qualité de la peau. Bref, le lait contribue pleinement au bon fonctionnement de l’organisme !

Ferme-B
article suivant
Mangez des produits laitiers locaux !

Mangez des produits laitiers locaux !

A l’occasion des semaines du manger local, redécouvrez les vertus du locavorisme.

A l’occasion des semaines du manger local, redécouvrez les vertus du locavorisme, ce courant venu tout droit de Californie.

Les semaines du manger local (13-28 septembre) en Île-de-France

Du 14 au 29 septembre 2013, dans l’ensemble de l’Île-de-France, les productions locales sont mises à l’honneur avec de nombreux événements, animations et jeux pour redécouvrir les trésors culinaires de la région (http://www.mangeonslocal-en-idf.com). À travers 235 points de vente et 50 restaurants, les Franciliens locavores* pourront par exemple dévorer une véritable baguette de Paris (fabriquée avec du blé francilien moulu dans de l’un des cinq moulins de la région), partir en cueillette à la ferme directement chez les producteurs, se régaler de recettes 100 % franciliennes créées par les chefs participant à l’opération… Les 21 et 22 septembre, de 10 h à 19 h, la Fabuleuse Fête du Manger Local sera l’occasion de piquer-niquer au port du Gros Caillou, entre le pont de l’Alma et le pont des Invalides, histoire d’inviter la campagne au cœur de Paris.

Les produits laitiers en mode local

Et le produits laitiers, dans tout ça ? Il participeront activement aux festivités grâce aux crémiers-fromagers valorisant notamment les fromages de la région – on pense par exemple aux bries de Meaux, Melun, Montereau…, qui reprennent les noms des communes de Seine-et-Marne dont ils sont issus. Envie de tenter l’expérience hors l’Île-de-France ? Organisez votre propre semaine du manger local avec des dîners 100 % régionaux autour des produits laitiers : lait cru partout en France, grands fromages en Auvergne, croûtes fleuries, crème et beurre en Normandie, spécialités bien beurrées en Bretagne, fromages de caractère et cuisine ch’ti dans le Nord-Pas-de-Calais, munster, flammekueche et quiche lorraine dans le Nord-Est, fromages de montagne AOP et IGP en Savoie, chèvres et spécialités alpines dans la région PACA… Impossible de ne pas trouver votre bonheur dans la diversité laitière française !

* Les locavores, qu’est-ce que c’est ?
Le locavorisme caractérise des consommateurs – les locavores – qui ont décidé de se nourrir en priorité de produits de proximité et de saison. Aux États-Unis, berceau du mouvement, les aliments sont produits dans un rayon de 100 miles (160 kilomètres), tandis qu’en France, on compte généralement 100 à 200 km. Les locavores considèrent en effet que ce mode de consommation respecte davantage l’environnement que le commerce international nécessitant de longs transports aériens. Que l’on adhère ou pas à cette philosophie, voici une excellente manière de redécouvrir les richesses laitières de sa région !

Crédit photo : F. Million / Cniel.