A la une

derniers articles
  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Une goutte de lait chasse la goutte

Les produit laitiers seraient intéressants pour le traitement de l’excès d’acide urique et la goutte.

goutte2

Des études récentes* révèlent que les produits laitiers peuvent protéger de la goutte. Homme buvant un verre de lait

C’est quoi, la goutte ?
Cette maladie rhumatismale douloureuse peut se déclarer chez des personnes qui ont un taux élevé d’acide urique dans le sang : l’acide urique forme des cristaux au niveau des articulations.

Lait, soja et acide urique
A la suite de plusieurs études prometteuses, des médecins ont comparé les effets du lait et du soja sur les taux sanguins d’acide urique : alors que le soja les augmente d’à peu près 10 %, toutes les sortes de lait testées ont l’action inverse et diminuent les taux d’acide urique dans le sang d’environ 10 %. Pour les chercheurs, des études à long terme mériteraient d’être menées pour confirmer ces résultats.

En conclusion…
Les produits laitiers pourraient être un composant alimentaire intéressant pour le traitement de l’excès d’acide urique et la goutte.

> En savoir plus sur la santé et les produits laitiers
> Professionnels de la santé, allez plus loin en consultant le site du CERIN

*Source : Annals of the rheumatic diseases. en ligne le 14 mai 2010.doi:10.1136/ ard.2009.124230

Crédit photos : T.Lacoste/Qualipige

Mots clés