filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 22-02
    L’édition 2017 du Salon International de l’Agriculture commence samedi !

    La 54e édition du Salon International de l’Agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2017 à Paris Expo Porte de Versailles.

  • 17-02
    Les bons accords entre vins rouges et fromages

    L’accord fromages-vins rouges est tout à fait possible en faisant attention aux tanins et en n’oubliant pas les vins doux.

  • 15-02
    Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

    Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

  • 13-02
    3 idées de repas de Saint-Valentin pour ceux qui n’aiment pas la Saint-Valentin

    Parce qu’on en a marre de la cuisine gnangnan et des sentiments dégoulinants.

Voir toutes les actualités
Economie et société
-

Une nouvelle formation pour les cadres de l’industrie laitière

Découverte du Mastère Spécialisé Management of Industrial Performance of dairy companies (MIP).

Mastère-Spécialisé-MIP-pour-les-cadres-de-l'industrie-laitière-B

Mastère-Spécialisé-MIP-pour-les-cadres-de-l'industrie-laitièreLe Mastère Spécialisé MIP (Management of Industrial Performance of dairy companies), dont la première promotion est prévue pour septembre 2013, doit former des cadres de haut niveau pour la filière laitière. Attention, les candidatures doivent être déposées avant fin mai !

Quoi ?
Le Mastère Spécialisé MIP est une formation post-master à orientation professionnelle, spécifique pour le secteur laitier et répondant à des besoins de terrain. Grâce à lui, les cadres de la filière peuvent se spécialiser ou acquérir de nouvelles compétences dans le management et la maîtrise de la performance industrielle des entreprises laitières. Quatre périodes d’immersion en entreprise complètent le dispositif d’enseignement par modules.

Pour quelles perspectives ?
Cette formation cible des postes ayant des fonctions opérationnelles et, après quelques années d’expérience, des responsabilités élevées : directeur d’usine, directeur industriel, de production, de développement, des achats, conseillers auprès d’institutions, directeur des grands comptes chez les fournisseurs d’intrants et les distributeurs…

Pour qui ?
Le Mastère répond aux besoins des étudiants, mais aussi des professionnels en reconversion ou spécialisation. Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme de niveau Bac+5 français (ingénieur, diplôme d’école de commerce, master universitaire, etc.) ou étranger. À titre dérogatoire, d’autres candidatures présentant un cursus original et une bonne expérience professionnelle peuvent être examinées. La formation, conçue autour de vingt modules hebdomadaires, peut être suivie en totalité ou par modules, en formation continue.

Comment ?
L’admissibilité se fait sur dossier (à envoyer avant fin mai). Une commission de sélection apprécie le parcours de formation antérieur, l’expérience professionnelle, la motivation en adéquation avec le projet professionnel. Admissibilité sur dossier à envoyer avant fin juin 2013, puis admission sur entretien en juillet pour une rentrée en septembre 2013.

Les frais d’inscription sont de 10 000 €. Le financement peut être pris en charge dans le cadre d’un Congé Individuel Formation (CIF), d’un plan de formation entreprise, du Droit Individuel à la Formation (DIF) ou d’autres dispositifs pour les demandeurs d’emploi (contrat de professionnalisation par exemple).

Où ?
Le Mastère est co-accrédité par AgroSup Dijon et l’ENSAIA de Nancy, en partenariat avec AgroParis Tech et les 2 ENIL de Franche-Comté (Mamirolle et Poligny). Les cours sont répartis sur ces différents sites en fonction de la thématique, avec une prédominance pour Dijon et Nancy.

> Pour en savoir plus : le MS MIP sur le site d’AgroSup Dijon.

Contact :
Responsable de la formation
Sébastien ROUSTEL
26 bd Docteur Petitjean – 21000 DIJON – France
tel : (+33)(0)3 80 77 25 25
Email : msmip(at)agrosupdijon.fr

Crédit photo : L.GUENEAU / CNIEL.

Admissibilité sur dossier à envoyer avant fin juin 2013

Admission sur entretien en juillet

Plus d'articles

Mots clés