derniers articles
  • 24-02
    Quelle race de vache pour quel fromage AOP ?

    Grâce à la précision de leurs cahiers des charges, les AOP fromagères ont un impact direct sur la biodiversité des races d’élevage, préservant ainsi des races laitières spécifiques.

  • 22-02
    L’édition 2017 du Salon International de l’Agriculture commence samedi !

    La 54e édition du Salon International de l’Agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2017 à Paris Expo Porte de Versailles.

  • 17-02
    Les bons accords entre vins rouges et fromages

    L’accord fromages-vins rouges est tout à fait possible en faisant attention aux tanins et en n’oubliant pas les vins doux.

  • 15-02
    Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

    Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Yaourt nature et sucre : attention aux idées reçues

Les yaourts les plus sucrés ne sont pas forcément ceux que l’on croit.

Yaourt

On pourrait penser que quand on sucre soi-même son yaourt nature, on a la main plus légère que les marques proposant des yaourts déjà sucrés au rayon frais. Or, une étude récente a démontré… le contraire !

Quand les consommateurs sucrent plus que les industriels

La moitié des Français sucrent leur yaourt nature avant de le déguster. Environ 200 adultes, habitant à Paris et Avignon, ont accepté de participer à une étude destinée à mesurer la quantité de sucre ajoutée, en tenant compte du produit utilisé (conversion en équivalent sucrose). Le résultat est révélateur : en moyenne, les sujets ajoutent 13,6 grammes de sucre (tous ingrédients confondus) à leur yaourt, tandis que les yaourts déjà sucrés du commerce en contiennent 10,2 grammes.

Des nuances en fonction du type d’ingrédient sucrant utilisé

Mais l’observation vaut-elle pour tous les ajouts d’aliments sucrés ? Quand on regarde la confiture rajoutée dans le yaourt, il s’avère que l’on double presque la quantité (24,4 grammes) par rapport au sucre (11 grammes) ou au miel (12,1 grammes). Pour les chercheurs, cette différence s’expliquerait par une volonté d’améliorer la saveur globale du yaourt, arômes et texture inclus, ce qui pousserait à ajouter davantage de confiture.

Une impression non conforme à la réalité

Enfin, cette étude a montré que les consommateurs sous-estiment de moitié la quantité de sucre qu’ils ajoutent à leur yaourt, puisqu’ils l’évaluent en moyenne à 6,85 grammes. Conclusion : si vous aimez les yaourts sucrés, vous pouvez sans culpabilité consommer ceux du commerce. Si vous sucrez vous-même, allégez votre geste et, pour le plaisir de vos papilles, pensez à varier les ingrédients sucrants (sucre blanc ou roux, sucre complet, miel, sirop d’érable, confiture, compote…). L’essentiel reste de consommer quotidiennement des laitages !

Saint-Eve A., Leclercq H., Berthelo S. et al. (2016) How much sugar do consumers add to plain yogurts ? Insight from a study examining French consumer behavior and self-reported habits. Appetite. 2016 Apr 1;99:277-84

Plus d'articles

Mots clés