Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 09-12
    DIY : 4 idées de décorations de Noël en emballages laitiers recyclés

    Des moments ludiques et écologiques à partager avec les enfants.

  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

Voir toutes les actualités
Aiguillettes de dinde à la crème et croquettes de pommes de terre
Dossiers

La cuisine des restes

En vertu de l’adage selon lequel rien ne se perd et tout se transforme, la valorisation des vestiges culinaires ne présente que des avantages. Cuisiner les restes, c’est en effet… :

  • bon. Vous avez cuisiné en trop grande quantité mais n’avez aucune envie de manger la même chose qu’hier ? Accommodez différemment et le tour est joué.
  • économique. Chaque Français jette l’équivalent de 20 kg de nourriture par an, un gâchis qui représente une perte de 400 euros par an et par foyer. Recycler les restes, c’est donc préserver son porte-monnaie.
  • écologique. La popote des restes évite enfin de gaspiller, de surconsommer et d’alourdir inutilement les poubelles.

Des restes… et des économies

Pain rassis qui s’ennuie, morceaux de fromages variés qui se demandent comment faire équipe, excédents de viande ou de poisson cuits à valoriser, surplus de pâtes qui se morfondent dans le réfrigérateur, légumes cuits désespérant de repasser à la casserole, fruits défraîchis qui attendent une nouvelle vie : ici, vous trouverez toutes sortes d’idées pour recycler de manière gourmande et futée. Le résultat : une cuisine à petit prix qui permet aux créativités les plus débridées de s’exprimer. On va finir par prévoir des restes exprès pour les cuisiner !

Tartine-aux-restes-de-munster-B

Cuisinez à petit prix avec les produits laitiers : les restes

Les produits laitiers permettent de transformer les restes en petits plats savoureux et peu onéreux.

Les restes « bruts »

Il y a restes… et restes. La première catégorie d’entre eux concerne les surplus d’aliments dans leur plus simple appareil, mais qui ne peuvent pas être réutilisés tels quels ou selon leur usage habituel : morceaux de pain rassis et donc trop durs pour faire office d’accompagnements à table ou de supports pour sandwichs, tranches de raclette en quantité insuffisante pour se relancer dans une grande raclette party, légumes défraîchis et peu avenants, fruits trop mûrs pour être croqués nature… La plus grande erreur consisterait à les jeter ! Retrouvez nos meilleures idées pour les cuisiner.

Pain-perdu-B

Que faire avec des restes de pain rassis ?

L'enfance de l'art de recycler les restes.

Pain perdu

À la recherche du pain perdu

La plus célèbre manière de cuisiner le pain dur.

Pudding-ou-pouding-de-painB

Le pudding de pain sec, pour ne pas en perdre une miette

Une préparation polyvalente, simple et bon marché.

Bruschettas à la raclette

Que faire avec des restes de raclette ?

Avec un peu de chance, vos invités n'auront pas tout dévoré.

Les restes cuisinés

Deuxième catégorie de restes : les vestiges des repas. Il s’agit donc cette fois d’aliments pré-transformés et déjà cuits. Purée de pommes de terre, poulet rôti, festins variés des fêtes de fin d’année… : certains d’entre eux se prêtent particulièrement bien à la reconversion. Le mot d’ordre ? Halte à la monotonie ! Si la perspective de remanger plusieurs fois le même plat vous ennuie, donnez-lui un second souffle grâce aux propriétés des produits laitiers.

Avec un reste de purée : fausse brandade de morue

Que faire avec un reste de purée ?

Le tour de la question, des croquettes au parmentier.

Tarte au saumon fumé et aux poireaux

Que faire avec les restes de fêtes ?

Foie gras, saumon fumé, dinde, truffes au chocolat… : hop, au recyclage !

Croque-monsieur au camembert et à la viande des Grisons
dossier précédent
Cuisiner les fromages
Dossiers

Cuisiner les fromages

On adore le fromage tel quel, décliné sur un plateau pour une fin de repas en beauté, ou accompagné de pain en guise de casse-croûte à tout moment de la journée. Quant au fromage blanc, on le déguste habituellement en dessert, avec du sucre, du miel, du sirop d’érable ou des fruits. Mais le fromage, ou plutôt les fromages, sont également des ingrédients incontournables en cuisine. Leur principal atout ? Leur incroyable diversité. À l’honneur dans de nombreux plats de la cuisine domestique et populaire (gratins, tartes, pizzas, fondues, sauces…), ils peuvent aussi inspirer des recettes gastronomiques et créatives, salées comme sucrées.

Les fromages frais

Les fromages frais ne sont ni affinés, ni additionnés de ferments lactiques. Immaculés, onctueux et fondants, riches en eau, avec une saveur douce, fraîche et plus ou moins acidulée, ils se déclinent en trois grandes catégories. Dans la première, on trouve le fromage blanc classique et la faisselle, particulièrement humides. Viennent ensuite les fromages frais, qui incluent notamment les petits-suisses, plus égouttés et donc plus fermes que le fromage blanc de base, mais aussi les fromages à tartiner. Enfin, les régions de France et d’ailleurs se targuent de délicieuses spécialités régionales, comme par exemple la brousse du Rove, les crémets d’Anjou ou le brocciu. Tous font des merveilles en cuisine !

cervelle-bando

Que faire avec du fromage blanc ?

Le fromage blanc classique ravit les gourmets avec sa saveur délicate et son onctuosité.

bandeau-petitsuisses

Que faire avec des petits-suisses ?

À la fois gourmands, doux et épais, ils sont parfaits pour cuisiner.

faisselle-B

Que faire avec de la faisselle ?

Que ce soit à cru pour apprécier sa texture grumeleuse ou en cuisson pour une parfaite onctuosité, elle se prête à toutes les envies culinaires.

Champignons-farcis-B

Que faire avec du fromage à l'ail et fines herbes ?

10 idées pour cuisiner ce classique du rayon frais.

Les fromages affinés

Symboles de la gastronomie française, les fromages affinés sont aussi savoureux que variés. En fonction du type d’affinage et des soins particuliers apportés par le fromager, ils se partagent en plusieurs grandes familles : pâtes molles à croûte fleurie, pâtes molles à croûte lavée, pâtes pressées cuites, pâtes pressées non cuites, pâtes persillées et fromages de chèvre. Pour répondre aux besoins des consommateurs, ils sont vendus sous des formes et dans des conditionnements multiples : râpés en sachet, coupés en parts, débités en tranches… On les cuisine en fonction de leur goût et de leur format !

tuilesB

Que faire avec un sachet de fromage râpé ?

Non, il n'y a pas que les pâtes au fromage râpé !

Tagliatelles-au-bleu-B

Que faire avec du fromage bleu ?

Des recettes savoureuses avec les fromages à pâte persillée.

Bruschettas à la raclette

Que faire avec des restes de raclette ?

8 idées pour recycler les vestiges de votre raclette party.

Les petits formats

Qu’ils sont mignons, les mini-fromages ! Certains, comme le Babybel, les cubes apéritifs, la Vache-Qui-Rit, le Kiri ou les toastinettes, sont petits par nature. D’autres sont des miniatures de fromages connus en grand format (mini-Caprice des Dieux, Saint-Agur Portion…). On aime les distribuer aux enfants et les picorer pour combler les petites faims, mais saviez-vous qu’ils sont aussi d’excellents auxiliaires en cuisine ? Leur taille ultra pratique permet en effet de réaliser des recettes express en deux temps, trois mouvements.

portion-kiri-bando

Que faire avec une portion de fromage fondu ?

Que faire avec du Kiri, de la Vache Qui Rit ou du Kidiboo ?

croque-monsieur

Que faire avec des mini-fromages ?

8 idées pour cuisiner les Mini Babybel®, mini-Caprice des Dieux®, Toastinettes®, tranchettes et autres fromages en petites portions.

Ajouter/Retirer du panierTéléchargerSelection zoom 515aaf550000000002319059_jizEBp8S_F6B2551.jpg Riz au lait, spéculoos et confiture de lait
dossier suivant
Laits liquides, lait en poudre, lait concentré en cuisine
Dossiers

Laits liquides, lait en poudre, lait concentré en cuisine

Le lait est consommé partout dans le monde, parfois depuis plusieurs millénaires, sous forme liquide ou transformé en produit laitier. Mais il s’agit aussi d’un ingrédient indispensable en cuisine : pâte à chou, béchamel, crêpes, flan, crème anglaise, riz au lait… ne sauraient s’en passer ! Or, pour préserver cet ingrédient précieux et fragile, les hommes ont, au fil des siècles, multiplié les techniques de conservation. C’est pourquoi aujourd’hui, on trouve le lait sous plusieurs formes et textures : liquide (cru, pasteurisé, UHT, entier, demi-écrémé, écrémé…), en poudre ou concentré. Ainsi, grâce aux propriétés du lait et à sa diversité, les recettes se déclinent à l’infini en fonction des envies, des pays et même des régions.

La famille des laits liquides

Entre lait cru, lait pasteurisé, lait microfiltré et lait UHT, c’est le traitement thermique et la durée de conservation qui changent. Mais la principale caractéristique de différenciation des laits en brique ou en bouteille est leur teneur en matière grasse. À la laiterie, au moment de l’écrémage, le lait est en effet additionné de crème de façon à obtenir les trois types de lait standardisés que l’on trouve au supermarché : lait entier (3,5 % de matière grasse par litre), lait demi-écrémé (1,5 à 1,8 %) et lait écrémé (moins de 0,3 %, soit presque rien). Tous sont unanimement riches en calcium mais leurs utilisations culinaires peuvent varier en fonction du résultat recherché.

bando

Que faire avec du lait entier ?

Avec ses 3,5% de matière grasse par litre, le lait entier est plus onctueux que les laits demi-écrémé et écrémé.

Que-faire-avec-du-lait-écrémé-B

Que faire avec du lait écrémé ?

Il entre, comme n’importe quel lait, dans la composition de délicieux petits plats salés comme sucrés.

Yaourts fait maison

Yaourts maison, mode d'emploi

Du lait + des ferments lactiques = des yaourts maison !

Les atouts du lait en poudre

Qu’on l’appelle lait en poudre, poudre de lait, lait déshydraté ou lait à dissolution instantanée, il s’agit d’un lait dont la quasi totalité de l’eau a été éliminée. Stocké sous un volume réduit, il se conserve beaucoup plus longtemps que le lait liquide (un an non ouvert et un mois après ouverture, le tout à température ambiante). Une véritable révolution, d’autant plus intéressante que le lait en poudre a les mêmes propriétés nutritionnelles que le lait en brique ou en bouteille. Il permet de dépanner les amateurs de lait distraits, mais constitue aussi, utilisé tel quel, sans reconstitution préalable, un ingrédient à part entière.

Quiche au lait en poudre

10 bonnes raisons de cuisiner avec du lait en poudre.

Sa forme très particulière lui confère des propriétés épatantes.

La cuisine au lait concentré

Un mythe, le lait concentré ! Vital pour la cuisine du placard quand il est nature, chouchou des petits et des grands enfants quand il est sucré, il constitua, lors de sa création au XIXe siècle, une véritable révolution laitière. Aujourd’hui, le lait concentré est un lait dont 60 % de l’eau a été évaporée sous vide. Comme le lait en poudre, il se conserve très longtemps. Il peut être entier, demi-écrémé ou écrémé, nature, sucré ou aromatisé. Avec sa texture fondante et onctueuse, ses notes subtilement caramélisées, sa légèreté et sa durée de conservation, il s’agit d’un ingrédient miracle en cuisine.

bando

Le lait concentré, un allié culinaire hors pair !

Nature ou sucré, facile à garder à l’ombre des placards, le lait concentré a plus d’un tour dans son sac.

Cake-salé-B

Que faire avec du lait concentré non sucré ?

Léger et plus onctueux que le lait, il se conserve plusieurs mois à température ambiante.

Lait-concentré-sucréB

Que faire avec du lait concentré sucré ?

8 idées pour cuisiner le plus gourmand des produits laitiers.

Banoffee-pie-B

Que faire avec de la confiture de lait ?

On peut la préparer simplement avec du lait concentré sucré, une casserole et de l'eau, mais ensuite, comment l'utiliser ?