filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 29-07
    Les secrets du lassi à l’indienne

    Il fait chaud ! Un moment idéal pour (re)découvrir le lassi, cette boisson traditionnelle indienne à base de produits laitiers. À la fois rafraîchissant, sain, rapide à préparer et bon marché, le lassi a tout bon.

  • 27-07
    Les 5 produits laitiers frais les plus riches en calcium

    Yaourt, fromage blanc, faisselle, petits-suisses ou desserts lactés : qui contient le plus de calcium ?

  • 22-07
    4 façons de déguster le café froid avec des produits laitiers

    Dès que la chaleur pointe son nez, rien de tel qu’un café glacé à tout moment de la journée. Ajoutez une touche gourmande et cosmopolite avec les produits laitiers !

  • 20-07
    Les vinaigrettes laitières

    Raffinées, onctueuses ou légères, des vinaigrettes qui changent !

  • 15-07
    Barbecue, plancha et produits laitiers : miam, c’est l’été !

    Marinades, sauces légères, fromages parfumés, beurres aromatisés aux saveurs des beaux jours, cheeseburgers… : les produits laitiers sont de véritables alliés de la cuisine de l’été.

  • 13-07
    Les fromages passent au gril

    Cinq idées pour renouveler le barbecue.

  • 10-07
    La ferme laitière « bas carbone » lauréate du concours My positive impact

    Le projet de ferme laitière « bas carbone » est arrivé en 4ème position du concours My positive impact organisé par la Fondation Nicolas Hulot. Une preuve de l’engagement de la filière laitière en faveur du climat et de sa détermination à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025. Une filière laitière […]

  • 08-07
    Quand les briques de lait se transforment en mobilier urbain

    C’est le concept « Made in France » développé par l’entreprise Signal Concept.

Voir toutes les actualités
Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
Vaches mangeant à l'étable
France
Lire la suite

France

Un CA de 27,7 milliard €

La filière du lait affiche un chiffre d’affaires de 27,7 milliards € en 2012, ce qui la classe au deuxième rang des industries agro-alimentaires, juste après la viande.
650 établissements de transformation emploient 55 300 personnes.
Le secteur réalise en 2012 près de 750 millions € d’investissements.

Les 24,6 milliards de litres de laits collectés en 2014 sont utilisés pour fabriquer :
– à 75% des produits laitiers grand public : laits liquides, yaourts, desserts lactés, fromages, beurre, crème.
– à 25 % des produits intermédiaires, utilisés dans l’alimentaire, les secteurs pharmaceutiques et chimiques. Parmi eux, le lactosérum (petit-lait), la poudre de lait, la caséine (protéine du lait), le babeurre.

C’est le marché grand public qui génère le plus de valeur : environ 86% du CA de la filière. Le secteur des fromages et des produits frais est en tête.

Le lait de vache est dominant, il concerne 97% de la collecte. Viennent ensuite, par ordre d’importance, le lait de chèvre et de brebis.

La part de laits bio collectée est de l’ordre de 2% en 2014.

 

La collecte de lait – Tous laits

(Selon les résultats de l’Enquête Mensuelle Laitière)

x1000 litres 2011 2012 2013 (1) 2014
Lait de vache 23 913 5762 23 821 316 23 290 236 24 607 984
Lait de chèvre 520 539 485 179 454 182 456 747
Lait de brebis 258 583 260 606 255 079 265 500
Total tous laits collectés 24 692 698 24 567 101 23 999 497 25 321 231

(1) rupture de série à partir de 2013.

(Source : FranceAgriMer / S.S.P., Enquête Mensuelle Laitière)

 

L'utilisation du lait pour la fabrication de produits laitiers

Source : CNIEL d’après ATLA et FranceAgriMer / S.S.P., Enquête Mensuelle Laitière

 

Le fromage français, roi de l’export

Le commerce extérieur des produits laitiers a généré en 2014 un excédent de 3,8 milliards €.
Les 7,3 milliards d’euros de produits laitiers exportés se répartissent en :
– Fromages 41%
– Lait en poudre 22%
– Yaourts et autres laits fermentés, pour 7%

A noter que les fromages représentent le plus gros poste, en terme de valeur, avec 3 milliards € d’exportations en 2014.

L’UE est le principal marché d’exportation (sa part est de 66% en valeur). Pour certains produits, comme les fromages, il représente 79% des débouchés.

 

Le commerce extérieur français en 2014

Tonnes Export en 2014 Import en 2014 Solde 2014 Rappel solde 2013
Laits liquides 945 522 365 458 580 064 518 436
Emballages < 2 litres 348 236 208 221 140 015 140 188
Yaourts et autres laits fermentés 431 208 82 074 349 134 377 014
Laits concentrés 71 208 71 016 192 29 014
Laits secs (1) 484 212 94 966 389 246 287 585
Poudre de lait écrémé 251 931 25 195 226 736 130 230
Poudre de lait entier 86 013 35 928 50 085 51 667
Lait infantile 132 979 30 427 102 552 89 664
Crème 241 355 160 870 80 485 124 169
Emballage < 2 litres 70 201 85 437 - 15 236 - 6049
Beurre (2) 484 212 94 966 389 246 287 585
Emballage < 1 kg 100 039 208 992 - 108 953 - 109 348
Fromages 627 035 301 501 325 534 410 419
Poudre de lactosérum 327 990 84 328 243 662 244 292
Caséines et caséinates 33 126 5 808 27 318 21 882
Lactose, sirop de lactose 31 109 26 097 5012 1022
Glaces (3) 75 791 19 146 56 645 43 733
Aliments d’allaitement pour animaux 70 523 107 115 - 36 592 - 38 555
Préparations alimentaires (4) 396 028 274 837 121 191 116 786

(1) laits secs : poudre de lait, poudre de babeurre et lait infantile.
(2) beurre : pâtes à tartiner et butteroil inclus, en équivalent beurre.
(3) glaces contenant au moins 3% de MG butyrique.
(4) préparation alimentaires : avec MG butyrique.

(Source : Eurostat)

L’année 2014 a été marquée par une forte hausse des exportations de poudre de lait écrémée vers les pays tiers, en lien avec une demande mondiale particulièrement dynamique au début de l’année mais un repli marqué des exportations de fromages dû à un marché mondial en repli face à un embargo russe sur les importations de produits laitiers occidentaux depuis août 2014. Toutefois, le secteur laitier français a généré en 2014 un excédent de 3,8 milliards d’euros.

Les exportations de produits laitiers en valeur

x1000 euros 2000 2012 2013 2014
Laits liquides 278 842 390 947 419 104 430 103
Laits aromatisés 16 442 32 404 37 509 42 925
Yaourts et autres laits fermentés 236 120 579 080 563 905 546 913
Laits concentrés 64 585 111 645 106 785 73 716
Laits secs (1) 808 767 1 331 673 106 785 73 716
Poudre de lait écrémé 191 095 511 162 475 474 717 389
Poudre de lait entier 490 021 235 107 279 457 313 530
Lait infantile 113 947 539 753 638 743 600 517
Crème 151 725 257 215 266 804 259 855
Beurre, butteroil et pâtes à tartiner laitières 194 347 321 981 324 447 402 675
Fromages 1 939 794 2 874 139 3 001 973 3 029 444
Poudre de lactosérum 212 816 408 028 471 732 447 200
Caséines et caséinates 183 103 224 860 206 184 253 628
Lactose, sirop de lactose 10 069 33 040 31 503 26 923
Total produits laitiers 4 155 517 6 629 763 6 966 005 7 323 238
Glaces (2) 213 272 236 842 244 255 253 262
Aliments d’allaitement pour animaux 145 323 111 670 106 169 105 670
Préparations alimentaires (3) 476 732 1 035 561 1 125 325 1 192 389
Total produits à base lait 835 327 1 384 073 1 475 749 1 551 322
Total produits laitiers et à base lait 4 990 844 8 013 836 8 441 754 8 874 560

(1) laits secs : poudre de lait, poudre de babeurre et lait infantile.
(2) glaces contenant au moins 3% de MG butyrique.
(3) préparation alimentaires : avec MG butyrique.

(Source : Eurostat)

La géographie du lait

En 2014, le pays compte 3,7 millions de vaches laitières réparties sur 67500 exploitations, pour une production moyenne annuelle de près de 370 000 litres. Les exploitations laitières françaises restent de taille modérée, avec un cheptel moyen de 55 vaches laitières.

Le nombre d’exploitations laitières baisse régulièrement depuis une décennie. En parallèle, on observe une augmentation du rendement par vache. En 2014, chaque vache produit 6700 litres de lait par an, contre 5700 litres en 2000.

Les élevages laitiers sont présents sur l’ensemble du territoire français avec une plus forte densité à l’intérieur d’un ‘croissant laitier’ ou ‘fer à cheval laitier’. Les exploitations sont les plus nombreuses dans les régions où le climat et le relief sont favorables aux prairies et à l’élevage : à l’ouest, au nord et à l’est.
La Bretagne et les Pays de la Loire sont les deux premières régions productrices.

Effectif des producteurs de lait de vache par region (ELEC 2015)

La géographie du lait en 2013 (Source : S.S.P., Enquête Annuelle Laitière)

 

De grands groupes laitiers

Des unités artisanales coexistent avec des groupes industriels, positionnées parmi les leaders mondiaux. Ces structures ont une forme coopérative ou privée. On distingue :

– Lactalis : n°1 mondial du lait ;
Marques phares : Lactel Eveil, Président, Société, Galbani, Lactel, Bridel, Le Petit, Salakis, Lanquetot…

– Danone : n°1 mondial en produits laitiers frais, n°4 mondial du lait.
Marques phares : Gervais, Jockey, Taillefine, Activia, Danette, Actimel…

– Bongrain : n°1 mondial en spécialités fromagères.
Marques phares : Tartare, Saint Môret, Caprice des Dieux, Boursault, Chamois d’or, Elle & Vire…

– Sodiaal : 1er groupe coopératif français du lait, n°2 mondial des produits frais avec Yoplait grâce à ses franchises dans 50 pays.
Marques phares : Candia, Grand lait, Viva, Croissance…

– Bel : La société se classe dans le top 25 des entreprises mondiales de produits laitiers.
Marques phares : La Vache qui Rit, Kiri, Boursin, Apéricube

– Laïta. Important groupe de l’ouest créé en 2009.
Marques phares : Le Paysan Breton, Régilait, Mamie Nova…

 

Pour approfondir votre lecture :

Sur le site de la Maison du Lait :

L’économie laitière en chiffres
La filière laitière française en 50 chiffres
Chiffres clés : l’Atlas mondial du lait
La filière laitière française : un marché qui croît à l’export

Eleveur de vaches Montbeliardes et son troupeau
Union Européenne
Lire la suite

Union Européenne

Leader mondial du lait de vache

En 2014, la collecte de lait de vache dans l’UE à 28 dépasse 148 millions de tonnes. Elle occupe la première place mondiale, devant les USA (91 millions de tonnes).

L’Allemagne est la première puissance laitière d’Europe.
En 2014, elle réalise 21 % de la collecte européenne de lait, contre 17% pour la France.
Les autres grands pays laitiers européens sont :
– Royaume-Uni, avec 10 % de la collecte
– Pays-Bas, avec 8 % de la collecte
– Italie, avec 7 % de la collecte

La collecte de lait de vache dans l’Union Européenne en 2014

x1000 euros 1983 2010 2011 2012 2013 2014 (1)
Allemagne (2) 27 176 29 076 29 764 29 703 30 301 31 375
Autriche 2 771 2 869 2 964 2 933 3 035
Belgique 3 178 3 067 3 101 3 072 3 474 3 694
Bulgarie 565 549 514 511 510
Chypre 151 153 154 157 164
Croatie 624 626 602 504 523
Danemark 5 227 4 830 4 800 4 927 5 026 5 113
Espagne 5 877 5 838 6 089 5 949 5 902
Estonie 621 642 665 706 750
Finlande 2 289 2 255 2 254 2 287 2 357
France 26 080 23 576 24 698 24 253 23 991 25 346
Grèce 451 673 639 637 607 619
Hongrie 1 322 1 308 1 398 1 364 1 456
Irlande 5 341 5 327 5 536 5 379 5 581 5 820
Italie 8 169 10 500 10 480 10 500 10 397 10 153
Lettonie 625 662 718 736 805
Lituanie 1 278 1 317 1 360 1 339 1 436
Luxembourg 246 282 281 278 287 306
Malte C C C 41 43
Pays-Bas 12 914 11 626 11 642 11 675 12 213 12 468
Pologne 9 002 9 309 9 858 9 922 10 581
Portugal 1 829 1 842 1 861 1 777 1 863
République tchèque 2 312 2 366 2 429 2 358 2 414
Roumanie 904 897 888 882 995
Royaume-Uni 16 787 13 582 13 805 13 591 13 687 14 829
Slovaquie 800 812 851 827 844
Slovénie 520 526 535 517 532
Suède 3 595 2 862 2 850 2 861 2 870 2 932
U.E. à  28 (3) 136 930 139 630 140 060 141 243 146 863

(1) somme des données mensuelles.
(2) hors RDA 1983.
(3) U.E. à 28 même pour les années antérieures à 2013; estimations pour 2010 à 2012.

(Source : Eurostat)

L’UE à 28 fabrique, à partir des laits collectés : des laits liquides, des fromages, des yaourts, des produits dérivés (poudre de lait, lactosérum…).

 

Un commerce extérieur dynamique

Le commerce extérieur européen des produits laitiers est dynamique avec un excédent commercial de 9,5 milliards € en 2014.
Ce résultat progresse depuis 2004 (hormis une légère baisse en 2006 et 2009) alors même que la balance des produits agro-alimentaires reste déficitaire.

 

Les données générales de l’économie communautaire : caractéristiques de l’agriculture dans l’U.E. à 28

  2010 2011 2012 2013
Personnes ayant un emploi en agriculture (1) (Mln) 12,1 11,7 11,6 11,4
En % de l’ensemble des emplois 5,4 5,2 5,2 5,1
Superficie Agricole Utilisée (S.A.U.) (Mln d’ha) 177 178 182
Terres arables (Mln d’ha) 108 108 113
Surface toujours en herbe (Mln d’ha) 59 60 57
Production de lait des vaches laitières (Mln de tonnes) 149,9 151,9 152,2 153,8

(1) y compris sylviculture et pêche.

(Source : CNIEL d’après Eurostat)

Milliards d’euros 2010 2011 2012 2013 2014
Solde du commerce extérieur des produits alimentaires (2) Produits agro-alimentaires (3) -13,3 -13,4 -5,6 0,1 -0,6
Lait et produits laitiers (4) 6,5 7,5 8,1 8,7 9,5

(2) commerce extra U.E. à 28 même pour les années antérieures à 2013.
(3) codes douaniers SH01 à 24.
(4) codes douaniers SH0401 à 0406.

(Source : Eurostat)

L’UE exporte surtout sur le marché mondial :
– des fromages. Elle est leader sur ce segment et est à l’origine de 77% des importations des USA en 2014.
– du beurre
– des poudres de lactosérum
– des poudres de lait

Les principaux clients de L’UE pour les produits laitiers en 2014 sont : les USA, l’Algérie, la Chine et la Russie.

 

Des rendements à géométrie variable

En 2014, le cheptel de vaches laitières se chiffre à 23,6 millions de têtes. Il se répartit sur 610 000 exploitations laitières.

Le nombre moyen de vaches par site est très variable : il va d’une centaine (Danemark, Chypre)… à 1,5 en Roumanie ! La moyenne s’établissant entre 30 et 40 têtes.

Les rendements tournent en moyenne autour de 6500 litres annuels par vache. Les champions incontestés étant le Danemark, Suède et la Finlande (plus de 8000 litres/vache/an).

Le cheptel bovin au 1er janvier

x1000 têtes TOTAL dont vaches dont vaches laitières
2013 2014 2013 2014 2013 2014
Allemagne 12 507 12 686 4 863 4 941 4 190 4 268
Autriche 1 956 1 958 772 766 523 530
Belgique 2 438 2 441 945 945 504 516
Bulgarie 535 586 323 353 294 313
Chypre 57 57 24 25 24 25
Croatie 452 442 195 181 181 168
Danemark 1 607 1 583 678 664 579 576
Espagne 5 813 5 697 2 608 2 628 827 857
Estonie 246 261 112 118 97 98
Finlande 901 901 903 336 338 280
France 19 052 19 129 7 757 7 803 3 644 3 697
Grèce 685 653 278 289 132 130
Hongrie 760 772 339 340 255 244
Irlande 6 253 6 309 2 188 2 168 1 060 1 082
Italie 5 743 5 847 2 238 2 193 1 857 1 862
Lettonie 393 406 190 194 165 165
Lituanie 729 714 352 345 331 316
Luxembourg 188 198 74 78 45 45
Malte 16 15 6 6 6 6
Pays-Bas 3 985 4 090 1 643 1 683 1 541 1 597
Pologne 5 520 5 590 2 469 2 442 2 346 2 299
Portugal 1 498 1 471 678 677 237 231
République tchèque 1 321 1 332 543 553 367 375
Roumanie 2 009 2 022 1 180 1 187 1 163 1 169
Royaume-Uni 9 749 9 682 3 388 3 371 1 786 1 817
Slovaquie 471 468 203 199 150 145
Slovénie 460 461 168 166 111 110
Suède 1 444 1 444 524 522 346 346
U.E. à 28 86 788 87 217 35 074 35 175 23 041 23 263

(Source : Eurostat, Isrtat)
Une question de quotas

Les quotas étaient la cheville ouvrière de la filière laitière européenne.
Ils ont été mis en place en 1984 dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC) et supprimés au 1er avril 2015.

Les quotas servaient à limiter et stabiliser la production de lait afin de limiter les surplus.

Depuis les années 2005, on constate que la livraison de lait dans l’UE se situait en dessous des quotas fixés. En 2013, l’écart était de – 5% (sous-réalisation). Huit états membres avaient cependant dépassé leurs quotas : l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, le Danemark, l’Autriche, l’Irlande, Chypre et le Luxembourg.
Pour approfondir votre lecture :

La filière laitière française : un marché qui croît à l’export
Chiffres clés : l’Atlas mondial du lait
La filière laitière française en 50 chiffres