Sur le pouce

5 astuces pour réussir les sandwichs

Publié le 01.05.2017 , mis à jour le 24.05.2019

Apporter du moelleux, rechercher l’umami, accorder pains et fromages, pimper le jambon-beurre ou découvrir les sandwichs du monde : c’est de saison !

Le mois de mai est propice aux pique-niques : c’est le moment idéal pour concocter de délicieux sandwichs à emporter pour les retrouvailles amicales du week-end ou la pause déjeuner en semaine.

  1. Éviter l’aridité
    Rien de pire qu’un sandwich sec et bourratif ! Pour éviter l’effet plâtre, le premier secret est d’apporter du moelleux et/ou de l’humidité au pain avec du beurre, de la crème fraîche épaisse (AOP pour un maximum d’arômes) ou du fromage frais, à tartiner directement sur la mie. Si cette dernière est très dense, on n’hésite pas à en retirer un peu pour laisser de la place à la garniture. Autre solution : intégrer des crudités pour la légèreté et la fraîcheur (feuilles de salade, tranches de tomate, carottes râpées, rondelles de concombre… à sélectionner en fonction des saisons).
  2. Chercher l’umami : bonjour fromage !
    Une fois qu’on maîtrise la texture, place au goût. Pour donner du caractère au sandwich, un ingrédient très savoureux, riche en umami , est indispensable. Le plus facile à vivre ? Le fromage, dont la variété (comté, cantal, beaufort, camembert, bleu, munster…) s’accorde avec toutes les préférences et tous les ingrédients (légumes, viandes cuites, charcuteries, fruits…). Un four ou un barbecue à proximité ? Le sandwich peut être chauffé quelques instants (sans les crudités) pour faire fondre le fromage juste avant de le déguster : c’est le principe du croque-monsieur et du grilled cheese – irrésistible !
  3. Assortir les pains et les fromages
    Les Français sont chanceux : grâce à une tradition boulangère vivace, les pains sont nombreux et variés. L’idéal pour s’adonner au jeu des accords entre pains et fromages. Camembert de Normandie et baguette aux herbes, brillat-savarin et pain gourmand aux fruits séchés, saint-nectaire et pain aux céréales, comté et pain aux noix, munster et pain aux lardons, reblochon et baguette au sésame… (voir toutes nos suggestions d’accords) : entre pains spéciaux et condiments gourmands (confitures, chutneys, pâtes de fruits, pestos…), le sandwich devient gastronomique !
  4. Maîtriser le classicisme à la française…
    Les sandwichs « gourmets » c’est bien, mais un jambon-beurre digne de ce nom, c’est tout aussi tentant : une baguette croustillante, un beurre doux ou demi-sel mou tartiné en quantité généreuse, un jambon blanc de qualité supérieure, miam, c’est bon ! Rien n’empêche toutefois d’accessoiriser ce totem français : beurres aromatisés (cornichons, herbes aromatiques, noix, piment d’Espelette, olives…), fromages et légumes lui donnent un air plus complet sans le dénaturer.
  5. … mais explorer le reste du monde
    Enfin, pour voyager en mangeant, place aux sandwichs d’ailleurs. Pile-poil dans la saison des beaux jours, les petits sandwichs britanniques au concombre, rois du tea time, réunissent pain de mie, fromage frais et concombre. Plus consistant, le club sandwich est généralement garni de poulet, fromage, bacon, laitue, tomate et mayonnaise. De l’autre côté de l’Atlantique, c’est le célèbre bagel qui séduit les New-Yorkais avec son petit pain rond et dense, son fromage à tartiner et sa garniture au saumon.

Tout savoir sur

Sur le pouce

Sur le pouce

Les bonnes idées du petit-déjeuner nomade

Sur le pouce

Et un pain hérisson pour l'apéritif !

Sur le pouce

Comment réussir la salade de pommes de terre ?

Sur le pouce

Miam, des wraps !

Les fromages

Les fromages passent au gril

Créativité inspiration

Que faire avec du fromage à l'ail et fines herbes ?

Sur le pouce

Croquettes en goguette

Sur le pouce

Le pudding de pain sec, pour ne pas en perdre une miette !

Sur le pouce

Variations autour du jambon-beurre

Créativité inspiration

Que faire avec un reste de purée ?

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !