Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 15-01
    L’astuce du mois : que faire avec des jaunes d’œuf ?

    6 idées pour recycler les jaunes d’œuf.

  • 11-01
    Fromage fondu, le retour : la croûte au fromage

    L’appellation est certes peu ragoûtante, mais sous ce nom extravagant se cache une spécialité montagnarde addictive à base de fromage fondu.

  • 06-01
    Une brève histoire du petit-déjeuner

    L’un des piliers du modèle alimentaire français est né au cours des siècles derniers, quand les produits tropicaux que sont le café, le thé et le chocolat furent associés au sucre et au lait.

  • 04-01
    La flaugnarde ou flognarde : un clafoutis pour l’hiver !

    Pour patienter en attendant le temps des cerises, le principe du clafoutis s’adapte à tous les fruits de saison. La preuve avec la délicieuse flaugnarde, sorte de grosse crêpe garnie de pommes, poires et autres fruits d’hiver.

Voir toutes les actualités
Accords

Bleu du Vercors-Sassenage et pain au levain : un accord de prédilection

A l’origine, le bleu du Vercors-Sassenage AOP était produit par des moines installés sur les terres du baron Albert de Sassenage. Connu depuis le XVIe siècle, il serait le plus ancien fromage à pâte persillée de la région. On retrouve des traces de l’origine du bleu du Vercors- Sassenage sur le Massif du Vercors depuis le Moyen-Âge. Le relief et le climat ne permettant pas au lait d’être transporté, les paysans le transformaient en fromage appelé « bleu dit des Monts de Sassenage» ou encore « Fromage de Sassenage ». Sassenage était une petite bourgade au pied du massif où régnait un Seigneur qui prélevait en guise d’impôt ce fameux fromage. Dans les années 90, quand les producteurs ont demandé une AOC pour leur fromage, ils souhaitèrent ajouter au nom historique, «bleu de Sassenage», le lieu de production «Vercors».

Il faut 35 litres de lait de vache pour faire un bleu du Vercors-Sassenage de 4 à 4,5 kg! Ce fromage à pâte demi-molle est l’une des pâtes persillées les plus douces.

De la véritable crème de bleu pour ces fromages bleu doux ! Crémeux et fondants en bouche, leur persillage est  discret, apportant juste une touche de personnalité à ces fromages à pâte tendre et onctueuse. Légèrement boisés, ils se concluent sur une finale de noisette très agréable.

s’accorde avec

Pain au levain : un accord de prédilection

Pain au levain

Informations sur l'accord

À ÉVITER
Le pain de seigle : trop puissant, qui efface leurs saveurs.

Accord

À leur moelleux, il faut opposer un peu de mâche, pour prolonger le plaisir de la dégustation. Étonnamment, la jolie acidité du pain au levain renforce leur côté gourmand et leur goût de noix ou de noisette.

Pourquoi

Le levain sucre légèrement le bleu, en prolongeant ses saveurs tendres. Les arômes propres aux bleus en sont naturellement renforcés.

A retenir

Acidulé
Croûte moyenne à épaisse
Mâche marquée
Légèrement caramélisé
Texture assez compacte

Bleu du Vercors-Sassenage AOP
Fromage
Pur Vache - Rhône-Alpes

Bleu du Vercors-Sassenage AOP

En savoir plus sur ce fromage

Autres accords

Pain viennois

Bleu du Vercors-Sassenage et pain viennois : un accord audacieux

Bière

Bleu du Vercors-Sassenage et Pale Ale : un accord insolite

Vin rouge

Bleu du Vercors-Sassenage et vin doux naturels du Roussillon Banyuls : l’accord de prédilection

Vin doux naturel

Bleu du Vercors-Sassenage et vin doux naturels du Roussillon Rivesaltes : l’accord de prédilection

Voir tous les fromages de la famille