Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 13-02
    Agriculture urbaine : l’élevage peut-il suivre ?

    Du miel récolté sur les toits de l’Opéra de Paris, des champignons cultivés dans d’anciens parkings, un potager s’étalant sur les hauteurs d’un grand magasin… Irons-nous demain chercher notre lait à deux pas d’une station de métro ?

  • 09-02
    Astuce du week-end : mon gâteau yaourt à la poêle !

    Vous devez faire un gâteau ce week-end et… votre four vous lâche ? Vous manquez de temps ? Lancez-vous dans une recette de gâteau yaourt à la poêle. C’est rapide, facile, et vous aurez en prime, le plaisir de servir un dessert original. En piste !

  • 04-02
    Ski : les vaches au service de votre glisse !

    Si les vaches de montagne ont rejoint l’étable alors que vous dévalez les pentes enneigées, elles n’en sont pas moins étrangères à la qualité de votre glisse.

  • 30-01
    Cinnamon roll : le roulé tendance venu de Suède

    Histoire, recette, déclinaisons : focus sur l’une des pâtisseries les plus likées de ce début d’année !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Accords

Reblochon et baguette au sésame : un accord audacieux

L’AOP reblochon naquit au XIIIe siècle dans la vallée de Thones (Haute-Savoie). À cette époque, le fermier locataire de ses alpages devait aux propriétaires (Seigneurs et moines) une rétribution appelée « ociège », proportionnelle à la quantité de lait produite. Le jour où les propriétaires venaient mesurer cette production, le fermier pratiquait une traite incomplète. Dès le départ des propriétaires, il achevait la traite de ses vaches et avec ce « second lait », très gras, le fermier élaborait le reblochon, fromage pour sa consommation personnelle.

Reblochon vient du patois savoyard : « rablasser », signifiant l’action de marauder et « reblochi » qui signifie seconde traite.

Le reblochon appartient aux pâtes pressées non cuites, à l’eau ou à l’alcool (comme la liqueur de noix pour l’échourgnac), et qui offrent des saveurs plutôt douces dans leur pâte souple, onctueuse et légèrement beurrée.

s’accorde avec

Baguette au sésame : un accord audacieux

Baguette au sésame

Informations sur l'accord

À ÉVITER
Les pains gourmands aux fruits secs et/ou oléagineux : trop riches en saveurs marquantes qui écrasent celles plus délicates et peu sucrées de ces fromages.
Le pain de seigle : trop marqué.

Accord

Pour un contraste de texture plus poussé, mais sans trop de risque, la baguette au sésame, encore plus croustillante, apporte une irrégularité dans la dégustation, séduisante à souhait.

Pourquoi

Le croquant de la croûte, le croustillant du sésame grillé : tout égaye la dégustation de ce fromage parfumé !

A retenir

Mie et croûte croustillantes
Mâche souple
Saveurs complémentaires

Recettes utilisant : Reblochon AOP

Voir toutes les recettes
Reblochon AOP
Fromage
Pur Vache - Rhône-Alpes

Reblochon AOP

En savoir plus sur ce fromage

Autres accords

Bière

Reblochon et Bitter : l’accord de prédilection

Bière brune

Reblochon et Lager brune douce : un accord insolite

Pain au levain

Reblochon et pain au levain : l’accord de prédilection

Vin rouge

Reblochon et vin rouge des Côteaux champenois : un accord de prédilection

Voir tous les fromages de la famille