Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 19-09
    Après l’école : 3 idées de goûters sains, gourmands et faciles

    Jamais 3 sans 4 ! Pas question de faire l’impasse sur le 4e repas des enfants : le goûter. Mais comment se renouveler et être sûr que ce snack unique de  l’après-midi leur apporte plusieurs des nutriments dont ils ont besoin ? Voici 3 idées de “goûters après l’école”, à la fois sains, gourmands et rapides à préparer […]

  • 17-09
    Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

    Fromager urbain : c’est le nouveau métier de Paul Zindy, 32 ans, qui a relevé le challenge un peu fou d’ouvrir la Laiterie la Chapelle au cœur de Paris. Ce faisant, il entend proposer des fromages fabriqués sur place, à partir du lait de vaches franciliennes, mais aussi d’aller plus loin, en valorisant la transparence et […]

  • 31-08
    Au menu du pique-nique cet été

    En été, le pique-nique fait partie intégrante des plaisirs de vos balades au bord de l’eau comme de vos sorties plus sportives. Un repas convivial et nomade où tous les produits bruts (fromage, charcuterie, pain…) se taillent une place de choix sur la nappe à carreaux. Mais comment se renouveler ? Découvrez nos idées de […]

  • 06-08
    Revisitez le latté frappé pour rafraîchir votre été

    Avec sa mousse légère, son lait glacé et ses parfums à décliner à l’infini, le latté frappé séduit les amateurs de boissons gourmandes et les aficionados des breuvages rafraîchissants. Depuis votre transat, découvrez nos 3 recettes tendances et offrez un coup de fraîcheur à vos lattés de l’été. Le café latté frappé, une recette qui […]

Voir toutes les actualités
Yaourt et fraises
Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose : deux troubles différents
Lire la suite

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose : deux troubles différents

Certains symptômes digestifs peuvent être identiques (diarrhée, vomissements, douleurs intestinales…) mais c’est là la seule similitude… Car tout différencie l’allergie aux protéines de lait de l’intolérance au lactose du lait.

Regardons les différences :

 

Les personnes concernées par ces réactions

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Presque exclusivement des enfants en bas âge. L’allergie guérit dans 90% des cas avant l’âge de 6 ans.Principalement des adultes. La capacité à digérer le lactose est maximale chez le nouveau-né et décline progressivement avant de se stabiliser à un niveau variable selon les individus.

Le régime alimentaire à mettre en place

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Éviction totale du lait et de tous les dérivés (ainsi que tous les aliments qui peuvent en contenir dans les rayons de nos grandes surfaces) tant qu’elle n’est pas guérie. Il n’est pas possible à la fois de pouvoir manger du fromage et de se dire allergique au lait.Les bébés allergiques sont nourris avec des laits spéciaux, formulés pour être adaptés à la fois à leur allergie et à l’alimentation du nourrisson.Modération des quantités de lait ingérées et consommation de fromages affinés (qui ne contiennent plus de lactose) ou de yaourts (dont les ferments aident à la digestion du lactose).L’éviction totale est inutile et même déconseillée.

Les causes de ces deux troubles

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Déclenchement d’une réaction anormale de défense du système immunitaire après ingestion de protéines de lait.Le lactose non absorbé parvient au niveau du côlon. Là, il y a production de gaz par la flore intestinale qui le digère.

Les risques sur la santé

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Se manifeste le plus souvent par un eczéma, des vomissements ou une diarrhée, mais peut parfois provoquer un choc anaphylactique ou un l’œdème de Quincke, graves.Selon les individus et la quantité de lactose ingérée, peut entraîner des ballonnements, des gaz et des douleurs intestinales, troubles passagers.

 

Attention ce n’est pas parce qu’on fait une réaction après avoir mangé un aliment que l’on est forcément allergique à cet aliment. Seul un médecin spécialiste allergologue peut établir le diagnostic.

En savoir plus sur l’allergie aux protéines de lait :

En savoir plus sur l’intolérance au lactose du lait :