Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 15-11
    Douceurs d’automne au caramel beurre salé

    Le caramel beurre salé est un classique que l’on ne présente plus, mais ses déclinaisons ont encore de quoi vous étonner. Pour un effet-surprise dans un poke-cake, pour son onctuosité extrême dans une crème brûlée ou encore en sauce sur des suprêmes de volaille… : (re) découvrez cet incontournable de la gastronomie et de la confiserie française. […]

  • 10-11
    Le tour de main de la semaine : nacrer !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Nacrer” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour nacrer du riz… …Vous faites revenir – sans coloration – du riz non lavé dans une matière grasse (par exemple, du beurre fondu ou de l’huile d’olive), […]

  • 09-11
    5 astuces pour équilibrer bons repas et petit budget

    Manger bien et sainement avec un petit budget relève parfois d’une équation difficile. Pour vous aider à optimiser vos courses sans rogner sur l’équilibre alimentaire de vos repas, les produits de base se conjuguent à une attitude anti-gaspi. Découvrez 5 astuces pour faire rimer recettes économiques et plaisir en cuisine !   1. Je valorise les […]

  • 03-11
    Le tour de main de la semaine : pommader !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Pommader” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour pommader du beurre… …Vous allez travailler votre beurre doux ou ½ sel de manière à obtenir une texture de “pommade”. Vous pouvez ajouter à cette préparation des […]

Voir toutes les actualités
Yaourt et fraises
Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose : deux troubles différents
Lire la suite

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose : deux troubles différents

Certains symptômes digestifs peuvent être identiques (diarrhée, vomissements, douleurs intestinales…) mais c’est là la seule similitude… Car tout différencie l’allergie aux protéines de lait de l’intolérance au lactose du lait.

Regardons les différences :

 

Les personnes concernées par ces réactions

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Presque exclusivement des enfants en bas âge. L’allergie guérit dans 90% des cas avant l’âge de 6 ans.Principalement des adultes. La capacité à digérer le lactose est maximale chez le nouveau-né et décline progressivement avant de se stabiliser à un niveau variable selon les individus.

Le régime alimentaire à mettre en place

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Éviction totale du lait et de tous les dérivés (ainsi que tous les aliments qui peuvent en contenir dans les rayons de nos grandes surfaces) tant qu’elle n’est pas guérie. Il n’est pas possible à la fois de pouvoir manger du fromage et de se dire allergique au lait.Les bébés allergiques sont nourris avec des laits spéciaux, formulés pour être adaptés à la fois à leur allergie et à l’alimentation du nourrisson.Modération des quantités de lait ingérées et consommation de fromages affinés (qui ne contiennent plus de lactose) ou de yaourts (dont les ferments aident à la digestion du lactose).L’éviction totale est inutile et même déconseillée.

Les causes de ces deux troubles

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Déclenchement d’une réaction anormale de défense du système immunitaire après ingestion de protéines de lait.Le lactose non absorbé parvient au niveau du côlon. Là, il y a production de gaz par la flore intestinale qui le digère.

Les risques sur la santé

Allergie aux protéines de laitL’intolérance au lactose du lait
Se manifeste le plus souvent par un eczéma, des vomissements ou une diarrhée, mais peut parfois provoquer un choc anaphylactique ou un l’œdème de Quincke, graves.Selon les individus et la quantité de lactose ingérée, peut entraîner des ballonnements, des gaz et des douleurs intestinales, troubles passagers.

 

Attention ce n’est pas parce qu’on fait une réaction après avoir mangé un aliment que l’on est forcément allergique à cet aliment. Seul un médecin spécialiste allergologue peut établir le diagnostic.

En savoir plus sur l’allergie aux protéines de lait :

En savoir plus sur l’intolérance au lactose du lait :