A la une

derniers articles
  • 18-10
    Comment composer son Buddha bowl ?

    Un bol-repas aussi sain que gourmand.

  • 16-10
    Éleveur laitier, un métier à multiples facettes

    Connaissez-vous vraiment le quotidien des producteurs de lait ?

  • 13-10
    La Cheese Tapas Week, ça recommence lundi !

    Après le vif succès de l’édition 2016, la Cheese Tapas Week revient du 16 au 22 octobre 2017 à Paris, Lyon, Marseille et Lille. Un événement à ne pas manquer pour tous ceux qui rêvent de découvrir la cuisine créative des chefs les plus en vue du moment.

  • 11-10
    Le point sur les AOP laitières

    Facile à distinguer avec son logo rouge et jaune, l’AOP est très présente dans la grande famille des produits laitiers.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

5 nouvelles idées pour recycler les restes des fêtes

La lutte contre le gaspillage alimentaire, c’est aussi pendant les fêtes de fin d’année !

Bagels au saumon

Vous avez été trop généreux pour le repas de Noël ? Surtout, ne jetez pas les restes ! Accommodez-les avec nos nouvelles suggestions anti-gaspi.

Une crème brûlée salée

Histoire de prolonger les festivités avec une recette raffinée, les restes de foie gras se transforment en surprenantes crèmes brûlées (à servir en mini-format pour un apéritif ou une entrée) : le foie gras est mixé avec de la crème liquide entière portée à ébullition, des jaunes d’œuf et des épices (sel, poivre, noix muscade, quatre-épices…). Les crèmes sont ensuite cuites au four dans des petits ramequins, réfrigérées plusieurs heures puis caramélisées avec une couche très fine de sucre en poudre avant le service. Un délice !

Une soupe

Après les excès des fêtes, le corps réclame souvent son quota de légumes. Ça tombe bien : courge, céleri-rave et autres châtaignes se métamorphosent en délicates soupes veloutées, mijotées dans un bouillon (préparé avec la carcasse de la dinde ou du chapon !) et allongées d’une touche de crème fraîche pour la douceur et l’onctuosité. Petits morceaux de foie gras, de volaille cuite ou de fromage agrémentent éventuellement les assiettes au moment du repas.

Une salade composée

Toujours pour satisfaire l’envie de fraîcheur post-agapes, la salade de crudités a tout bon. Elle se décline par exemple en salade César revisitée, avec des feuilles de romaine, des restes de volaille coupés en lamelles, des œufs mollets, des filets d’anchois, des croûtons à l’ail, des copeaux de comté extra-vieux (ou d’un autre fromage à pâte pressée bien affiné) et bien sûr une sauce crémeuse (mayonnaise moutardée, vinaigrée et montée à l’huile et à la crème liquide).

Un sandwich

Les poissons fumés ou les tranches de saumon gravlax se glissent dans des bagels toastés et tartinés de fromage frais, avec des feuilles de salade ou des tranches de concombre pour la fraîcheur, ainsi que des herbes aromatiques pour le goût (persil, ciboulette ou aneth). Autre possibilité : le club au pain de mie, le wrap ou le sandwich-baguette à la dinde, à agrémenter selon les envies et les disponibilités (moutarde, bacon grillé, feuilles d’épinards ou de salade, céleri-branche haché, rondelles d’oignon, fines tranches de fromage, sauce au fromage blanc, mayonnaise…).

Un gâteau aux truffes au chocolat

Trop de truffes au chocolat ? Fondues au bain-marie ou au four à micro-ondes comme un chocolat pâtissier, elles se métamorphosent en mousse au chocolat ou en gâteau pour le goûter des enfants (penser à réduire légèrement la quantité de beurre et de sucre). Elles se glissent aussi dans la pâte crue de muffins juste avant leur cuisson : un joli effet « cœur surprise » !

Crédit photo : Lara604 via Flickr (CC BY-SA 2.0). 

Découvrez nos recettes faciles et pas chères

Plus d'articles

Mots clés