A la une

derniers articles
  • 20-09
    Présure et ferments lactiques : quels rôles dans la fabrication du fromage ?

    Pour fabriquer du fromage, il faut d’abord faire coaguler le lait afin de former le caillé, qui sera ensuite égoutté puis éventuellement salé et affiné.

  • 18-09
    Comment réussir le poulet rôti ?

    4 astuces pour rendre son poulet encore plus goûteux.

  • 15-09
    Tout sur la sauce au yaourt

    La plus légère des sauces se cuisine… à toutes les sauces !

  • 13-09
    4 idées pour accorder les figues avec des produits laitiers

    Découverte des affinités laitières du plus méditerranéen des fruits.

Voir toutes les actualités
Economie et société
-

À la laiterie Les Fayes, la bouteille de lait est… noire !

Lumière sur une laiterie qui a capté l’attention des consommateurs grâce à un packaging très original.

Lait des limousins (bouteille de lait noire)

Johnny Grippon, responsable commercial de la laiterie Les Fayes, a été élu manager de l’année lors du « trophée emballage du manager 2016 », organisé chaque année par Emballages Magazine. Son morceau de bravoure ? Avoir parié sur une bouteille de lait noire et une communication atypique pour mieux faire connaître les produits de la laiterie.

Qu’est-ce qui vous a poussé à revoir l’ensemble de la communication de la laiterie Les Fayes ?

Johnny Grippon : Il s’agit d’une laiterie ancienne, puisqu’elle a été fondée en 1942. Elle est située au sud de Limoges et emploie une cinquantaine de personnes. Elle collecte chaque année 40 millions de litres de lait auprès de 150 producteurs situés dans un rayon de 100 km autour de la laiterie. Bref, elle est solidement ancrée dans le Limousin, mais quand, en 2013, la coopérative dont elle dépend a fait l’objet d’une restructuration, une remise en question s’est imposée : nous avions d’excellents produits (lait, crèmes, faisselle, fromages blancs, fromage frais…), mais des emballages vieillots et obsolètes qui ne permettaient pas de les mettre en valeur. Nous avons fait réaliser un audit pour identifier nos forces et nos faiblesses, puis avons sollicité une agence de communication pour créer une nouvelle identité visuelle.

C’est à ce moment-là qu’est née l’idée de la bouteille noire du Lait des Limousins ?

J. G. : En effet. Nous avions une forte demande de lait en bouteille et, très vite, nous avons eu envie de nous différencier par un emballage noir. L’idée, c’était de donner une image premium au lait grâce à son contenant, mais aussi de se démarquer grâce à l’originalité de ce packaging, qui est aux antipodes des codes graphiques habituels des produits laitiers. La bouteille a été lancée fin 2015. Son étiquette a été travaillée de façon à retrouver le côté premium du noir, et nous choisi de la fermer par un bouchon blanc pour le clin d’œil au lait. Seule la mention « lait demi-écrémé stérilisé UHT » est inscrite en bleu, rappelant le code couleur habituel du lait demi-écrémé. Le résultat, c’est une bouteille très design dont la modernité cohabite avec la valorisation du terroir, puisque nous revendiquons clairement l’origine limousine du lait. Bien sûr, la bouteille est recyclable et recyclée de la même manière que les blanches.

Quels ont été les retours des consommateurs ?

J. G. : Très positifs ! Pour le lait comme pour les autres produits, les ventes ont augmenté de 30 % en un an. La diffusion du Lait des Limousins est de plus en plus étendue. On le trouve désormais dans les grandes et moyennes surfaces de la grande région Aquitaine, ainsi qu’à Paris (Monoprix et Grande Épicerie de Paris). D’un point de vue qualitatif, les consommateurs ont des réactions enthousiastes, que ce soit lors de salons ou sur nos réseaux sociaux, où nous avons mis en place une communication basée sur l’humour et un chauvinisme franchement potache. Dans le même esprit, nous avons créé plus récemment le blog « La vie chantilly ». Dans tous les cas, nous nous amusons beaucoup avec notre communauté !

www.laiterielesfayes.com

Plus d'articles

Mots clés