A la une

derniers articles
  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

  • 24-11
    Le tour de main de la semaine : émulsionner !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Émulsionner” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour émulsionner… … vous allez procéder à une agitation vigoureuse afin de mélanger deux liquides qui, habituellement, ne sont pas miscibles. Pour y parvenir, vous utilisez un batteur, un blendeur, un […]

Voir toutes les actualités
Economie et société, Elevage et territoire
-

Avec les produits laitiers, du recyclage tous azimuts !

À l’occasion de la journée mondiale du recyclage qui se tient chaque année le 15 novembre, le point sur le recyclage dans la filière laitière, depuis les producteurs jusqu’aux consommateurs.

Bento

Hier, c’était la journée mondiale du recyclage, instituée en 1994 aux États-Unis. À l’origine, il s’agissait de promouvoir la consommation de produits fabriqués à partir de matériaux recyclés, mais aujourd’hui, la réflexion va encore plus loin avec la montée des préoccupations environnementales. Qu’en est-il dans la filière laitière ? Depuis les producteurs jusqu’aux consommateurs, effluents, produits et emballages ont plusieurs vies !

Le recyclage dans les fermes laitières

Comme toute autre activité, la chaîne du lait génère des déchets. Dans les fermes, les effluents sont récupérés et recyclés. Il s’agit par exemple des déjections animales qui, contrairement aux boues urbaines, peuvent présenter une réelle valeur agronomique et servir à fertiliser les sols cultivés à la place des engrais chimiques : un recyclage naturel que les éleveurs ont appris à optimiser ! Certains vont encore plus loin avec des projets de méthanisation, une technique qui permet de gérer et valoriser les déchets de façon écologique tout en produisant de l’énergie. Par ailleurs, les éleveurs laitiers utilisent quotidiennement des produits d’hygiène pour la traite, dont les emballages vides représentent environ 1 400 tonnes de plastique par an. Depuis plusieurs années, un dispositif national permet de collecter et de recycler ces déchets. Ils servent prioritairement à fabriquer d’autres objets en plastique, par exemple des tubes ou des gaines de câbles électriques pour le secteur du bâtiment.

Le recyclage des emballages laitiers

Après avoir été élaborés dans les laiteries, les produits laitiers sont conditionnés. Or, leurs emballages, comme ceux des autres produits, affichent des logos concernant le recyclage, notamment le fameux ruban de Möbius. Bien sûr, il ne seront effectivement recyclés que si les consommateurs respectent les consignes de tri : plastique, carton ou verre ne doivent pas être déposés au même endroit. Mais avant même de les jeter, certains consommateurs astucieux les réutilisent en contenants pour la lunch-box du bureau ou le pique-nique du week-end : boîtes de fromage en guise de mini-plateaux remplis de mets à picorer, bouchons de bouteille de lait transformés en coupelles à sauces et condiments, pots de fromage blanc ou de crème fraîche pour des boîtes à salade composée, bouteilles de crème liquide ou de yaourt à boire devenues gourdes pour soupes et autres smoothies… Au-delà des consommateurs, des entreprises spécialisées développent des idées insolites, tel Signal Concept qui crée du mobilier urbain (bancs, tables de pique-nique, pots de fleurs, boîtes à livres…) avec des briques de lait !

Le recyclage en cuisine : rien ne se perd et tout se transforme !

Enfin, le recyclage est intimement lié à la problématique du gaspillage alimentaire, qui représente de 20 à 30 kg de nourriture jetés par chacun de nous en France chaque année. Les produits laitiers font partie des produits les moins gaspillés par les Français, mais les marges de progrès restent importantes. Des yaourts, fromages ou autres laitages frôlant la date de péremption ? Il est facile de les cuisiner grâce à notre rubrique « Que faire avec… ? ». Les produits laitiers sont aussi des alliés hors pair pour donner une nouvelle vie aux restes alimentaires (pain rassis, petits morceaux de fromage, viandes, poissons, pâtes ou légumes cuits, purée de pommes de terre, fruits défraîchis…). On n’a jamais eu autant envie de laisser volontairement des restes pour les cuisiner !

Plus d'articles