A la une

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

« Bien manger, c’est du bon sens »

Pour Bénédicte Oustric, médecin généraliste spécialisée en nutrition, le « bien manger » se fait avec simplicité et sans interdits arbitraires.

Jeune femme

Médecin généraliste installée dans le centre-ville de Toulouse depuis une quinzaine d’années, Bénédicte Oustric assure entre un quart et la moitié de ses consultations en nutrition. Ses conseils pour bien manger, entre réhabilitation du bon sens et prise en compte des habitudes de chacun.

Pourquoi faire de la nutrition en plus de la médecine générale ?
Bénédicte Oustric : Le sujet me passionne et j’ai beaucoup de demandes de la part de mes patients. En particulier, ils ne savent pas comment maigrir ou simplement changer leur alimentation. Sauf problème nécessitant un suivi spécifique, j’assure moi-même leur prise en charge. Pour compléter les connaissances acquises lors de ma formation en médecine générale, j’ai en effet suivi un Diplôme Inter-Universitaire sur l’obésité. Je m’inscris aussi régulièrement à des formations sur la nutrition et lis de nombreuses publications scientifiques sur le sujet pour rester à jour.

Quelle est la place des produits laitiers dans une alimentation saine et équilibrée ?
B. O. : De nombreux patients me questionnent sur le lait. Or, sauf raison médicale avérée, je suis contre les interdits prônés par certains médias : il faut des produits laitiers dans l’alimentation. Si certains ont du mal à digérer le lait, je leur conseille de se tourner vers des laits délactosés, ou encore de préférer certains laitages tels les yaourts ou les fromages affinés. Ce qui pose problème dans l’alimentation aujourd’hui, c’est surtout l’excès de gras et de sucre, certainement pas la consommation de lait, de yaourts, de fromage ou de beurre.

Les personnes qui doivent maigrir peuvent-elles manger du fromage et du beurre ?
B. O. : Oui, bien sûr, mais tout dépend des quantités. Pour chaque patient, je fais une enquête préalable : si je constate que la consommation de beurre et de fromage est excessive, je conseille de la diminuer, mais pas de la supprimer. Le plus dur, en effet, ce n’est pas de maigrir, mais de stabiliser son poids. Or, si l’on change totalement le régime d’un patient, sans tenir compte de ses habitudes alimentaires ou de la dimension de plaisir, ça ne peut pas fonctionner sur du long terme. Je préconise une hygiène de vie globale.

Justement, qu’est-ce qu’une bonne hygiène alimentaire ?
B. O. : Dans le fond, c’est du bon sens. Bien manger, c’est manger de tout et éviter les produits industriels très transformés, remplis de calories cachées. Un yaourt et un fruit pour le dessert, c’est parfait. L’alimentation ludique, c’est bien de temps en temps, mais pas tous les jours ! Par ailleurs, contrairement à une idée reçue, la majorité de mes patients en surpoids ne consomment pas assez de protéines. Or, les produits laitiers apportent des protéines à moindre coût : c’est intéressant quand on a un budget serré – viandes et poissons sont bien plus chers –, mais aussi parce que les pouvoirs publics recommandent désormais de consommer moins de viandes rouges.

Plus d'articles