A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Cuisine et Recettes
-

Un café aux produits laitiers, s’il vous plaît !

Personnalisez votre café !

Café au lait

Le café est consommé dans presque tous les pays du monde, nature ou adouci par des produits laitiers. Quelques variations lactées autour du café.

Le café au lait. On l’obtient en mélangeant un volume de café et un volume de lait chaud (et du sucre à volonté). Arrivé tout droit de Vienne à la fin du XVIIe siècle, il s’agit, selon le Grand Larousse gastronomique, du petit déjeuner le plus répandu en France. Dans les campagnes du Nord et de l’Est, il a d’ailleurs constitué pendant longtemps le repas du soir, avec des tartines et du fromage. C’est également une institution en Espagne (café con leche), où on le prend au bar avant de partir au travail.

Le café latte. C’est la variante italienne du café au lait, plus riche en lait et très populaire en Amérique du Nord. Il est habituellement composé d’un quart de café expresso (obtenu par percolation sous haute pression) et de trois quarts de lait chaud. Il est souvent surmonté de mousse de lait (la plupart des appareils à expresso sont équipés d’une buse vapeur qui permet de faire mousser le lait, mais il existe aussi des mousseurs, émulsionneurs ou fouets à lait électriques ou à piles, y compris à tout petit prix chez le géant suédois de l’ameublement).

Le latte macchiato. Il ressemble au café latte, mais les ingrédients sont versés dans le récipient en respectant un ordre particulier : d’abord du lait chaud, puis de la mousse de lait, puis enfin du café expresso. Versé avec délicatesse, ce dernier s’intercale entre les deux couches de lait, formant une très jolie boisson à trois étages.
À ne pas confondre avec le caffe macchiato ou café noisette, café expresso servi dans une petite tasse et surmonté d’un peu de mousse de lait. Les ingrédients ne se mélangent pas, ce qui donne un aspect tacheté (« macchiato ») à la boisson. Le latte art consiste d’ailleurs à créer des formes stylisées à la surface du café en versant la mousse de lait : une petite recherche dans la rubrique « images » d’un moteur de recherche montre le talent de certains spécialistes !

Le cappuccino. Servi dans une tasse de taille moyenne, il est composé d’un tiers de café expresso, d’un tiers de lait chaud et d’un tiers de mousse de lait. Il est parfois saupoudré de cacao ou de cannelle en poudre. Son nom vient de sa couleur brun pâle qui rappelle celle de la robe des frères capucins.

Le café crème. Il s’agit d’un café expresso dans lequel on ajoute non pas du lait, mais, comme son nom l’indique, une touche de crème fraîche. Dans une version encore plus gourmande, la crème est battue en chantilly, ce qui donne un café viennois que l’on peut saupoudrer de cacao en poudre.

Le café latte frappé. Enfin, pour affronter les chaleurs de l’été sans renoncer à son café lacté, place au « frappé », un café latte rafraîchi puis mixé avec des glaçons et du sucre à volonté. Le petit plus qui change tout ? Préparer à l’avance des glaçons de lait dans lequel aura été dissous un peu de café soluble !

> À découvrir également : par ici le bon chocolat chaud !

Crédit photos : N.BERGEROT / N.CARNET / CNIEL

New call-to-action

Plus d'articles

Mots clés