A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Cuisine et Recettes, Les produits laitiers, OH MY MILK
-

A chaque fromage son pain !

Baguette, pain complet, pain aux graines ou aux fruits : lequel s’harmonisera le mieux avec votre fromage préféré ?

bando-pain

Pain et dés de fromagePâte molle, pâte dure, fromage frais, fromage bleu… Devant tant de saveurs et de textures fromagères, quel dommage de ne proposer qu’un seul pain ! Conseils de dégustation pour trouver le bon pain pour chaque fromage.

Un processus commun

Le pain et le fromage ont un artisan commun : le temps. Il assure la fermentation du levain et des arômes du pain, et c’est également lui qui est à l’œuvre dans l’affinage des fromages. Ils étaient donc faits pour s’entendre ! Plus ou moins acide selon l’utilisation de levure de boulanger ou de levain traditionnel, le type de farine utilisé (plus ou moins complète, de céréales variées) et sa garniture (fruits, oléagineux, graines…), la diversité des pains est à explorer pour mettre le mieux en valeur les goûts des fromages.

Le pain de campagne, champion toutes catégories

Celui qui s’harmonise avec le plus grand nombre de fromages demeure le pain de campagne, à la croûte épaisse et au cœur très tendre. Son bon goût céréalier et sa légère acidité ravivera le goût des fromages frais et ne flanchira pas devant le Maroilles ou d’autres fromages plus puissants : il reste le support de goût le plus adapté à tous les types de fromage. Ses grandes tranches se prêtent également bien à des variations chaudes type bruschetta ou croque-monsieur.

La baguette aime les bonnes pâtes (molles)

Emblématique du pain « à la française », une baguette bien cuite et croustillante est délicieuse avec les fromages du type camembert (pâte molle à croûte fleurie). Brie et Chaource par exemple apprécient son croquant et sa douceur, qui contrastent avec leur crémeux. Lorsque la baguette est saupoudrée de graines (sésame, pavot, tournesol, lin…), c’est encore meilleur et cela permet de varier les plaisirs.

Le pain de seigle

D’habitude réservé aux fruits de mer, le pain de seigle révèle des arômes tourbés dans les fromages bleus (fourme d’Ambert, bleu du Vercors…). Il est aussi étonnant avec tous les fromages d’Auvergne, tels le Cantal, le Salers et le Saint Nectaire. Bonus : il se conserve mieux que le pain blanc – deux à trois jours en restant moelleux -, à condition d’être emballé dans un torchon propre.

Les pains aux fruits

Enrichis de fruits secs (abricots, figues), ils rendent les tartines encore plus gourmandes. Plus sucrés, ils sont très agréables sur des fromages puissants, comme l’Epoisses, et adoucissent les fromages à pâte persillée. Ensuite, c’est une question de goût : raisins secs et Soumaintrain, figues et Morbier, abricots et Reblochon… osez !

Les pains aux oléagineux

Aux noix, aux noisettes ou aux amandes : ils ont une touche croquante et un plus de saveur qui ira bien avec le Comté, le Beaufort et toutes les tommes, déjà riches de saveurs noisettées.

Sans oublier…

Le pain aux olives et la tendre fougasse à l’huile d’olive sont délicieux avec des fromages frais, du Saint Marcellin, du Saint Félicien ou des petits fromages de chèvre.
Certains pains sont relevés d’une touche d’épice : si les graines de cumin sont parfaites avec le Munster, elles sont goûteuses aussi avec le Livarot et étonnantes avec du vacherin Mont d’Or. Le pain au curcuma fait merveille avec du gouda et de la mimolette, qui aiment aussi le pain noir à l’allemande, le dense « pumpernickel » au goût de réglisse.

Et dans les pains, pensez aussi au pain d’épices qui, légèrement toasté, fera fondre de plaisir les fromages bleus. Alors, plus de plateau de fromage sans choix de pain !

Crédits photos : Nathalie Carnet, Claude Herlédan

Plus d'articles

Mots clés