A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez notre sélection de recettes de crêpes
Les métiers agricoles, Les produits laitiers, MILK PLANET
-

Chef de secteur, un métier dynamique !

Sa mission : surveiller et améliorer l’implantation des produits laitiers de sa gamme dans les grandes surfaces.

Chef de secteur

À la fois féru de marketing et bon commercial, le chef de secteur surveille et améliore l’implantation des produits laitiers de sa gamme dans les grandes surfaces. Porte-drapeau d’une marque dans la grande distribution, il est l’interlocuteur privilégié du chef de rayon.

Implanter les produits dans la grande distribution

Fin connaisseur des grandes surfaces, le chef de secteur assure la promotion commerciale des produits laitiers de son entreprise auprès de la grande distribution, dans le secteur géographique dont il a la charge. Concrètement, il doit en améliorer l’implantation afin de développer le chiffre d’affaires dans le respect de la politique commerciale de la marque. Pour ce faire, il visite régulièrement les magasins concernés. « Je commence dès l’ouverture du magasin par un relevé de prix en rayon sur mon ordinateur et vérifie la mise en place des fromages à la sortie des palettes, raconte Natacha, chef de secteur en région parisienne depuis 2004. Je passe en général mes matinées entre plusieurs magasins et téléphone à ceux chez qui je ne passe pas. L’après-midi est plutôt consacrée au relationnel et au montage des opérations commerciales. J’assure la partie administrative en fin de journée (suivi de visite, relevés de rayon, préparation de planning). »

Optimiser les ventes en rayon

Son objectif immédiat : veiller à ce que ses produits soient non seulement présents dans les rayons, mais également bien placés et valorisés. À moyen terme, il noue une relation de confiance avec le chef de rayon qu’il doit séduire, convaincre et fidéliser, arguments à l’appui, dans un environnement hautement concurrentiel. Il lui propose également des opérations commerciales et autres promotions (PLV, animations, bons de réductions, etc.) pour dynamiser les ventes en magasin. « Une enseigne a récemment organisé une opération “fromage de pays, poursuit Natacha. J’ai sélectionné 20 magasins à qui j’ai présenté mon projet d’animation commerciale. Mais je n’étais pas la seule ! Toutes les marques ont les mêmes contraintes ce qui rend la concurrence assez rude ». Quand l’opération est réussie, chacun y gagne !

Une bonne connaissance du secteur

Ambassadeur de l’entreprise qu’il représente, le chef de secteur doit donner une image positive et connaître parfaitement le terrain. Il doit également faire preuve de flair pour anticiper les opportunités et planifier les initiatives promotionnelles. Il sélectionne les points de vente les plus prometteurs, présente le calendrier des campagnes publicitaires pour négocier un meilleur référencement de sa crème dessert ou de ses fromages. Bref, si le travail est complexe et le rythme de travail soutenu, les relations humaines, indispensables pour établir un partenariat dans la durée, sont très motivantes. De plus, la carrière peut évoluer très vite en cas de réussite !

Envie de vous lancer ? Vous devez passer par une formation commerciale. Tous les détails sur le site Métiers du lait.

> Découvrez d’autres métiers du lait.

Crédit photo : L.GUENEAU / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés