A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez notre sélection de recettes de crêpes
Cuisine et Recettes, OH MY MILK
-

Comment composer un plateau de fromages ?

Assortiment, thème ou fromage unique, à vous de composer votre plateau préféré !

Plateau de fromages

Plateau de fromagesIl n’existe aucune règle absolue déterminant les fromages qui doivent figurer sur un plateau, mais quelques conseils peuvent vous aider à réjouir vos convives. Découvrez nos trois plateaux idéaux.

1) Le plus classique : l’assortiment

Première solution : présentez un choix diversifié qui combine harmonieusement les saveurs, les formes et les textures. Vous ne prenez aucun risque : chaque convive trouvera un fromage à son goût. Prévoyez au moins trois fromages :

  • une pâte pressée cuite (beaufort, comté, emmental…) ou non cuite (cantal, laguiole, morbier, reblochon, saint-nectaire…) ;
  • une pâte molle à croûte fleurie (brie, camembert, coulommiers, chaource, saint-marcellin…) ou lavée (époisses, livarot, maroilles, munster, pont-l’évêque…) ;
  • une pâte persillée (roquefort, fourme d’Ambert ou de Montbrison, bleu d’Auvergne, de Bresse, des Causses, de Gex…).

Le top : cinq ou six fromages issus de familles différentes, en ajoutant par exemple des pâtes fraîches et des chèvres. Espacez-les suffisamment pour faciliter leur découpe et placez-les du plus doux au plus fort, dans le sens des aiguilles d’une montre, afin de susciter une dégustation progressive.

2) Le plus tendance : le plateau à thème

Deuxième solution : composez un plateau thématique. Inspirez-vous avec ces quelques suggestions puis faites marcher votre créativité :

  • Plateau identitaire : réunissez des fromages issus d’un pays (Italie, Espagne…) ou d’une région française (Auvergne, Savoie, Jura…). C’est le plateau « découverte » par excellence, à proposer à l’issue d’un menu composé sur le même thème.
  • Plateau par famille : tout « pâtes molles », tout bleu…, le plateau par type de fromage est parfait pour organiser un repas dégustation entre amis, avec, à la clé, des comparaisons de saveurs et de textures.
  • Plateau amoureux : pour la saint-valentin, un mariage ou tout autre tendre occasion, composez un plateau de fromages en forme de cœur. Romantique et gourmand !

Brie de Melun3) Le plus pointu : le fromage unique

Troisième solution : proposez un seul fromage, comme certains chefs dans leurs restaurants étoilés. Ne transigez pas sur la qualité : achetez-le chez un fromager qui vous aidera à choisir un produit parfaitement affiné et de saison. Le plus spectaculaire ? Le brie entier, à servir toute l’année sauf au printemps.

Dans tous les cas, respectez ces quatre règles universelles :

  • Veillez à utiliser un plateau qui ne donnera aucun goût au(x) fromage(s), en évitant notamment le métal.
  • Avant de servir les fromages, laisser-les s’épanouir pendant au moins 1 h 30 à température ambiante.
  • Disposez sur le plateau plusieurs couteaux (au moins un par famille) pour ne pas mélanger les saveurs.
  • Proposez enfin un assortiment de pains, du vin et éventuellement des fruits frais ou en confiture pour la dégustation.

Crédit photo : J.F MALLET / C. ADAM / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés