A la une

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de tapas
Cuisine et Recettes
-

Comment réussir le gâteau marbré ?

Oh, le joli gâteau !

Gâteau marbré

Petit chef d’œuvre de contraste entre couleurs et saveurs, le gâteau préféré des enfants est facile à préparer pourvu que l’on connaisse les bonnes techniques.

Une pâte de base pour deux préparations

Première étape du marbré : la préparation d’une pâte à gâteau qui va servir de base à la recette. Facile : le gâteau au yaourt ou le quatre-quarts font parfaitement l’affaire !

Cette pâte est divisée en deux parts égales :

  • L’une reste blanche, c’est-à-dire nature ou parfumée avec un ingrédient qui modifiera peu sa couleur (vanille, zestes d’orange ou de citron, eau de fleur d’oranger, rhum, extrait d’amande amère, noix de coco râpée, pâte de pistache…).
  • L’autre est chocolatée avec 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré ou 125 g de chocolat pâtissier fondu.

Pour que les deux pâtes aient la même consistance et ne se mélangent pas à la cuisson, ajoutez à la seconde 2 ou 3 cuillères à soupe de lait.

Les méthodes pour obtenir un beau marbré

Le moment le plus important de la recette arrive alors : il faut verser les deux pâtes dans le moule en faisant en sorte qu’elles forment de jolies marbrures. Commencez par beurrer généreusement un moule à cake ou un moule à manqué pas trop grand (maximum 22 cm de diamètre), farinez-le et choisissez l’une des solutions suivantes :

  • Au petit bonheur la chance : versez au hasard un peu de pâte nature, puis un peu de pâte chocolat, puis de nouveau un peu de pâte nature et ainsi de suite, jusqu’à épuisement des pâtes. Pour accentuer le côté marbré, passez profondément une lame de couteau en diagonale dans le moule.
  • Plus précis : versez alternativement plusieurs couches régulières de pâte nature et de pâte chocolatée, en les lissant avec une maryse (spatule en silicone). Plantez verticalement la lame d’un couteau dans la pâte à plusieurs endroits, sur toute la surface du moule.
  • À la cuillère : au centre du moule, versez une cuillère à soupe de pâte chocolatée puis par-dessus, toujours au centre, une cuillère à soupe de pâte nature, et ainsi de suite en alternant les deux pâtes jusqu’à ce qu’elles soient épuisées. Petit à petit, la pâte s’étale dans le moule en formant des zébrures. C’est plus long mais c’est ce qui donne le résultat le plus spectaculaire !

Il ne vous reste plus qu’à cuire le marbré pendant environ 30 minutes dans le four préchauffé à 180 °C. Il est cuit quand la lame d’un couteau plantée au centre du gâteau ressort sèche. Attendez que le gâteau tiédisse avant de le démouler et de le déguster tiède ou froid. Bon goûter !

Crédit photo : Chocolate marble pound cake par hawaiianfoodrecipe (CC BY-NC-ND 2.0) via Flickr http://www.flickr.com/photos/35856236@N06/3838098857/

Plus d'articles

Mots clés