Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 18-12
    Vol-au-vent et bouchées à la reine : gloire au feuilletage !

    Deux spécialités feuilletées dans lesquelles le contenant est aussi bon que le contenu.

  • 15-12
    Nos meilleures idées pour le repas de Noël

    Plus qu’une dizaine de jours avant Noël : nos suggestions de menus pour le réveillon ou le déjeuner festif du 25 décembre.

  • 13-12
    L’astuce du mois : la pâte à tarte aux petits suisses

    Une pâte semi-feuilletée express et légère, ça vous tente ?

  • 11-12
    Le beurre noisette, secret des financiers

    Pour le goûter, l’heure du thé ou le café gourmand, on veut des petits financiers !

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Des ados en pleine forme

Une période clé pour leur avenir… et leurs os !

bandeau-ado

Adolescente au verre de laitCroissance en flèche, avalanche d’hormones, transformations physiques en chaîne : l’adolescence n’est pas un long fleuve tranquille ! Pendant cette période-clé de leur croissance, les produits laitiers ont un rôle particulier à jouer.

Une croissance impressionnante
Grandir et grossir, passer de la taille enfant à la taille adulte : les modifications physiques de l’adolescence sont uniques et leur rapidité étonnante. Au cours des années collèges, les enfants voient leur poids augmenter (jusqu’à 50%, avec plus de muscles pour les garçons et plus de graisse pour les filles), grandissent par poussées (+15%, soit en moyenne 20 cm pour les filles et 25 cm pour les garçons) et ont une masse osseuse qui se modifie en conséquence, augmentant de 40%.

De bons os pour la vie
Au niveau de l’alimentation, les besoins nutritionnels spécifiques (notamment en calcium et fer) et énergétiques sont importants du fait de ces grandes évolutions. Pas étonnant qu’ils dévorent !

On va donc porter une attention particulière au calcium du fait de l’accroissement physique du squelette : c’est à cet âge que les ados constituent le capital osseux de toute leur vie, et ceci seulement jusqu’à 18 à 20 ans. Durant la période adolescente,  ces besoins atteignent un taux important de 1200mg/jour, comparé au 900mg de l’adulte. Les adolescents ont donc des besoins supérieurs à ceux des adultes. Difficile pour un jeune d’avoir en tête que c’est aujourd’hui qu’il prépare ses os et que c’est maintenant qu’il prévient le risque dl’ostéoporose de la cinquantaine, encore plus quand on est une fille !

Voilà pourquoi il est recommandé aux adolescents de consommer 3 ou 4 produits laitiers par jour, en jonglant entre lait, yaourts, fromages frais et fromages affinés dont les teneurs en calcium varient. Ce n’est pas si compliqué : du lait au petit-déjeuner,  un morceau de fromage à la fin du déjeuner, du fromage blanc au goûter, un yaourt pour terminer le dîner, et le tour est joué !

Associé à de l’activité physique et sportive qui contribue à fixer le calcium, c’est une bonne précaution pour l’avenir de leur os !

Vers l’autonomie alimentaire
Les comportements alimentaires se modifient aussi, illustrant la recherche d’identité et d’autonomie propre à la sortie de l’enfance. Leurs goûts changent, leurs habitudes aussi :

  • Prise de distance vis-à-vis du modèle familial: éloignement des règles établies, rejet des plats proposés, anarchie des horaires. A cela, on apporte de la souplesse, on expérimente de nouveaux plats, on les met derrière les fourneaux…
  •  Apprentissage des rapports sociaux à travers les repas entre copains : on partage la nourriture…et les mêmes préoccupations. La référence devient le groupe. Rappelez-lui quelques principes d’équilibre à appliquer même aux repas pris à l’extérieur : éviter les grignotages, limiter les boissons sucrées et aliments très riches en sucres et graisses, ne pas négliger les fruits et légumes, penser aux produits laitiers qui rassasient en apportant de nombreux nutriments.
  •  Période de découverte : envie de nouveauté, besoin d’expérimentation… C’est le moment de les surprendre, de leur faire goûter des saveurs plus franches et épicées, de les initier à des goûts adultes. Ils peuvent détester… ou adorer !

Dans tous les cas, et pour préserver l’équilibre de toute leur journée, soyez fermes sur le petit déjeuner. C’est le repas-clé à cet âge : il permet de bien aborder la journée et il est riche en produits laitiers, nécessaires à une croissance harmonieuse !

A lire aussi :
Tout sur les besoins des adolescents

 

Plus d'articles

Mots clés