filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 19-09
    Après l’école : 3 idées de goûters sains, gourmands et faciles

    Jamais 3 sans 4 ! Pas question de faire l’impasse sur le 4e repas des enfants : le goûter. Mais comment se renouveler et être sûr que ce snack unique de  l’après-midi leur apporte plusieurs des nutriments dont ils ont besoin ? Voici 3 idées de “goûters après l’école”, à la fois sains, gourmands et rapides à préparer […]

  • 17-09
    Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

    Fromager urbain : c’est le nouveau métier de Paul Zindy, 32 ans, qui a relevé le challenge un peu fou d’ouvrir la Laiterie la Chapelle au cœur de Paris. Ce faisant, il entend proposer des fromages fabriqués sur place, à partir du lait de vaches franciliennes, mais aussi d’aller plus loin, en valorisant la transparence et […]

  • 31-08
    Au menu du pique-nique cet été

    En été, le pique-nique fait partie intégrante des plaisirs de vos balades au bord de l’eau comme de vos sorties plus sportives. Un repas convivial et nomade où tous les produits bruts (fromage, charcuterie, pain…) se taillent une place de choix sur la nappe à carreaux. Mais comment se renouveler ? Découvrez nos idées de […]

  • 06-08
    Revisitez le latté frappé pour rafraîchir votre été

    Avec sa mousse légère, son lait glacé et ses parfums à décliner à l’infini, le latté frappé séduit les amateurs de boissons gourmandes et les aficionados des breuvages rafraîchissants. Depuis votre transat, découvrez nos 3 recettes tendances et offrez un coup de fraîcheur à vos lattés de l’été. Le café latté frappé, une recette qui […]

Voir toutes les actualités
Elevage et territoire
-

Des visites pédagogiques dans les fermes du « Savoir Vert »

Rencontre avec Claudine Delassus, présidente du réseau Le Savoir Vert.

Savoir-vert-B

Savoir-vert1Rencontre avec Claudine Delassus, présidente depuis mars 2014 du réseau Le Savoir Vert, dans le Nord-pas-de-Calais.

Vous avez récemment été élue présidente du réseau Le Savoir Vert. En quoi ce projet consiste-t-il ?
Il s’agit d’une association d’agriculteurs et d’agricultrices qui ouvrent leurs fermes aux enfants de tous les âges, essentiellement dans le cadre scolaire, de la maternelle au lycée. Autrement dit, ce sont des fermes pédagogiques. On ne se contente pas de montrer quelques animaux : on va loin dans la compréhension de l’agriculture et de l’élevage, en donnant des explications poussées et en impliquant vraiment les enfants. D’ailleurs, les adhérents sont formés par l’association pour s’adapter aux écoliers, collégiens et lycéens en fonction de leur niveau. L’accueil se fait sur des demi-journées ou des journées complètes, autour de thèmes variés en lien avec les programmes scolaires : la fabrication de produits laitiers, le développement durable, les différentes cultures, le rôle des abeilles… Ainsi, en 2013, 115 fermes ont reçu pas moins de 66 500 enfants et 9 000 enseignants et accompagnateurs.

Quel est l’objectif de l’association ?
Le réseau a été créé en 1992 avec l’idée d’ouvrir les fermes au grand public, en particulier aux enfants et aux écoles. Il s’agissait de réduire le fossé entre le monde citadin et le monde agricole, mais aussi de donner la parole aux agriculteurs pour communiquer sur leurs métiers – car ils n’ont pas un mais plusieurs métiers. En effet, que ce soit sur leurs pratiques, leur quotidien, leur rôle dans l’entretien des paysages ou leur travail auprès des animaux, il existe toujours des problèmes de compréhension. Par exemple, ce matin, j’ai reçu une classe et j’ai expliqué que pour qu’une vache produise du lait, elle doit avoir un veau. Or, vous savez qui a le plus écarquillé les yeux ? Une maman ! On doit donc continuer à expliquer et à montrer, ce qui reste bien sûr un plaisir.

Quels types d’animations proposez-vous aux enfants ?
Actuellement, le thème de la visite est axé autour de « La traite, le lait et ses dérivés ». Nous commençons par découvrir l’animal, donc la vache, sa robe, son alimentation, la lactation… Les enfants peuvent donner du foin aux animaux puis assister à la traite, ce qui leur permet de constater que le lait est blanc, chaud et qu’il doit donc être conservé au frais. Bien sûr, nous évoquons la variété des produits laitiers que l’on peut tirer de ce lait en le transformant. La cerise sur le gâteau ? La fabrication de beurre, obtenu en secouant de la crème dans un petit pot. Enfin, les enfants dégustent ce beurre maison sur des tartines de baguette : un grand moment ! Ils ont également la possibilité de goûter au lait cru et certains repartent même avec une bouteille car nous en avons l’autorisation. Bref, on explore de nombreux enjeux d’une manière ludique et participative. Quel que soit le thème, c’est toujours pour les enfants une découverte active.

Savoir-vert2Vous accueillez vous-même des groupes dans votre ferme. Quelques mots sur votre exploitation ?
C’est une ferme de polyculture-élevage que je gère avec mon mari, puisque nous sommes tous les deux chefs d’exploitation. Nous avons 85 hectares de terres sur lesquelles nous cultivons essentiellement des pommes de terre, des betteraves, du blé, du lin, du maïs et bien sûr des prairies – la majorité de l’alimentation de nos animaux. Notre troupeau compte 45 vaches, des Prim’Holstein et surtout des Rouges Flamandes, une race que l’on trouve principalement dans le Nord-Pas-de-Calais et qui figure parmi les plus anciennes de France. Notre grand projet, c’est que notre fille s’apprête à nous rejoindre pour gérer l’exploitation. Cela fait presque vingt ans que j’accueille des enfants et je crois que je lui ai transmis ma passion pour la terre et les bêtes. Pour elle, l’orientation professionnelle a toujours été évidente : la ferme et rien d’autre !

Ferme pédagogique de Bissezeele
Claudine et Clément Delassus
1415 Route de Saint-Omer – 59380 Bissezeele
http://fermebissezeele.pagesperso-orange.fr

Le Savoir Vert, fermes pédagogiques du Nord-Pas-de-Calais
http://www.savoir-vert.asso.fr

Plus d'articles

Mots clés