filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 13-02
    Agriculture urbaine : l’élevage peut-il suivre ?

    Du miel récolté sur les toits de l’Opéra de Paris, des champignons cultivés dans d’anciens parkings, un potager s’étalant sur les hauteurs d’un grand magasin… Irons-nous demain chercher notre lait à deux pas d’une station de métro ?

  • 09-02
    Astuce du week-end : mon gâteau yaourt à la poêle !

    Vous devez faire un gâteau ce week-end et… votre four vous lâche ? Vous manquez de temps ? Lancez-vous dans une recette de gâteau yaourt à la poêle. C’est rapide, facile, et vous aurez en prime, le plaisir de servir un dessert original. En piste !

  • 04-02
    Ski : les vaches au service de votre glisse !

    Si les vaches de montagne ont rejoint l’étable alors que vous dévalez les pentes enneigées, elles n’en sont pas moins étrangères à la qualité de votre glisse.

  • 30-01
    Cinnamon roll : le roulé tendance venu de Suède

    Histoire, recette, déclinaisons : focus sur l’une des pâtisseries les plus likées de ce début d’année !

Voir toutes les actualités
Découvrez notre sélection de recettes de crêpes
Elevage et territoire
-

En Savoie, les vaches montent aux alpages !

Un week-end gourmand pour découvrir le reblochon d’été (mai et juin).

La-montée-aux-alpages-B

La-montée-aux-alpagesLe temps d’un week-end gourmand au cœur des Alpes, accompagnez les hommes et les troupeaux dans leur escalade jusqu’aux sommets. Une occasion unique pour découvrir le merveilleux reblochon d’été.

Une tradition ancestrale

Dans les pays savoyards comme dans d’autres territoires montagneux, les vaches quittent leurs étables à partir du printemps pour rejoindre les alpages : c’est la tradition de la transhumance. Le jour du départ, famille, amis et voisins se réunissent pour aider les fermiers. Les vaches lavées sortent de l’étable et leurs cloches résonnent dans tout le village. Les anciennes reconnaissent le parcours : elles montent vite et le peloton doit rester groupé ! Une fois en haut, le temps est à la bonne humeur et au partage avec un goûter autour du reblochon fermier (que l’on reconnaît grâce à sa plaque de caséine verte).

Le reblochon d’été

En effet, contrairement à ce que pourrait le laisser croire la vogue de la tartiflette en pleine saison des sports d’hiver, c’est au cœur de l’été que ce fromage à croûte lavée révèle tous ses arômes. Les vaches locales – Tarines, Abondances et Montbéliardes – profitent alors de la reblochonflore des prairies naturelles de montagne, où l’on peut trouver cinquante espèces végétales différentes ! C’est leur lait, enrichi de toute cette palette de saveurs, qui va donner au reblochon d’été ce goût si particulier, subtile alliance des fleurs et des montagnes.

Un événement à partager

En mai et juin, vous pouvez participer à cet événement convivial mis en place avec le réseau « Saveurs des Aravis ». Loin d’une reconstitution à l’ancienne, vous vivez simplement la réalité de cette expérience unique avec les agriculteurs, au grand air. N’oubliez pas, du reste, de vous équiper en conséquence (chaussures de marche, chapeaux, bouteilles d’eau…), puisque la montée à l’alpage a lieu en milieu montagnard. À votre tour de ressentir les émotions de ce jour si particulier !

> Un petit aperçu avec le film réalisé lors de la montée du GAEC Le Maroly au Grand-Bornand, en mai 2012 : http://vimeo.com/49960961.

> Informations pratiques :
Dates et lieux : le samedi selon la météo sur le territoire des Aravis dans une douzaine d’exploitations.
Détails, contact et inscription : www.saveurs-des-aravis.fr ou 06 72 46 59 85
Tarif à partir de : 6 € par adulte et 2 € par enfant de plus de 12 ans.

> A lire également : en Savoie, on célèbre aussi le retour des vaches !

Crédits photos : F.JOLY / V. LHOMME / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés