A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Cuisine et Recettes
-

Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

Buffet de Noël

Pas assez de place pour asseoir 20 convives autour d’une table ? Peur que les enfants surexcités ne tiennent pas en place plus de 2 minutes d’affilée ? Marre du repas traditionnel autour du triptyque foie gras-dinde-bûche ? Le réveillon de Noël peut être organisé autour d’un buffet façon apéritif dînatoire, mais pas question de se contenter de cacahuètes, tartines et tranches de saucisson. 8 idées pour allier moment convivial et dégustation festive.

1/ Un assortiment de trempettes : yaourt, faisselle et fromage blanc, relevés d’ingrédients variés (jus de citron, herbes aromatiques ciselées, moutarde, épices, fromage bleu écrasé, poisson fumé haché…), servent de supports à de multiples sauces disposées dans des jolis bols. On y plonge des crudités prédécoupées pour une touche fraîche et croquante, mais aussi des mini-brochettes de poulet ou de crevettes cuites au dernier moment.

2/ Des bouchées fromagères : roi de l’apéritif, le fromage se décline en petits sablés salés, sucettes, chouquettes, brochettes aux fruits frais, mini-farcis… Les pâtes dures peuvent aussi être découpées en cubes surmontés de confiture, chutney ou pâte de fruit, puis épinglés avec une pique en bois. La palme de la convivialité revient toutefois au pain hérisson, irrésistible avec son fromage fondant.

3/ Des blinis : faciles à préparer avec du yaourt, de l’œuf, de la farine et de la levure chimique, les blinis maison accompagnent idéalement tous les poissons fumés ou un gravlax de saumon, avec une chantilly salée en guise de finition. Encore chauds, ils peuvent aussi être tartinés de beurre aromatisé (citron vert-aneth, algues en paillettes, truffe râpée…). Un petit clin d’œil au fameux buffet des pays nordiques riche en poisson, le smörgåsbord !

4/ Des tartelettes : une bonne pâte feuilletée pur beurre, maison ou achetée dans le commerce, se transforme facilement en élégantes tartelettes (pommes caramélisées et magret séché, confiture d’oignon et boudin blanc, figues et foie gras, poires et fromage bleu…). Pour une grande tarte à partager, c’est la tarte soleil qui fait sensation, avec par exemple une garniture à base de fromage frais à l’ail et aux fines herbes et truite fumée.

5/ Des veloutés en verrines : courge, champignons, châtaignes et autres produits de l’hiver se prêtent volontiers à l’exercice de la soupe crémeuse. L’astuce qui change tout ? Transformer les veloutés en mini-cappuccinos salés, en les surmontant au dernier moment d’une chantilly salée nature ou préalablement infusée avec du lard fumé.

6/ Des mini panna cotta : toujours présentée dans des verrines, la panna cotta n’a que des avantages. Elle se prépare à l’avance, permet de finir le repas dans la légèreté et nécessite peu d’ingrédients. Pour une note festive, on la surmonte d’un coulis de fruits exotiques (mangue, fruit de la passion…), de crème de marrons, brisures de marrons glacés et cacao en poudre, ou encore de caramel au beurre salé et spéculoos émiettés.

7/ Des truffes au chocolat : comme la panna cotta, les truffes ne nécessitent pas de travail à la dernière minute et plaisent aux gourmands de 1 à 100 ans. Pour les inconditionnels du Noël alsacien, elles peuvent être complétées ou remplacées par les fameux bredele confectionnés et dégustés pendant toute la période de l’Avent – en prime, il s’agit d’un joli cadeau gourmand.

8/ Des boissons variées : enfin, pour arroser le buffet, vins et champagnes plaisent généralement aux plus grands, mais pour les enfants et autres personnes ne buvant pas d’alcool, on prévoit de bons jus de fruits et bien sûr de l’eau plate et/ou gazeuse à volonté. La bonne idée ? Les cocktails laitiers, en particulier le fameux eggnog servi pendant les fêtes de fin d’année aux États-Unis, et le White Russian à déguster devant la cheminée en fin de soirée – une option pour remplacer le fameux verre du lait du père Noël.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Crédit photo : Free-Christmas-HD-Wallpaper-12 by Glenn Forrest via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0). 

New call-to-action

Plus d'articles

Mots clés