Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 17-01
    Que faire avec des restes de riz au lait ?

    4 idées gourmandes pour recycler le riz au lait de la veille.

  • 15-01
    L’astuce du mois : que faire avec des jaunes d’œuf ?

    6 idées pour recycler les jaunes d’œuf.

  • 11-01
    Fromage fondu, le retour : la croûte au fromage

    L’appellation est certes peu ragoûtante, mais sous ce nom extravagant se cache une spécialité montagnarde addictive à base de fromage fondu.

  • 06-01
    Une brève histoire du petit-déjeuner

    L’un des piliers du modèle alimentaire français est né au cours des siècles derniers, quand les produits tropicaux que sont le café, le thé et le chocolat furent associés au sucre et au lait.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Et si on faisait… un curry ?

Les astuces pour réussir ce plat classique inspiré de l’art culinaire indien, au sein duquel les produits laitiers occupent une place centrale.

Curry de poulet

Originaire de l’Inde, le curry est devenu au fil des années une recette incontournable de la convivialité française. Avec une sauce crémeuse, une raïta au yaourt et des petits pains au fromage, il concilie le caractère des épices et la douceur des produits laitiers.

Vous avez dit curry ?

Qui dit curry, dit épices. Ce que l’on appelle « curry » en France est en effet à la fois un ragoût crémeux et un mélange d’épices destiné à parfumer le premier. Celui-ci comporte le plus souvent du curcuma, de la coriandre, du cumin, des clous de girofle et du gingembre, parfois du piment, mais la recette connaît de nombreuses variations. Certaines d’entre elles, mais pas toutes, contiennent de la feuille de curry ou de kaloupilé, un arbre que l’on trouve notamment à La Réunion.

Il existe dans le commerce des mélanges tout prêts, notamment sous la forme de pâtes de curry. Il est aussi possible de préparer, comme dans la cuisine indienne traditionnelle, ses propres assemblages que l’on appelle « masala », en torréfiant les épices puis en les broyant.

Curry, mode d’emploi

Le curry mijoté (« cari » pour les Réunionnais) peut être confectionné avec toutes sortes d’ingrédients selon les préférences et le marché : bœuf, poulet, porc, agneau, poisson, crevettes

Le curry de légumes (fleurettes de chou-fleur, morceaux de courge ou de carotte, pommes de terre pelées, patates douces, petits pois, épinards…) et légumineuses (généralement des pois chiches) constitue également un classique de la cuisine végétarienne. Comme l’expliquait Beena Paradin sur ce site, nombre d’Indiens sont en effet végétariens, ce qui explique en partie pourquoi ils consomment autant de produits laitiers.

Généralement, on commence par faire revenir de l’oignon ou de l’ail dans du ghee (beurre clarifié indien) ou simplement du beurre. On fait ensuite mijoter l’ingrédient principal et les épices avec un ou plusieurs liquides (lait de coco, coulis de tomate, bouillon…). Une finition avec de la crème fraîche épaisse ou liquide assure une sauce parfaitement onctueuse.

Les petits « plus » du curry

Du côté des accompagnements, le curry se sert habituellement avec du riz basmati. Pour un repas complet, varié et conforme à la tradition du « thali » (repas à l’indienne composé d’un assortiment de plusieurs plats), une raïta de yaourt au concombre ou aux fruits apporte de la fraîcheur et apaise le feu éventuel du piment. Chutneys épicés et pickles acidulés perfectionnent souvent le tableau.

Autre gourmandise qui séduit les gourmets de tous âges : les pains « naan » au fromage, confectionnés avec une pâte à pain au yaourt et fourrés avec de la Vache qui rit avant d’être cuits au four ou à la poêle. Un délice !

Et pour terminer votre menu curry en restant dans le même esprit, choisirez-vous un riz au lait parfumé, un lassi au yaourt ou au lait fermenté, du thé au lait « tchaï »… ou bien les trois ?

Plus d'articles

Mots clés