Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Euro 2016 : les produits laitiers pour des footballeurs en pleine forme !

Pour les sportifs de haut niveau, la performance passe aussi par une alimentation adaptée.

Maillot de l'équipe de France de football

Alors que le championnat d’Europe de football bat son plein, Véronique Rousseau, professeur de sport, diététicienne et nutritionniste du sport à l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance), nous dit tout sur les besoins alimentaires des footballeurs.

En phase de compétition, comme en ce moment avec l’Euro de foot, les athlètes doivent-ils suivre un régime particulier ?
Véronique Rousseau : Ils doivent plus que jamais veiller à une bonne hydratation. Celle-ci est particulièrement importante pour les sportifs, car non seulement elle conditionne les performances physiques et mentales, mais les pertes augmentent considérablement pendant l’effort : les footballeurs professionnels peuvent perdre jusqu’à 3 ou 4 litres d’eau par match ! Ils doivent donc boire suffisamment et correctement avant, pendant et après l’effort, mais aussi dans leur vie quotidienne.

Qu’en est-il de leur alimentation ?
V. R. : Il existe des règles de base et des protocoles pour que l’alimentation corresponde aux besoins énergétiques et aux exigences nutritionnelles des joueurs, sans affecter leur confort digestif sur le terrain. Toutefois, les footballeurs et autres sportifs de haut niveau sont des mangeurs comme les autres : pour eux aussi, l’alimentation répond certes à des besoins biologiques, mais elle comporte également des dimensions affectives, culturelles, sociales et de plaisir. C’est pourquoi il est fondamental que chaque athlète trouve son propre équilibre en fonction de ses préférences et de ses habitudes.

En quoi les produits laitiers sont-ils intéressants pour des sportifs de ce niveau ?
V. R. : Ils le sont pour tous les sportifs ! Ils représentent en effet un excellent complément aux autres apports de protéines. Or, les sportifs ont davantage besoin de protéines que les « sédentaires » pour assurer le bon fonctionnement de leurs muscles. De plus, ces protéines doivent être de bonne qualité, ce qui est le cas de celles des produits laitiers. Mais les laitages, ce sont aussi toutes les autres valeurs ajoutées : du calcium très bien assimilable, de l’iode, du phosphore, des vitamines… C’est pourquoi à l’INSEP, nous recommandons d’en manger au moins 3 ou 4 par jour. C’est d’autant plus facile qu’ils sont savoureux et suffisamment variés pour correspondre à tous les goûts.

On parle aussi beaucoup de l’intérêt des produits laitiers pour la récupération après l’effort. Qu’est-ce que cela signifie ?
V. R. : Pendant l’exercice physique, l’organisme perd de l’eau, des protéines, des glucides, des vitamines, des minéraux et même des lipides lors des efforts de longue durée. La récupération consiste à refaire des stocks de tous ces nutriments dans les 30 minutes qui suivent l’entraînement, le match ou la compétition. Or, il existe un produit qui réunit ces qualités tout en hydratant : c’est le lait. Il est donc idéal après l’effort, en association avec un fruit. Il peut être aromatisé avec du cacao ou du sirop, ou encore remplacé par un yaourt à boire. On ne le dira jamais assez : aucune pilule ou poudre ne peut remplacer l’intérêt et la complexité d’un aliment naturel, et, dans le cas du lait, très bon marché !

> Pour en savoir plus, Véronique Rousseau est aussi l’auteur du livre Alimentation pour le sportif, de la santé à la performance (Editions Amphora).

Crédit photo : Frederic Humbert [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons.

Plus d'articles

Mots clés